Recherche

Une cinquantaine de morts par noyade au Maroc en 3 mois

© Copyright : DR

18 août 2019 - 21h40 - Société

Du 1er mai au 31 juillet 2019, la Direction générale de la Protection civile a enregistré, sur toutes les plages du Maroc, 8.159 cas de noyade, pour 53 morts. Pendant ce temps, les opérations de sauvetage ont permis de secourir 8.099 personnes, alors que 7 autres sont toujours portées disparues.

Des chiffres qui affolent plus d’un et qui découlent seulement des trois premiers mois de l’été 2019. A en croire Le matin, ces chiffres devraient d’ailleurs augmenter, pendant les mois d’août et de septembre, en raison de la grande affluence des vacanciers vers les plages.

Les données de la Direction générale de la Protection civile, publiées par le média, Assahra Al Maghribia, positionnent la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima en tête du classement avec 4.296 cas de noyade (4.284 personnes sauvées et, 12, mortes). Vient ensuite la région de Rabat-Salé-Kénitra ayant enregistré 1.411 noyades, avec 1402 personnes sauvées et 9, décédées. Pour sa part, la région de Casablanca-Settat affiche 1.203 cas de noyade, dont 1.187 personnes ont été secourues alors que 12 autres ont été déclarées mortes et que 4 ont été considérées comme disparues.

Pour améliorer les résultats des opérations de sauvetage, qui, d’ailleurs, ont permis d’enregistrer une nette amélioration de la qualité des prestations, cette année, la Direction générale de la Protection civile a recruté, pour le compte de la saison estivale 2019, 3.315 sauveteurs saisonniers, supervisés par 211 professionnels de la protection civile.

Ayant pour missions la sécurisation des estivants sur les plages et le renforcement des opérations de garde et d’intervention, ceux-ci ont bénéficié d’une formation ciblée dans les domaines des méthodes de sauvetage, des premiers secours et des techniques de communication et de sensibilisation, sous la supervision de la protection civile, toute chose qui explique l’efficacité des interventions des éléments émanant de cette institution, indique le journal.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact