L’oncle d’Ilias hors de prison mais sous surveillance électronique

24 novembre 2020 - 14h30 - Belgique - Ecrit par : I.L

La chambre des mises en accusation a décidé de placer sous surveillance électronique l’oncle d’Ilias. Il avait kidnappé son neveu, Ilias, le garçon de 12 ans de Mortsel, disparu pendant quatre jours en septembre dernier.

La chambre des mises en accusation a accédé à la requête de la Chambre du Conseil, qui avait décidé début novembre de le placer sous bracelet électronique avant que le Parquet n’interjette appel. Selon Belga, l’appel a été déclaré non fondé par la chambre des mises en accusation, ce lundi.

Les faits remontent au 17 septembre lors de la disparition du jeune garçon. Parti de chez lui à Mortsen pour se rendre à l’école à vélo, le jeune Ilias, 10 ans, n’avait plus été vu. Les investigations menées par la police, grâce aux nombreux signalements reçus ont permis de localiser le garçon, en compagnie de son oncle préféré, Benjamine E.M, 26 ans, dans la commune wallonne de Steenkerque (Hainaut). Partis à vélo vers un parc naturel en France, ils envisageaient d’y camper avant que la police ne débarque. L’oncle, finalement interpellé pour enlèvement avait annoncé à la famille qu’il partait pour les vacances sans mentionner qu’il emmenait son neveu.

Ses avocats ont reconnu son erreur mais ont soutenu qu’il était animé de bonnes intentions. Grâce à l’enquête psychiatre, qui n’a confirmé aucun élément troublant, l’oncle a été reconnu responsable de ses actes, précise la même source.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Belgique - Criminalité - Kidnapping - Arrestation

Aller plus loin

Belgique : l’oncle d’Ilias, l’adolescent disparu puis retrouvé, sous bracelet électronique

Benjamine E.M., l’oncle d’Ilias Chahdi, un adolescent de 12 ans originaire de Mortsel, dans la province d’Anvers disparu le 17 septembre puis retrouvé, dimanche dernier, dans un...

Anvers : le petit Ilias retrouvé, son oncle interpellé

Disparu jeudi dernier, Ilias Chahdi, un adolescent de 12 ans originaire de Mortsel, dans la province d’Anvers, a été retrouvé dimanche. La police a interpellé son oncle qui...

Belgique : quatre ans de prison requis contre l’oncle du petit Ilias

Le parquet d’Anvers a requis quatre ans de prison, dont deux ans avec sursis contre Benyamine E.M. poursuivi pour enlèvement avec violence, ruse ou menace. Le petit Ilias avait...

Comment la police a réussi à interpeller l’"oncle préféré" du petit Ilias

La police a usé de stratégie afin de réussir à interpeller l’oncle d’Ilias Chahdi, l’adolescent de 12 ans originaire de Mortsel, dans la province d’Anvers, disparu jeudi 17...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les tribunaux submergés après la levée des mesures restrictives

Depuis que l’amélioration de la situation épidémiologique au Maroc a entraîné l’assouplissement des mesures restrictives, la vie a repris dans les tribunaux avec une hausse considérable du nombre de plaintes, procès et affaires pénales.

Criminalité au Maroc : les chiffres

Les chiffres officiels de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) montrent les baisses importantes dans toutes les catégories de crimes en 2023.

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.

Maroc : appel à l’arrêt immédiat des opérations d’abattage de chiens

Un collectif des associations marocaines de protection animale dénonce « des opérations brutales et inhumaines, de capture et d’abattage des animaux à travers tout le pays, incluant ceux déjà stérilisés, vaccinés et identifiés ».

La criminalité au Maroc est sous contrôle selon le ministre de l’Intérieur

Pas d’inquiétude à avoir en ce qui concerne la criminalité au Maroc. La situation sécuritaire dans le pays est « normale et sous contrôle », grâce aux efforts déployés par les autorités, affirme le ministre de l’Intérieur.

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.