Recherche

Aérien : les billets sont plus accessibles avec l’accord « Open Sky »

© Copyright : DR

30 mai 2019 - 14h40 - Economie

La signature de l’accord Open Sky en 2004 a vu l’arrivée d’une cinquantaine de compagnies low cost dans le ciel marocain.

La dynamique qu’a connue le secteur aérien marocain a permis de briser le monopole de l’opérateur national et d’ouvrir le ciel marocain à une forte concurrence. Une situation qui a surtout bénéficié aux passagers.

Selon Infomediaire, plus de 50 opérateurs aériens, dont des low cost ont choisi le Maroc et commencé à relier les différents régions à des tarifs très concurrentiels, depuis que l’accord de libération de l’espace aérien national a été signé en 2004.

Mohamed Sajid, ministre du Tourisme et du Transport aérien, a souligné l’importance du nouveau modèle du transport aérien en relation avec l’accès des compagnies à bas coût. Ayant largement profité au Maroc, l’accord a permis aux passagers de bénéficier des avantages d’une concurrence positive et dynamique.

Le ministre ajoute, par ailleurs, que l’accord Open Sky a contraint la RAM à réformer son modèle économique, en essayant d’aligner les prix de ses billets sur ceux des autres opérateurs.

Mots clés: Transport aérien , Transports

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact