Location de voitures au Maroc : Nouvelles règles plus sévères

17 avril 2024 - 14h00 - Maroc - Ecrit par : P. A

Depuis ce lundi 15 avril, les agences de location de voitures au Maroc ont l’obligation de se conformer à un nouveau cahier des charges relatif aux conditions d’investissement dans le secteur.

Initialement prévue pour le 20 mars, l’entrée en vigueur du nouveau cahier des charges a été reportée à la mi-avril par le ministre des Transports et de la logistique. Le document fixe de nouvelles conditions relatives au siège social et au capital, ainsi qu’au nombre de voitures et à la formation des gestionnaires.

L’une des conditions concerne l’extension du parc des agences de location de voitures aux véhicules nécessitant des permis de catégorie A et A1 et B. Une autre condition est relative à la présentation par les gestionnaires d’un certificat d’inscription à la Caisse nationale de sécurité sociale pour apporter la preuve de leurs années d’expérience.

À lire : Maroc : le marché de la location de voiture a encore de beaux jours devant lui

Selon le nouveau cahier des charges, le capital des agences de location de voitures est fixé à 500 000 dirhams, avec la possibilité de disposer d’un parc de 5 à 7 voitures. En février dernier, le ministre des Transports et de la logistique, Mohamed Abdeljalil, avait tenu une rencontre avec les professionnels du transport pour saluer leur engagement pour la digitalisation en cours des services liés à cette activité.

Cette année, un contrat-type entre l’agence et les clients, sera mis à disposition, a indiqué le ministère dans un communiqué. Les professionnels, pour leur part, « ont exprimé leur satisfaction quant à la méthodologie suivie et leur engagement aux côtés du ministère dans les différents chantiers et initiatives visant à réformer l’activité de location de voitures sans chauffeur et à en améliorer l’exercice ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Transports - Ministère de l’Equipement et du Transport - Mohamed Abdeljalil

Aller plus loin

Maroc : le secteur de la location de voiture très touché par la crise

Le covid-19 fait des ravages dans le secteur de la location de voitures au Maroc. Face à la situation, la Fédération des associations de location automobile au Maroc (FALAM) a...

Maroc : les agences de location de voitures broient du noir

Les agences de location de voitures font partie des secteurs d’activités qui se relèveront difficilement après avoir passé près de quatre mois de confinement. Au Maroc, on note...

Maroc : le marché de la location de voiture a encore de beaux jours devant lui

Plus de 10 000 agences exercent dans le secteur de la location de voitures au Maroc. Le marché n’est pas pour autant saturé. Au contraire, il est même très prometteur.

Location de voitures à Marrakech : des touristes victimes d’escroqueries et d’abus

L’Union nationale des propriétaires d’agences de location de voitures au Maroc a fait part aux autorités de la région de Marrakech des nombreux problèmes auxquels sont...

Ces articles devraient vous intéresser :

Royal Air Maroc : 85% des créneaux de vol respectés

Le niveau de satisfaction des clients de Royal Air Maroc est « positif », selon le ministre du Transport et de la Logistique, Mohamed Abdeljalil, selon lequel la compagnie aérienne a respecté 85 % des créneaux de vol.

Maroc : Les VTC, un nouveau cauchemar pour les taxis ?

Les applications de VTC (Voiture de Transport avec Chauffeur) comme InDrive ou Yassir gagnent en popularité au Maroc, mais leur statut juridique reste flou. Des voix s’élèvent au sein de l’opposition parlementaire et de la société civile pour réclamer...

Ports marocains : Une manne inattendue grâce aux attaques en mer Rouge ?

Alors que les attaques des rebelles houthis perturbent sérieusement le trafic maritime mondial, le Maroc dont les ports sont choisis par les industriels européens tire profit de la crise sécuritaire en mer rouge.

Le Maroc vend ses navires aux enchères

Quelque 18 bateaux appartenant à la société de dragage Drapor qui s’est retrouvée en situation de liquidation judiciaire, sont actuellement mis en vente aux enchères dans les ports marocains, a annoncé Nizar Baraka, le ministre de l’Équipement et de...

Maroc : 1300 km de nouvelles lignes TGV

Le ministre du Transport et de la logistique, Mohamed Adeljalil, a présenté mardi à la Chambre des conseillers, le point des actions menées par l’Office national des chemins de fer (ONCF) en vue de renforcer et de moderniser le transport ferroviaire...

Vers l’abandon du projet de construction du tunnel de Tichka ?

Le projet de construction du tunnel de Tichka pourrait être abandonné pour celui du tunnel de l’Ourika. C’est du moins ce que déduit le ministère de l’Équipement.

La construction du port Nador West Med avance à grands pas

Les travaux de construction du port Nador West Med avancent à grands pas. La digue principale de l’infrastructure a été installée vendredi, a annoncé le ministère de l’Équipement et de l’Eau.

Le Maroc construira 1000 km d’autoroutes d’ici 2030

Le Maroc veut saisir l’occasion de l’organisation de la coupe du monde 2030 pour moderniser le secteur des transports dans son ensemble, notamment les autoroutes.

C’est la fin des auto-écoles sauvages au Maroc

Le ministre du Transport et de la logistique, Mohamed Abdeljalil, a annoncé une série de réformes concernant les auto-écoles, tant au niveau des conditions d’octroi, de suspension et de retrait des licences que de la formation des instructeurs.

De nouveaux avions pour Royal Air Maroc

Royal Air Maroc (RAM) a officiellement lancé un appel d’offres pour l’acquisition de 200 nouveaux avions. Cet investissement colossal vise à quadrupler la flotte de RAM d’ici une décennie, en vue de propulser la compagnie marocaine vers de nouvelles...