Panne majeure à la centrale solaire de Ouarzazate : 47 millions de dollars de perdus

25 mars 2024 - 13h30 - Economie - Ecrit par : S.A

La centrale Noor III, située dans la région de Ouarzazate, est à l’arrêt suite à une « défaillance technique majeure », laquelle a occasionné une perte de revenus de 47 millions de dollars à Acwa Power, la société saoudienne d’énergie renouvelable qui l’exploite.

« Nous sommes confrontés à une interruption inopinée des opérations de la centrale Noor III due à une défaillance technique majeure », informe Acwa Power dans un communiqué, ajoutant que la centrale de 150 mégawatts sera contrainte de rester inactive jusqu’en novembre 2024. Cette panne qui lui coûte 47 millions de dollars à Acwa Power est due à une fuite dans le réservoir de sels fondus chauds, précise l’entreprise d’énergie renouvelable. Celle-ci assure qu’elle prendrait des mesures pour résoudre le problème de stockage. Ces mesures comprennent la réparation du réservoir et la construction éventuelle d’un nouveau.

À lire :Noor Midelt I : le grand retard d’un projet d’envergure

Ce n’est pas la première fois que des problèmes techniques et des pannes de stockage ont été signalés au niveau de la centrale solaire à concentration (CSP). Des problèmes techniques ont interrompu toute production pendant un an à partir de l’été 2021, ont déclaré en février deux sources à Reuters. Ces problèmes ont d’ailleurs poussé le Conseil économique, social et environnemental (CESE) à recommander dans un rapport de 2020 d’abandonner complètement le CSP en raison de son coût élevé par rapport à l’énergie photovoltaïque et éolienne.

À lire :Découverte au Maroc d’une nouvelle source d’énergie propre

Première centrale solaire utilisant la technologie solaire à tour, à refroidissement sec au Maroc, Noor Ouarzazate III a été mis en service en octobre et décembre 2018. Elle s’étend sur une superficie de 582 hectares. Sur commande du Chinois Sepco III, Prominox a conçu les six bacs de stockage de chaleur nécessaire à la production de l’énergie électrique pour le compte d’Acwa Power.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Eolien - Energie solaire - Ouarzazate - Arabie saoudite - Parc solaire Noor Ouarzazate

Aller plus loin

Le Maroc deviendra le deuxième producteur africain d’énergie éolienne

Le Maroc deviendra le deuxième producteur africain d’énergie éolienne d’ici 2030. C’est ce qui ressort d’une infographie publiée par un centre d’Information et d’Aide à la...

Noor Midelt, hydrogène vert : les directives du roi Mohammed VI

Le Roi Mohammed VI a présidé mardi au Cabinet Royal de Rabat une séance de travail sur l’état d’avancement du programme de développement des énergies renouvelables et les...

Noor Midelt I : le grand retard d’un projet d’envergure

Alors que le Maroc ambitionne de produire 52 % de son énergie à partir de sources renouvelables d’ici à 2030 contre 37,6 % actuellement, principalement grâce à des...

Découverte au Maroc d’une nouvelle source d’énergie propre

En valorisant les déchets de l’huile d’olives, des chercheurs marocains ont réussi à produire un carburant propre. Un progrès significatif pour le Maroc qui entend porter sa...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc peut-il résoudre la crise énergétique de l’Europe ?

Le Maroc ambitionne de produire 52 % de son énergie à partir de sources renouvelables d’ici à 2030 pour en exporter une grande partie vers l’Europe par le biais de câbles sous-marins. Va-t-il prioriser l’exportation au détriment de la satisfaction de...

Le Maroc, nouveau leader mondial des énergies renouvelables ?

Le Maroc se positionne en leader mondial des énergies renouvelables. C’est du moins ce qu’affirme le think tank Policy Center for the New South (PCNS).

Maroc : l’hydrogène vert pour atteindre l’autosuffisance alimentaire

La production de l’hydrogène vert dans la région de Dakhla et son utilisation pour le dessalement de l’eau de mer, permettront au Maroc d’atteindre l’autosuffisance alimentaire. C’est ce que révèle une étude menée par des chercheurs marocains.

Le Maroc veut exporter de l’hydrogène vert vers l’UE d’ici 2050

Le Maroc veut continuer à produire davantage de l’hydrogène vert pour poursuivre sa transition énergétique et devenir à terme un grand exportateur du combustible vers l’UE.

« Le Maroc peut décarboner l’économie européenne »

Mohcine Jazouli, ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’évaluation des Politiques publiques affirme que le Maroc est capable de décarboner l’économie européenne.

Le Maroc a déjà investi 25 millions d’euros dans l’exploration pétrolière cette année

Le Maroc, à travers l’Office national marocain des hydrocarbures (ONHYM), a investi, entre janvier et septembre, 275 millions de dirhams (25 millions d’euros) dans l’exploration pétrolière.

L’OCP décroche un gros financement pour ses projets solaires

Le plan ambitieux de l’OCP visant à alimenter l’ensemble de ses installations industrielles en énergie verte d’ici 2027 prend forme. Le géant marocain des engrais a décroché un gros financement.

Le soleil marocain va alimenter en énergie 7 millions de familles britanniques

Le Maroc va fournir de l’énergie solaire et éolienne au Royaume-Uni via un câble sous-marin dans le cadre du projet «  Xlinks  » qui devrait impacter à terme 7 millions de familles britanniques.

Centrale de Ouarzazate : les dégâts déjà réparés suite au séisme

Le ministère marocain de l’Énergie a assuré que les infrastructures énergétiques n’ont subi aucun dommage lors du séisme d’Al Haouz, à l’exception de la centrale solaire de Ouarzazate où des dégâts « mineurs » ont été constatés et déjà réparés.

Énergies renouvelables : le Maroc veut fournir l’Europe d’ici 2030

Le Maroc ambitionne d’atteindre l’autonomie énergétique avec la production des énergies renouvelables d’ici 2030 et de vendre l’énergie surproduite à l’Europe qui est à la recherche de nouveaux partenaires.