Découverte au Maroc d’une nouvelle source d’énergie propre

23 octobre 2023 - 17h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

En valorisant les déchets de l’huile d’olives, des chercheurs marocains ont réussi à produire un carburant propre. Un progrès significatif pour le Maroc qui entend porter sa capacité de production d’énergies renouvelables à 52 % du mix énergétique d’ici 2030.

Du carburant propre produit à partir des résidus de l’extraction de l’huile d’olive. Il s’agit, selon l’Institut de recherche sur les énergies solaires et les nouvelles énergiques (IRESEN), qui finance le projet baptisé BIOF2S, d’un exploit réalisé par une équipe multidisciplinaire de chercheurs marocains, rapporte Sputnik. Ce projet est consacré à la production d’un biofioul solide à partir d’une biomasse, notamment les grignons d’olive, lesquels sont un sous-produit de l’extraction d’huile et composé des peaux, des résidus de la pulpe et des fragments des noyaux.

À lire : Énergies renouvelables : une étude met en avant l’énorme potentiel du Maroc

Un nouveau « procédé appelé la Carbonisation Hydrothermale Solaire (CHTS), dont l’avantage est de travailler en milieu humide » permet à l’équipe du projet de transformer les grignons en combustible solide. De même, le traitement CHTS permet aux chercheurs d’obtenir un résidu carboné solide qui pourra être employé pour produire de la chaleur. Riche en carbone, ce combustible solide qui est considéré comme une source d’énergie prometteuse permettrait de réduire la dépendance aux combustibles fossiles dans les processus industriels, selon les experts nationaux et internationaux en matière d’énergies propres qui ont eu droit à une présentation du projet BIOF2S lors d’une réunion organisée le 20 octobre à Rabat.

À lire :Le Maroc, numéro 1 mondial des énergies renouvelables

L’Institut précisera que « ce projet de R&D a été mené avec succès par trois partenaires nationaux, à savoir l’École Nationale Supérieure d’Arts et Métiers (ENSAM) de Rabat, la plateforme de recherche Green Energy Park (GEP) de Benguérir et la société Benbel sise à Meknès ».

Sujets associés : Energie solaire

Aller plus loin

Le Maroc, nouveau leader mondial des énergies renouvelables ?

Le Maroc se positionne en leader mondial des énergies renouvelables. C’est du moins ce qu’affirme le think tank Policy Center for the New South (PCNS).

Le Maroc, numéro 1 mondial des énergies renouvelables

Le Maroc est le numéro 1 mondial des énergies renouvelables selon le dernier classement du rapport biannuel de l’indice RECAI (Renewable Energy Country Attractiveness Index).

Énergies renouvelables : le Maroc veut fournir l’Europe d’ici 2030

Le Maroc ambitionne d’atteindre l’autonomie énergétique avec la production des énergies renouvelables d’ici 2030 et de vendre l’énergie surproduite à l’Europe qui est à la...

Découverte au Maroc des ruines d’une ville portuaire

Des archéologues marocains ont découvert les ruines du “premier” quartier portuaire antique au Maroc, sur Chellah à Rabat, un site du patrimoine mondial de l’UNESCO de 3,15...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : l’hydrogène vert pour atteindre l’autosuffisance alimentaire

La production de l’hydrogène vert dans la région de Dakhla et son utilisation pour le dessalement de l’eau de mer, permettront au Maroc d’atteindre l’autosuffisance alimentaire. C’est ce que révèle une étude menée par des chercheurs marocains.

Le Maroc peut-il résoudre la crise énergétique de l’Europe ?

Le Maroc ambitionne de produire 52 % de son énergie à partir de sources renouvelables d’ici à 2030 pour en exporter une grande partie vers l’Europe par le biais de câbles sous-marins. Va-t-il prioriser l’exportation au détriment de la satisfaction de...

Le Maroc, nouveau leader mondial des énergies renouvelables ?

Le Maroc se positionne en leader mondial des énergies renouvelables. C’est du moins ce qu’affirme le think tank Policy Center for the New South (PCNS).

Total annonce un projet à 10,69 milliards de dollars au Maroc

Le PDG de Total Energies, Patrick Pouyanné, a fait part lors de l’Assemblée générale mixte des actionnaires du jeudi 26 mai 2023, d’un projet ambitieux d’énergie renouvelable au Maroc.

« Le Maroc peut décarboner l’économie européenne »

Mohcine Jazouli, ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’évaluation des Politiques publiques affirme que le Maroc est capable de décarboner l’économie européenne.

Energies renouvelables : le renforcement de la coopération internationale, une priorité pour le Maroc

L’Agence marocaine de l’énergie durable (MASEN) œuvre pour le renforcement de sa coopération dans le domaine des énergies renouvelables. Dans ce sens, elle a récemment signé deux mémorandums d’entente (MoU) avec respectivement l’Institut coréen de...

Le Maroc veut devenir une « destination pour les énergies renouvelables »

Le Maroc ambitionne de devenir une « destination pour les énergies renouvelables ». Dans ce sens, une bagatelle de 5,2 milliards de dollars dans des projets d’énergie solaire a été injectée dans le secteur.

Le soleil marocain va alimenter en énergie 7 millions de familles britanniques

Le Maroc va fournir de l’énergie solaire et éolienne au Royaume-Uni via un câble sous-marin dans le cadre du projet «  Xlinks  » qui devrait impacter à terme 7 millions de familles britanniques.

Énergies renouvelables : le Maroc veut fournir l’Europe d’ici 2030

Le Maroc ambitionne d’atteindre l’autonomie énergétique avec la production des énergies renouvelables d’ici 2030 et de vendre l’énergie surproduite à l’Europe qui est à la recherche de nouveaux partenaires.

L’OCP décroche un gros financement pour ses projets solaires

Le plan ambitieux de l’OCP visant à alimenter l’ensemble de ses installations industrielles en énergie verte d’ici 2027 prend forme. Le géant marocain des engrais a décroché un gros financement.