Des parents marocains arrêtés pour avoir abandonné leurs enfants en Espagne

27 novembre 2023 - 15h00 - Espagne - Ecrit par : P. A

Des Marocains ont été arrêtés par la police d’Alicante pour avoir abandonné leurs enfants mineurs dans la ville afin qu’ils soient pris en charge par l’Etat.

La police nationale espagnole mène depuis quelques mois une opération pour limiter les abandons de mineurs par leurs parents d’origine marocaine ou algérienne. Le mois dernier, huit personnes ont été arrêtées pour abandon de mineurs. Ces derniers étaient allés demander protection dans les centres de mineurs, les commissariats et casernes de la province d’Alicante.

Ces huit arrestations s’ajoutent aux cinq autres enregistrées entre septembre et fin octobre après l’arrivée de 15 mineurs étrangers non accompagnés (MENA) dans la ville, rappelle Información. L’Unité contre les réseaux d’immigration clandestine et les faux documents (UCRIF) de la police provinciale d’Alicante a ouvert une enquête après l’arrivée en masse de ces mineurs, admis dans les centres d’accueil dédiés.

À lire : Une Marocaine abandonne son enfant dans un aéroport en Espagne

Les enquêteurs ont découvert que ces mineurs, d’origine marocaine et algérienne, arrivent en Espagne par voie aérienne ou maritime en compagnie de leurs parents, de leurs tuteurs ou des personnes de confiance de leurs parents. Une fois à Alicante, les accompagnateurs les abandonnent dans des lieux proches des commissariats de police, des centres de mineurs et d’autres organismes publics et retournent dans leurs pays d’origine.

Le plan est bien ficelé pour que l’administration espagnole prenne en charge ces mineurs. Récemment, un adolescent marocain est arrivé à Alicante après avoir voyagé en avion depuis le Maroc jusqu’à Paris, d’où il a été conduit en voiture vers Crevillent où réside un de ses frères. Après avoir vécu quelque temps avec lui, il s’est rendu à la caserne de la Garde civile en tant que MENA. Une fois le pot aux roses découvert, la police a arrêté le frère pour abandon.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Enfant - Arrestation

Aller plus loin

Un bébé abandonné sauvé in extremis à Tanger

Un bébé abandonné a été trouvé ce lundi par un groupe de passants dans une ruelle du quartier Ganboria à Tanger. Malheureusement, le phénomène prend de l’ampleur dans le royaume.

Sebta va allouer 5,5 millions d’euros pour la prise en charge des mineurs marocains

Les autorités de Sebta ont décidé lundi d’allouer 5,5 millions d’euros pour la prise en charge des 302 mineurs marocains arrivés dans la ville en mai 2021, et qui séjournent...

Entre danger et abandon : le drame des mineurs marocains à Bruxelles

Comme en France, les mineurs non accompagnés (MNA) venus du Maroc et de l’Algérie sont aussi présents en Belgique, notamment à la gare de Bruxelles-Midi, qui fait face à une...

Une Marocaine abandonne son enfant dans un aéroport en Espagne

La police espagnole a arrêté une femme marocaine pour avoir abandonné son fils mineur à Saragosse. Elle est accusée d’avoir tenté de fuir au Maroc en laissant son fils à...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le mariage des mineurs diminue au Maroc

Après une hausse en 2021, le nombre de mariage de mineurs a diminué l’année dernière. Cela représente certes une note positive, mais il y a encore du chemin à faire pour en finir avec cette pratique.

Nisrine Marabet, 14 ans, disparue en Belgique

Child Focus, l’organisation belge dédiée à la protection de l’enfance, a lancé un avis de recherche suite à la disparition inquiétante de Nisrine Marabet, une jeune fille de 14 ans. Nisrine a été vue pour la dernière fois le dimanche 30 avril à...

Maroc : les femmes divorcées appellent à la levée de la tutelle du père

Avant l’établissement de tout document administratif pour leurs enfants, y compris la carte d’identité nationale, les femmes divorcées au Maroc doivent avoir l’autorisation du père. Elles appellent à la levée de cette exigence dans la réforme du Code...

Maroc : risque d’augmentation des mariages de mineures après le séisme

Le séisme survenu dans la province d’Al Haouz vendredi 8 septembre pourrait entrainer une multiplication des mariages de mineures, craignent les femmes sinistrées dormant désormais avec leurs filles sous des tentes dans des camps.

Au Maroc, le mariage des mineures persiste malgré la loi

Le mariage des mineures prend des proportions alarmantes au Maroc. En 2021, 19 000 cas ont été enregistrés, contre 12 000 l’année précédente.

Vers une révolution des droits des femmes au Maroc ?

Le gouvernement marocain s’apprête à modifier le Code de la famille ou Moudawana pour promouvoir une égalité entre l’homme et la femme et davantage garantir les droits des femmes et des enfants.

Majda Sakho réagit aux insultes racistes visant ses enfants

La Marocaine Majda Sakho, l’épouse de l’international français Mamadou Sakho règle ses comptes avec les personnes ayant proféré des injures racistes envers ses trois enfants.

Maroc : l’État «  adopte  » les enfants devenus orphelins après le séisme

Le Maroc va procéder au recensement de tous les enfants devenus orphelins après le séisme du 8 septembre et leur accorder le statut de « pupille de la nation ».

Le harcèlement sexuel des mineures marocaines sur TikTok dénoncé

Lamya Ben Malek, une militante des droits de la femme, déplore le manque de réactivité des autorités et de la société civile marocaines face aux dénonciations de harcèlement sexuel par des mineures sur les réseaux sociaux.

Samira Saïd : la retraite ?

La chanteuse marocaine Samira Saïd, dans une récente déclaration, a fait des confidences sur sa vie privée et professionnelle, révélant ne pas avoir peur de vieillir et avoir pensé à prendre sa retraite.