Le procès du poissonnier écrasé par une benne à ordures peut commencer

27 janvier 2017 - 11h20 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Trois mois après la mort de Mohcine Fikri, poissonnier broyé par une benne à ordures à Al Hoceima, le juge d’instruction vient de soumettre le dossier à la chambre pénale.

Selon TelQuel qui cite deux avocats d’une partie des onze accusés, le juge d’instruction a donné l’ordre de déférer le dossier à la chambre pénale d’Al Hoceima, sans toutefois préciser la date du début du procès.

Dans cette affaire, onze personnes avaient été arrêtées suite à la mort de Mohcine Fikri : deux agents d’autorité, quatre employés de la société en charge des déchets à Al Hoceima, le délégué de la pêche maritime, le chef de service de la délégation de la pêche maritime, et le médecin en chef du service de la médecine vétérinaire du port d’Al Hoceima.

Des manifestations monstres, notamment dans toute la région nord, avaient été organisées en mémoire du jeune poissonnier et le ministre de l’Intérieur Mohamed Hassad avait été dépêché sur place par le roi Mohammed VI pour présenter les condoléances à la famille mais aussi pour promettre une enquête transparente et une peine sévère à tous les responsables de ce drame.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Manifestation - Droits et Justice - Al Hoceima - Mouhcine Fikri

Aller plus loin

Mort de Mohcine Fikri : l’homme qui aurait actionné la benne à ordures arrêté

Du nouveau dans l’affaire de Mohcine Fikri, le vendeur de poissons qui a été tué en octobre dernier après avoir été broyé par une benne à ordures à Al Hoceima.

Les autorités démentent l’agression d’un poissonnier par un agent de l’Etat à Tanger (vidéo)

L’épisode de la mort de Mohcine Fikri, poissonnier à Al Hoceima mort écrasé par une benne à ordures, est encore dans toutes les mémoires et les autorités tentent par tous les...

Le roi Mohammed VI présente ses condoléances à la famille de Mouhcine Fikri

Une enquête « minutieuse » a été ordonnée par le roi Mohammed VI après la mort de Mouhcine Fikri, marchand de poissons, broyée vendredi dernier par une benne à ordures.

Un sit-in devant l’ambassade du Maroc à Paris en solidarité avec les populations du RIF

Un collectif créé récemment sur Facebook vient d’annoncer l’organisation d’un sit-in le dimanche 12 février à 14h devant l’ambassade du Maroc à Paris.

Ces articles devraient vous intéresser :

Carte du Maroc sans le Sahara : l’ONCF annonce des poursuites judiciaires

L’Office national des chemins de fer (ONCF) aurait publié sur l’une de ses affiches une carte incomplète du Maroc, suscitant la colère des internautes marocains. L’Office vient de démentir l’information et envisage de poursuivre les auteurs de cette...

Des ennuis judiciaires pour deux anciens ministres (15 milliards de DH en jeu)

L’Association marocaine de la protection des deniers publics vient de déposer une plainte devant la justice contre deux anciens ministres de la Jeunesse et des sports et d’autres responsables pour avoir dilapidé environ 15 milliards de dirhams.

Maroc : des biens et des comptes bancaires de parlementaires saisis

Au Maroc, les parquets des tribunaux de première instance ont commencé à transmettre aux nouvelles chambres chargées des crimes de blanchiment d’argent les dossiers des présidents de commune et des parlementaires condamnés pour dilapidation et...

Tarik Tissoudali condamné

Décidément, la semaine est décidément noire pour Tarik Tissoudali. Après s’être attiré les foudres de son club, La Gantoise, pour des critiques acerbes suite à la défaite contre le Standard, l’attaquant de 30 ans a été condamné vendredi par le tribunal...

L’affaire "Escobar du désert" : les dessous du détournement d’une villa

L’affaire « Escobar du désert » continue de livrer ses secrets. L’enquête en cours a révélé que Saïd Naciri, président du club sportif Wydad, et Abdenbi Bioui, président de la région de l’Oriental, en détention pour leurs liens présumés avec le...

Prison : le Maroc explore les « jour-amendes »

L’introduction du système de jour-amende dans le cadre des peines alternatives pourrait devenir une réalité au Maroc. Une loi devrait être bientôt votée dans ce sens.

Redressement fiscal : Sound Energy fait appel

La compagnie gazière britannique Sound Energy annonce avoir fait appel devant le tribunal administratif, en vue de contester le redressement fiscal mené en 2020 par l’administration générale des Impôts, qui lui a réclamé 2,55 millions de dollars d’impôts.

Mohamed Ihattaren risque d’aller en prison

L’avocat de Mohamed Ihattaren, Hendriksen, confirme que le joueur d’origine marocaine est poursuivi en justice pour légère violence envers sa fiancée Yasmine Driouech en février dernier. La date de l’audience n’est pas encore connue.

Le chanteur Adil Miloudi recherché par la police

Le célèbre chanteur marocain Adil El Miloudi est sous le coup d’un mandat d’arrêt pour avoir, dans une vidéo, menacé des fonctionnaires de police.

Plaidoyer pour l’abolition de la peine de mort au Maroc

La lutte contre l’abolition de la peine capitale est toujours d’actualité au Maroc. En témoigne la récente participation des réseaux et militants marocains contre la peine de mort, à la 8ᵉ édition du congrès mondial qui s’est tenu à Berlin du 18 au 25...