Affaire Mouhcine Fikri : de la prison ferme pour sept accusés

27 avril 2017 - 14h50 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

La justice a dû faire vite pour rendre son verdict dans l’affaire de la mort de Mouhcine Fikri, vendeur de poissons mort il y a six mois après avoir été broyé par une benne à ordures.

La chambre criminelle de la Cour d’appel d’Al Hoceima a condamné sept accusés à des peines allant de 5 à 8 mois de prison ferme pour leur implication dans la mort du vendeur de poissons.

Certains accusés, notamment des fonctionnaires, étaient accusés d’émission d’une attestation administrative faisant état de faits inexacts, rapporte la Map, qui précise que le tribunal a donné droit aux parents du défunt une indemnisation civile.

En plus de la prison ferme, les accusés ont été condamnés à une amende de 500 dirhams chacun, indique encore la Map. Durant le procès, les images et les vidéos ont été présentés et de nombreux témoins ont été entendus.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Droits et Justice - Al Hoceima - Mouhcine Fikri

Aller plus loin

Le procès de Mouhcine Fikri, vendeur de poissons broyé par une benne à ordures, reporté au 14 mars

Le juge en charge de l’affaire de Mouhcine Fikri, vendeur de poissons tué le 28 octobre dernier après avoir été broyé par une benne à ordures, a décidé d’ajourner le procès au...

Décès de Mohssine Fikri : ce qui s’est passé ce jour là (vidéo)

La mort tragique d’un marchand de poissons a entrainé des manifestations spontanées dans plusieurs villes marocaines, notamment dans le nord du pays et particulièrement à Al...

Mort de Mohcine Fikri : l’homme qui aurait actionné la benne à ordures arrêté

Du nouveau dans l’affaire de Mohcine Fikri, le vendeur de poissons qui a été tué en octobre dernier après avoir été broyé par une benne à ordures à Al Hoceima.

Le roi Mohammed VI présente ses condoléances à la famille de Mouhcine Fikri

Une enquête « minutieuse » a été ordonnée par le roi Mohammed VI après la mort de Mouhcine Fikri, marchand de poissons, broyée vendredi dernier par une benne à ordures.

Ces articles devraient vous intéresser :

Une famille marocaine au tribunal de Beauvais pour un mariage blanc

Une famille marocaine est jugée devant le tribunal de Beauvais pour association de malfaiteurs dans le but d’organiser un mariage blanc. Le verdict est attendu le 12 janvier 2023.

Maroc : vers l’égalité des sexes dans les contrats de mariage

Le ministre marocain de la Justice, Abdellatif Ouahbi, a réaffirmé son engagement en faveur de l’égalité entre les sexes lors de la conclusion de contrats de mariage et autres actes juridiques.

Au Maroc, le mariage des mineures persiste malgré la loi

Le mariage des mineures prend des proportions alarmantes au Maroc. En 2021, 19 000 cas ont été enregistrés, contre 12 000 l’année précédente.

Maroc : Vague d’enquêtes sur des parlementaires pour des crimes financiers

Une vingtaine de parlementaires marocains sont dans le collimateur de la justice. Ils sont poursuivis pour faux et usage de faux, abus de pouvoir, dilapidation et détournement de fonds publics.

Trafic de billets de match : le député Mohamed El Hidaoui interrogé par la police

Soupçonné d’être impliqué dans une affaire de vente illégale de billets au Mondial 2022, le député RNI, Mohamed El Hidaoui, a été entendu, vendredi, par la justice.

Maroc : 20 affaires de détournement de fonds publics devant la justice

Le président du ministère public a été saisi par le procureur général du Roi près la Cour des comptes de 20 affaires de détournement de deniers publics au titre de l’année 2021.

Le droit des femmes à l’héritage, une question encore taboue au Maroc

Le droit à l’égalité dans l’héritage reste une équation à résoudre dans le cadre de la réforme du Code de la famille au Maroc. Les modernistes et les conservateurs s’opposent sur la reconnaissance de ce droit aux femmes.

Prison : le Maroc explore les « jour-amendes »

L’introduction du système de jour-amende dans le cadre des peines alternatives pourrait devenir une réalité au Maroc. Une loi devrait être bientôt votée dans ce sens.

Maroc : révocation en vue des députés poursuivis par la justice

Les députés poursuivis par la justice pour détournement ou dilapidation de fonds au Maroc pourraient être déchus de leurs mandats. La Chambre des représentants s’apprête à voter des amendements dans ce sens.

Redressement fiscal : Sound Energy fait appel

La compagnie gazière britannique Sound Energy annonce avoir fait appel devant le tribunal administratif, en vue de contester le redressement fiscal mené en 2020 par l’administration générale des Impôts, qui lui a réclamé 2,55 millions de dollars d’impôts.