Recherche

Première médicale au Maroc

© Copyright : DR

13 mars 2022 - 08h00 - Maroc - Par: A.T

C’est une première au Maroc. Les médecins ont réussi une allogreffe haploidentique chez un patient atteint de déficit immunitaire.

Cette opération qui était irréalisable au royaume, jusqu’à récemment, a été menée avec succès par les spécialistes du Service d’Hématologie et Oncologie Pédiatrique de l’Hôpital des Enfants relevant du CHU Ibn Sina de Rabat, chez un patient atteint de déficit immunitaire, indique un communiqué du ministère de la Santé.

L’absence de registre de donneurs de cellules souches hématopoïétiques (CSH) a fait qu’à ce jour la greffe CSH ne peut se faire que pour les patients ayant un donneur génétiquement compatible qui est le plus souvent un membre de la fratrie, explique le ministère.

A lire : Maroc : enfin une prise en charge pour les malades du cancer ?

Ce type d’allogreffe, considéré comme lourd sur le plan procédural mais donnant de l’espoir aux patients, se fait à partir d’un donneur familial à moitié compatible en l’occurrence la maman dans ce cas, précise-t-on.

Rappelons que cette opération a été initiée en 2018 sur un patient atteint de déficit immunitaire puis a été arrêtée pour plusieurs raisons incluant notamment la lourdeur des procédures juridiques et la non disponibilité de certains médicaments essentiels au Maroc.

Mots clés: Rabat , Ministère de la Santé

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact