Quand les vacances de la Première ministre française à Marrakech créaient polémique

18 mai 2022 - 16h20 - France - Ecrit par : S.A

La Première ministre fraîchement nommée Élisabeth Borne, ex-ministre de la Transition écologique et solidaire s’était retrouvée au cœur d’une polémique en 2019 pour être partie en vacances à Marrakech à un moment où la France faisait face à un contexte social tendu en raison des nombreux mouvements de grève de la SNCF.

Alors que Matignon a demandé à ses ministres de « courir les médias pour assurer la pédagogie de la réforme des retraites » à l’origine de nombreux mouvements de grève de la SNCF, Élisabeth Borne était partie à Marrakech pour y passer des vacances ensoleillées, avait rapporté Le Parisien. De quoi susciter les critiques de l’opposition. « En plein conflit social, Élisabeth Borne s’envole pour Marrakech, ces gens en plus d’être malfaisants contre notre pays, notre salariat, sont méprisants, cyniques, égoïstes, sans empathie », écrivait Gérard Filoche, ancien représentant du PS sur Twitter.

À lire : Yaïr Lapid critiqué en Israël pour sa visite au Maroc

Ce voyage est « un mauvais message qui empêche les négociations avec les organisations syndicales. Si aujourd’hui on était face à un gouvernement qui voulait sortir du conflit, tous les jours on serait en négociation… mais on voit bien qu’aujourd’hui, la consigne a été donnée de couper court à toute discussion, de renvoyer ça à mi-janvier, estimait sur Franceinfo Éric Meyer, secrétaire fédéral du syndicat Sud Rail.

À lire : Paraguay : les députés critiqués à cause d’un voyage coûteux au Maroc

Ces critiques ont poussé son cabinet à la défendre. « Il n’y a pas de règle kilométrique ou d’interdiction de sortie du territoire pour les ministres, l’important est qu’elle est totalement joignable et mobilisable, en lien permanent avec son cabinet et ses secrétaires d’État, et qu’elle peut être de retour à Paris en quelques heures. Le reste relève de sa vie privée ».

Élisabeth Borne assurait être “totalement” à sa tâche. « Je suis totalement mobilisée, en contact permanent avec mes équipes, mes secrétaires d’État et mes collègues du gouvernement. Ce qui importe les Français, c’est que nous soyons tous mobilisés pour eux, et c’est bien le cas », déclarait-elle sur LCI en 2020.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Marrakech

Aller plus loin

La nouvelle Première ministre française, adepte de longues randonnées au Maroc

Élisabeth Borne, la nouvelle Première ministre française, est une adepte de longues randonnées en plein désert, et ne boude pas ce plaisir lors de ses séjours au Maroc.

Paraguay : les députés critiqués à cause d’un voyage coûteux au Maroc

Les députés de la chambre basse du Congrès paraguayen sont sous le feu des critiques en raison d’un voyage coûteux qu’ils ont effectué au Maroc pour participer à la Marche...

Les vacances de Fatim-Zahra Ammor en Tanzanie font polémique

Les vacances de la ministre du Tourisme Fatim-Zahra Ammor en Tanzanie passent très mal auprès des Marocains. Sur la toile, elle essuie de nombreuses critiques.

Polémique autour des vacances au Maroc de Riyad Mahrez

Les vacances au Maroc de l’international algérien Riyad Mahrez, qui sera absent aux deux prochains matchs des Fennecs, font l’objet de critiques des internautes algériens.

Ces articles devraient vous intéresser :