Recherche

Une plainte déposée pour violence aggravée après un rassemblement d’élus contre les prières de rue à Clichy

14 novembre 2017 - 15h50 - Monde

Des fidèles priant devant l’hôtel de ville de Clichy

Une plainte contre X vient d’être déposée par l’Union des associations musulmanes de Clichy-la-Garenne (UAMC) après le rassemblement d’élus contre les prières de rue dans la ville.

Dans cette plainte, dont l’AFP a eu accès, il est écrit qu’il « est patent que les élus qui manifestaient (...) ont commis des actes de violence à l’encontre des personnes de confession musulmane, avec pour unique raison leur appartenance vraie ou supposée à cette religion ». De plus, la plainte va être déposée pour « participation à un groupement formé en vue de la préparation d’actes de violences » et « manifestation illicite ».

Le maire de Clichy-la-Garenne, Rémi Muzeau (LR), est particulièrement visé par les plaignants qui l’accusent de « diffamation et incitation à la haine raciale ». Dans une interview à LCI, ce dernier avait affirmé qu’il y avait des prêches en arabe qui appelaient au meurtre. « Il y a eu aussi des documents qui ont été mis dans la rue, qu’on a récupérés, avec des phrases terribles où on disait +si vous rencontrez un juif, tuez-le+, j’ai les documents », avait-il indiqué.

Un avis ? un commentaire?

Bladi.net

Bladi.net - 2017 - Archives - A Propos - Contact