Prix des moutons : l’Aïd al-Adha menacé au Maroc ?

5 juin 2023 - 21h30 - Maroc - Ecrit par : A.P

Le prix du mouton devrait augmenter de 15 à 25 % par rapport à l’année dernière, selon le ministère marocain de l’Agriculture. Une flambée des prix qui suscite des inquiétudes quant à la tenue effective de l’Aïd al-Adha cette année.

La fête de l’Aïd al-adha serait-elle compromise au Maroc en raison de la hausse vertigineuse du prix des moutons ? Certains se posent la question, à quelques jours de la célébration de cette fête importante pour les musulmans, prévue fin juin. Selon le ministère de l’Agriculture, le prix du mouton, inflation oblige, devrait augmenter de 15 à 25 % par rapport à l’année précédente.

À lire : Aïd Al-Adha : combien coûte un mouton importé ?

Le Chef du gouvernement marocain, Aziz Akhannouch, se veut rassurant pour sa part, affirmant récemment devant le parlement que l’Aïd ne serait pas suspendue, comme ce fut le cas en 1963, 1981 et 1996. Le gouvernement travaille à une régulation des prix, a ajouté le responsable, annonçant l’importation de moutons en provenance d’Espagne, de Roumanie ou d’Italie pour garantir la disponibilité suffisante d’ovins pour le sacrifice de l’Aïd.

À lire : Aid Al Adha au Maroc : qu’en est-il des prix des moutons ?

« De nombreux bouchers recourent à l’abattage des brebis et au vêlage des vaches, compte tenu du refus des citoyens de consommer de la viande importée, ce qui affectera l’avenir de la production de viande au niveau national », a confié à Hespress Jamal Farhan, secrétaire général pour le secteur du transport de la viande dans la région de Casablanca, rappelant les craintes des Marocains par rapport à la viande importée depuis l’affaire du bœuf brésilien.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Prix - Aziz Akhannouch - Aïd al-Adha 2024 - Ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime

Aller plus loin

Aïd Al-Adha : combien coûte un mouton importé ?

Le prix du mouton importé serait de l’ordre de 2 850 dirhams et non 700 dirhams, selon une rumeur distillée sur les réseaux sociaux. C’est ce qu’indique la Fédération marocaine...

Aïd Al-Adha : les MRE font ils grimper le prix du mouton ?

À quelques jours de la célébration de l’Aïd Al-Adha, les Marocains se plaignent de la cherté du mouton et se demandent s’ils pourront honorer la tradition. L’arrivée massive des...

Aid Al Adha au Maroc : qu’en est-il des prix des moutons ?

À l’approche de l’Aïd Al Adha, le ministère de l’Agriculture a tenu à rassurer les Marocains quant à la disponibilité de l’offre mais surtout sur les prix des moutons sur le...

Très cher Aid al adha pour les Marocains

L’augmentation continue du prix de la viande au Maroc affecte le coût du sacrifice de l’Aïd Al-Adha pour de nombreux ménages marocains.

Ces articles devraient vous intéresser :

La viande consommée par les Marocains dangereuse pour la santé ? un ministre répond

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a assuré du bon état des abattoirs et de la qualité de la viande qui en est issue. Ceci, en réaction aux propos d’un conseiller parlementaire qui a dénoncé l’absence de maintenance des équipements et de...

L’Aïd al-adha sera-t-il célébré cette année au Maroc ? Akhannouch répond

Le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a confirmé que l’Aïd Al-Adha aura bien lieu au Maroc cette année. S’exprimant devant la Chambre des représentants lors de la session mensuelle dédiée à la politique générale de l’Exécutif, il a déclaré : « La...

Les aviculteurs marocains craignent la grippe aviaire

Le Maroc ne prend pas encore des mesures pour contrer l’entrée sur son territoire de la grippe aviaire qui sévit actuellement en Europe et dans la sous-région. Cette attitude des autorités inquiète les éleveurs de volailles qui ont une nouvelle fois...

Interdiction d’abattage des vaches laitières : le gouvernement s’explique

Face à une polémique qui enfle, le gouvernement a apporté des clarifications concernant la décision d’interdiction d’abattre les vaches laitières.

Eau et électricité : une bonne nouvelle pour les ménages marocains

Le gouvernement d’Aziz Akhannouch renonce à son projet visant à augmenter la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) pour l’eau et l’électricité. Ce projet avait soulevé de vives polémiques et inquiété les Marocains.

Officiel : voici la date de l’Aïd al Adha au Maroc

La date de l’Aid al Adha au Maroc est désormais connue. Elle vient d’être annoncée par le ministère des Habous et des affaires islamiques.

Maroc : augmentation des salaires des enseignants-chercheurs avant fin 2022

Le chef du gouvernement a fait part de son intention d’augmenter les salaires des enseignants-chercheurs avant la fin de 2022, et de signer un accord avec le syndicat avant la fin de l’année. Cette décision a été prise lors d’une réunion entre Aziz...

Le Maroc contraint de réorienter sa production agricole

Face à la sécheresse et au stress hydrique d’une part, et à l’inflation d’autre part, le gouvernement marocain est contraint de revoir sa politique agricole et alimentaire pour garantir l’eau et le pain.

Aïd Al-Adha : combien coûte un mouton importé ?

Le prix du mouton importé serait de l’ordre de 2 850 dirhams et non 700 dirhams, selon une rumeur distillée sur les réseaux sociaux. C’est ce qu’indique la Fédération marocaine des acteurs de la filière élevage (FMAFE).

Maroc : l’Amazigh reconnue officiellement comme une langue de travail

Les autorités marocaines ont procédé mardi au lancement officiel des procédures qui vont permettre l’intégration de l’Amazigh dans les administrations publiques. La cérémonie a été présidée par le chef du gouvernement Aziz Akhannouch.