Le procès de Marine Le Pen pour ses propos sur le CCIF reporté

30 mars 2022 - 17h40 - France - Ecrit par : S.A

Le procès de la candidate du Rassemblement national (RN) à la présidentielle, Marine Le Pen, pour ses propos sur le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) qui devait s’ouvrir mardi 29 mars a été reporté au 6 octobre.

Le CCIF a été dissous, le 2 décembre 2020, mais ses actions en justice restent valides. À la demande de son avocat David Dassa-Le Deist qui redoutait une instrumentalisation « à dix jours du premier tour » de l’élection présidentielle, la 17ᵉ chambre du tribunal judiciaire de Paris a décidé de reporter le procès de Marine Le Pen pour ses propos contre l’association, après la période électorale, et ce, « pour une bonne administration de la justice » et afin d’assurer « la sérénité des débats », rapporte Le Monde.

À lire : Le CCIF attaque le gouvernement en justice

Réagissant aux attentats contre deux mosquées de Christchurch, en Nouvelle-Zélande dont le bilan fait état de 51 décès et 49 blessés, la présidente du Rassemblement national avait qualifié, le 17 mars 2019, le CCIF de « collectif de fondamentalistes islamistes qui cherche à empêcher toute critique du fondamentalisme islamiste, en la qualifiant d’islamophobe ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Procès - Collectif contre l’Islamophobie en France (CCIF)

Aller plus loin

Yasmine Ouirhane porte plainte contre Marine Le Pen

Alors qu’elle venait de remporter le prix de la « Jeune européenne de l’année 2019 » (remis par la fondation Shwarzkopf, non par l’UE comme le croyait Marine Le Pen), Yasmine...

Le CCIF attaque le gouvernement en justice

En décembre 2020, le gouvernement avait décidé par décret, la dissolution du Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF). Cette décision a été attaquée par l’association...

Le CCIF s’installe en Belgique et devient le CCIE

Après sa dissolution en France, le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) a créé une nouvelle association dénommée Collectif contre l’islamophobie en Europe (CCIE)....

La dissolution du CCIF «  viole les libertés individuelles et collectives  »

La dissolution par un décret gouvernemental, le 2 décembre, du Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF), continue de susciter des réactions au sein de la société civile....

Ces articles devraient vous intéresser :