Recherche

Accusée d’antisémitisme, une mosquée fermée à Cannes

© Copyright : DR

13 janvier 2022 - 00h20 - Monde - Par: S.A

Une mosquée a été fermée à Cannes (Alpes-Maritimes), en raison, notamment, de « propos antisémites ». Cette annonce a été faite par le ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin.

« Nous fermons l’une des mosquées de Cannes, parce que nous lui reprochons des propos antisémites, des soutiens au CCIF [Collectif contre l’islamophobie en France] et BarakaCity », dissous à la fin de 2020, a expliqué le ministre de l’Intérieur sur CNews. Il assure « s’être entretenu » avec le maire LR de Cannes, David Lisnard avant de prendre cette décision.

L’édile a fait savoir que la mosquée concernée est le lieu de culte du centre-ville, Al Madina Al Mounawara. Dans un communiqué de presse, il a expliqué que « cette décision intervient après un travail minutieux de recherches des services de l’État et de multiples signalements effectués directement par la municipalité de Cannes depuis 2015 ». « Nous savons que l’immense majorité des musulmans qui fréquentent cette mosquée très ancienne ne partagent pas sa dérive ; certains nous avaient d’ailleurs alertés », précise David Lisnard.

À lire : France : la mosquée d’Allones définitivement fermée

La ville de Cannes met le recteur de la mosquée Mustapha Dali à l’index. Selon elle, « il revient de faire émerger de nouveaux dirigeants respectueux de la République française et du pays pour que le lieu de culte puisse alors rouvrir ». « S’il est important que chacun puisse pratiquer sa religion dans la dignité, il est vital pour la société française que les animateurs d’un lieu de culte ne soient pas des propagandistes hostiles au pays et qu’ils ne se positionnent pas contre la République française », a ajouté la municipalité.

Mots clés: Cannes , Islam , Religion , France

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact