Le CCIF attaque le gouvernement en justice

10 février 2021 - 19h00 - France - Ecrit par : J.K

En décembre 2020, le gouvernement avait décidé par décret, la dissolution du Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF). Cette décision a été attaquée par l’association qui continue de multiplier les plaintes contre des responsables politiques pour « diffamation », en dehors du recours engagé devant le Conseil d’État.

Après sa désactivation des réseaux sociaux, le CCIF revient, mais cette fois, avec l’appellation « CCIF Europe ». « Le CCIF, en cours de liquidation, a transféré ses actifs ainsi qu’une grande partie de ses propriétés intellectuelles et moyens de communications à d’autres associations, dont le CCIE (Collectif contre l’Islamophobie en Europe), association sans but lucratif qui a été constituée en Belgique le 1ᵉʳ novembre 2020 », rapporte Saphirnews.

Dans un communiqué du 8 février, le CCIF a fait savoir son intention de porter plainte contre la ministre déléguée chargée de la Citoyenneté, Marlène Schiappa, pour diffamation de « notre association et de présenter sa dissolution comme une publicité de la loi liberticide sur le séparatisme ». En dehors du dépôt de plainte contre Marlène Schiappa, l’organisation musulmane avait déjà lancé d’autres recours judiciaires contre le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, la députée LREM, Aurore Bergé et la militante Zineb El Rhazoui, pour « diffamation » également.

Contestant sa dissolution, l’association a déposé un recours le 31 janvier devant le Conseil d’État pour « excès de pouvoir ». « Le CCIF a souligné le détournement de pouvoir manifeste ayant précédé sa dissolution : la chronologie, l’acharnement du ministère de l’Intérieur pour obtenir la dissolution du CCIF et sa fausse accusation diffamante du CCIF désigné comme impliqué dans l’attentat dirigé contre Samuel Paty, illustrent à eux seuls le caractère politique de la dissolution du CCIF », a fait savoir l’avocat Sefen Guez Guez.

Vu que « la dissolution du CCIF illustre les multiples dérives du gouvernement », « plusieurs organisations de défense des droits de l’Homme ont manifesté leur intention de participer au recours du CCIF en intervenant volontairement devant le Conseil d’État dans les prochains jours », a ajouté l’avocat. De plus, un recours collectif avec 1 222 adhérents du CCIF a été lancé pour contester la dissolution de l’organisation. Mais, « l’issue de ce recours prendra plusieurs mois », a averti l’association.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Islamophobie - Collectif contre l’Islamophobie en France (CCIF) - Islam

Aller plus loin

Le CCIF veut que les musulmans soient reconnus comme une "minorité religieuse"

Le Collectif contre l’Islamophobie en France (CCIF) a célébré la journée internationale du souvenir en hommage aux victimes du terrorisme. À cette occasion, il affirme avec...

Le Collectif Contre l’Islamophobie en Belgique menacé

Le député nationaliste flamand Theo Francken (N-VA) s’est prononcé sur les 20 000 euros que le gouvernement fédéral octroie en guise de subventions au Collectif contre...

Dissolution du Collectif contre l’islamophobie

Le gouvernement français a annoncé, mercredi, en conseil des ministres, la dissolution du collectif contre l’islamophobie (CCIF). Selon le ministre de l’Intérieur, Gérald...

La dissolution du CCIF «  viole les libertés individuelles et collectives  »

La dissolution par un décret gouvernemental, le 2 décembre, du Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF), continue de susciter des réactions au sein de la société civile....

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc fête l’Aïd al fitr le samedi 22 avril

Le Maroc célèbre l’Aïd Al Fitr ce samedi 22 avril, selon une annonce faite par le ministère des Habous et des Affaires islamiques. Le ministère a confirmé la date après avoir procédé à une observation minutieuse du croissant lunaire, comme l’exige la...

Aïd El Fitr en France : annonce importante de la Mosquée de Paris

Les fédérations musulmanes de France se réuniront ce jeudi 20 avril 2023 à 18 heures à la Grande Mosquée de Paris en présence de leur commission religieuse ainsi que des imams du Conseil National des Imams (CNI). Cette réunion a pour objectif de fixer...

Ramadan : point sur la délégation d’accompagnement religieux des MRE

Le nombre de personnes composant la délégation chargée de l’accompagnement religieux des Marocains résidant à l’étranger en ce mois de ramadan est connu.

Karim Benzema et les Frères musulmans : Jean-Luc Mélenchon apporte son soutien

Jean-Luc Mélenchon a apporté son soutien à Karim Benzema, sur la plateforme X (ex-Twitter). Le footballeur est au cœur d’une controverse, pointé du doigt par le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, pour des liens présumés avec les Frères...

Le stade de Chelsea accueille un « Open Iftar »

Après l’équipe de Blackburn, un club de D2 anglaise, qui avait ouvert ses portes en 2022, pour accueillir la prière de l’Aid Al Fitr pendant le ramadan, c’est au tour de Chelsea, le club de l’international marocain Hakim Ziyech, d’offrir une...

Début de Ramadan au Maroc : décision ce dimanche

Les Marocains sont fixés ce dimanche 10 mars sur le début et la fin du ramadan. Quand commence le mois sacré au Maroc ?

Maroc : les discours radicaux dans les mosquées inquiètent

La députée du parti Fédération de la Gauche démocratique, Fatima Tamni, a interpelé le ministre des Habous et des affaires islamiques, Ahmed Toufiq, au sujet de l’exploitation des tribunes des mosquées pour diffuser des discours radicaux contre les...

Ramadan 2024 en France : Le Maroc perd la main sur l’encadrement religieux des MRE

À l’approche du mois de Ramadan, des voix s’élèvent pour réclamer une formation religieuse adaptée aux Marocains résidant à l’étranger, notamment en France.

Zakat Al Fitr : voici le montant à payer en France

Le Conseil Français du culte Musulman (CFCM) vient d’annoncer la date du début du ramadan en France, qui commence le 10 mars 2024. Il vient également de donner le montant de la Zakat Al Fitr que devront payer les musulmans en France.

Le ramadan commence le lundi 11 mars 2024 en France

C’est officiel : le mois de Ramadan débutera lundi 11 mars 2024 en France, a annoncé le Conseil Français du Culte Musulman (CFCM). Cette date a été déterminée après observation scientifique et calcul astronomique.