Dissolution annoncée du CCIF, les raisons de l’incompréhension

24 novembre 2020 - 07h00 - France - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Le ministère de l’Intérieur a notifié au Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF)sa dissolution. Cette volonté incomprise et «  injuste  » soulève des contestations.

Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, désigne le CCIF comme une «  officine islamiste œuvrant contre la République  ». La notification de la dissolution a été envoyée jeudi dernier, et les responsables du CCIF ont «  huit jours pour faire valoir leurs observations  ». En réponse, ils affirment que le projet de dissolution est «  sans objet  » puisque l’organisation a «  déjà déployé une large partie de ses activités à l’étranger  » ainsi que «  son siège social  », indique Saphirnews.

Le collectif assure n’avoir pas donné de suite au parent d’élève à l’origine de la vidéo polémique dénonçant le professeur Samuel Paty, décapité pour avoir montré les caricatures du prophète Mohammad à ses élèves. Mieux, il lui a demandé de retirer la vidéo. «  La mise en cause du CCIF ne correspond ni à une réalité factuelle, ni à une réalité juridique, mais à une volonté politique : criminaliser la lutte contre l’islamophobie  », dénoncent ses responsables, relevant que beaucoup d’éléments qui fondent l’argumentaire de la dissolution du CCIF sont soit biaisés, soit totalement mensongers.

«  Bien que notre association soit déjà passée à une autre étape de son histoire, nous répondrons à chacune de ces accusations, car nous le devons à nos adhérents, nos soutiens et nos partenaires  », ajoutent-ils. Aux yeux d’Amnesty International, «  rien ne montre que le CCIF représente un danger manifeste et imminent pour la sécurité nationale ou l’ordre public, qui pourrait justifier sa dissolution  ».

«  La dissolution administrative des associations par décret en Conseil des ministres, mesure qui existe en droit français depuis 1936, ne peut intervenir que lorsque de strictes conditions sont remplies, des conditions que le CCIF ne remplit pas  », a affirmé pour sa part un collectif d’avocats et d’associations dont La Quadrature du Net.

Ceux-ci dénoncent une «  posture autoritaire (qui) bat en brèche des principes essentiels de l’État de droit, qui protègent contre les accusations collectives, les procédures abusives et non fondées sur des faits précis  ». Pour ce collectif, la dissolution arbitraire d’associations n’est une manière ni juste, ni efficace de défendre la liberté d’expression ou la sécurité collective.

Contrairement à bon nombre de partis politiques comme le Rassemblement national (RN) qui soutiennent cette entreprise du gouvernement, le Nouveau Parti anticapitaliste (NPA) dénonce une «  volonté de faire taire le CCIF et, à travers lui, celles et ceux qui se dressent face à la stigmatisation et aux discriminations contre les musulmans, est révoltante  ». «  En s’en prenant de la sorte à une organisation dont le rôle est de combattre les violences et discriminations islamophobes, […] le pouvoir franchit un cap supplémentaire dans sa politique autoritaire  », a indiqué le parti dans un communiqué.

Sujets associés : France - Collectif contre l’Islamophobie en France (CCIF)

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Professeur assassiné : plainte du CCIF et d’Ummah Charity contre Zineb El Rhazoui

Le décès du professeur décapité a provoqué une levée de boucliers contre le Collectif Contre l’Islamophobie en France (CCIF). L’association de défense des droits des musulmans a porté...

Emmanuel Macron « reste confiant » dans le processus de création du Conseil national des imams

Le président français Emmanuel Macron est préoccupé par l’avenir du Conseil national des imams, déjà fissuré par le retrait, le 28 décembre dernier, de la Grande mosquée de Paris. Tout...

Le Collectif Contre l’Islamophobie en Belgique menacé

Le député nationaliste flamand Theo Francken (N-VA) s’est prononcé sur les 20 000 euros que le gouvernement fédéral octroie en guise de subventions au Collectif contre l’islamophobie...

La dissolution du CCIF «  viole les libertés individuelles et collectives  »

La dissolution par un décret gouvernemental, le 2 décembre, du Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF), continue de susciter des réactions au sein de la société civile....

Nous vous recommandons

France

Les vols France-Maroc seront-ils maintenus cet été  ? 

Après la pandémie de Covid-19, c’est la grogne sociale qui secoue l’ensemble du transport aérien en Europe et particulièrement en France. Les MRE doivent-ils s’inquiéter pour les vols vers le Maroc...

Société Générale oblige une femme à retirer son voile

Leila, une cliente de la Société Générale a été contrainte par une employée de l’agence de Hénin-Beaumont, de retirer son voile. Même si des raisons de sécurité ont été invoquées par la banque, la femme y voit de l’islamophobie et décide de porter...

France : : Il faut « travailler avec la communauté musulmane et non contre elle »

Ce mercredi 9 décembre, la loi contre le séparatisme renommée loi confortant les valeurs de la République a été présentée en Conseil des ministres. Le recteur de la Grande mosquée de Lyon, Kamel Kabtane, réagit sur la...

Dérapage raciste sur BFM TV

Emmanuel Lechypre, présentateur de la chronique économique sur BFM TV, dérape en direct, samedi. C’était lors de la diffusion des images des trois minutes de silence observées à la cérémonie d’hommage du peuple chinois aux victimes du...

Royal Air Maroc, première compagnie du Maghreb garantissant la sécurité sanitaire

Royal Air Maroc (RAM) est en tête des compagnies aériennes de haut niveau de sécurité sanitaire au Maghreb. C’est ce qui ressort du dernier classement « Covid-19 Airline Safety Rating  » de l’agence internationale de notation du transport aérien,...

Collectif contre l’Islamophobie en France (CCIF)

France : la Cour de cassation confirme le droit des femmes de porter un foulard au travail

La Cour de cassation a confirmé le 14 avril dernier le jugement en appel qui avait condamné l’enseigne Camaïeu à payer 10 000 euros d’indemnités à Nadia, une employée licenciée pour avoir porté un foulard au travail. Cet arrêt de confirmation constitue, selon...

La dissolution du CCIF «  viole les libertés individuelles et collectives  »

La dissolution par un décret gouvernemental, le 2 décembre, du Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF), continue de susciter des réactions au sein de la société civile. Le Syndicat des avocats de France (SAF), entre indignation et déception,...

Dissolution annoncée du CCIF, les raisons de l’incompréhension

Le ministère de l’Intérieur a notifié au Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF)sa dissolution. Cette volonté incomprise et «  injuste  » soulève des contestations.

Le CCIF s’installe en Belgique et devient le CCIE

Après sa dissolution en France, le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) a créé une nouvelle association dénommée Collectif contre l’islamophobie en Europe (CCIE). Implanté en Belgique, le CCIE s’est assigné comme mission d’agir contre le rejet, la...

L’appartement de Marwan Muhammad cambriolé et saccagé (photos)

Marwan Muhammad, ancien directeur exécutif du Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF), a été victime d’un cambriolage. Sur son compte Facebook, il publie des images qui en montrent l’ampleur.