Dissout en France, le CCIF pourrait s’installer aux États-Unis

5 décembre 2020 - 22h00 - France - Ecrit par : S.A

Le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) dissout mercredi 2 décembre en France a la possibilité de s’implanter aux États-Unis pour poursuivre ses activités. Le Conseil des relations américano-islamiques (CAIR) vient de lui offrir des bureaux à Washington.

Dans un communiqué, le CAIR annonce avoir offert «  des bureaux  » dans son siège social à Washington ainsi que «  des ressources logistiques  » au CCIF dissout en conseil des ministres après que celui-ci a prononcé sa propre dissolution, rapporte Saphirnews. Le collectif accusé de «  propagande islamiste  » par le ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin pourrait ainsi s’installer aux États-Unis. Le CCIF n’a pas, pour l’instant, confirmé l’information.

«  La dissolution du CCIF ne repose sur aucun fondement juridique et crée un dangereux précédent. En substance, le gouvernement français pense bizarrement que critiquer sa politique islamophobe est, en soi, une incitation au terrorisme  », commente Nihad Awad, directeur exécutif du CAIR. Pour lui, cibler des organisations de défense des droits humains comme le CCIF – au détriment de l’État de droit – n’est que la pointe de l’iceberg. Il accuse le gouvernement français de vouloir criminaliser et dissoudre toute organisation qui désapprouve son plan de contrôle des musulmans.

«  En moins de trois mois, le gouvernement français a promulgué une série de mesures anti-musulmanes violant les droits à la liberté religieuse des Français musulmans  », fait remarquer l’organisation américaine. Elle dénonce notamment l’«  action massive  » récemment lancée contre 76 mosquées soupçonnées de séparatisme.

Pour le CAIR, le gouvernement de Jean Castex, qui prétend valoriser la liberté d’expression, a créé une politique de deux poids, deux mesures en distinguant les Français musulmans et en remettant en question leur légitimité en tant que citoyens français.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - États-Unis - Religion - Washington - Collectif contre l’Islamophobie en France (CCIF) - Islam

Aller plus loin

La dissolution du CCIF «  viole les libertés individuelles et collectives  »

La dissolution par un décret gouvernemental, le 2 décembre, du Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF), continue de susciter des réactions au sein de la société civile....

France : accusée de "légitimer le jihad", une maison d’édition risque la dissolution

Le ministre de l’Intérieur français, Gérald Darmanin, a lancé une procédure de dissolution d’une maison d’édition « légitimant le jihad ». Une mesure de gel des avoirs visant...

Dissolution annoncée du CCIF, les raisons de l’incompréhension

Le ministère de l’Intérieur a notifié au Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF)sa dissolution. Cette volonté incomprise et «  injuste  » soulève des contestations.

Le CCIF s’installe en Belgique et devient le CCIE

Après sa dissolution en France, le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) a créé une nouvelle association dénommée Collectif contre l’islamophobie en Europe (CCIE)....

Ces articles devraient vous intéresser :

Vaucluse : les raisons de l’annulation d’une conférence musulmane

Programmée le 27 novembre à Montfavet, une conférence musulmane organisée par l’association D’Clic Valence, a été reportée au 8 janvier avant d’être annulée. Qui des raisons derrière cette annulation ?

Nouhaila Benzina : un hijab par amour

La Marocaine Nouhaila Benzina pourrait être la première footballeuse de l’histoire à jouer avec un hijab, si elle monte sur le terrain lors du match contre la Corée du Sud en Coupe du monde féminine, prévu ce dimanche.

Ramadan et menstrues : le tabou du jeûne brisé

Chaque Ramadan, la question du jeûne pendant les menstrues revient hanter les femmes musulmanes. La réponse n’est jamais claire, noyée dans un tabou tenace.

Les écoles françaises au Maroc contraintes d’autoriser le voile ?

Sous la pression, les écoles de la Mission française au Maroc ont finalement dû adopter une nouvelle politique : le voile, auparavant strictement interdit, est désormais autorisé pour les étudiantes.

Voici la date de l’Aïd El Fitr au Maroc

Débuté le 12 mars au Maroc, le ramadan, l’un des cinq piliers de l’islam, se profile pour de millions de Marocains. Quand aura lieu l’Aïd El Fitr cette année ?

Maroc : les salaires des imams vont augmenter

Les imams au Maroc verront leur allocation augmenter de façon progressive pendant les quatre prochaines années. Le roi Mohammed VI en a donné l’instruction, selon le ministère des Habous et des Affaires islamiques

Le Maroc veut construire 200 nouvelles mosquées par an

Le Maroc a besoin de construire 200 nouvelles mosquées par an. », selon le ministère des Habous et des Affaires islamiques.

Officiel : l’Aid Al Fitr en France ce vendredi

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) vient de confirmer la date de l’Aid al Fitr pour ce vendredi 21 avril 2023.

Ramadan : Un mois de spiritualité… et de bagarres ?

Le Ramadan, mois sacré pour les musulmans, est synonyme de spiritualité et de partage. Mais au Maroc, il prend également une tournure plus sombre avec l’apparition d’un phénomène bien connu : la “Tramdena”. Ce terme désigne l’irritabilité et...

La Nuit du destin ou laylat al qadr, qu’est ce que c’est ?

La nuit du destin est citée par le Coran comme étant meilleure que mille mois (83 ans et 4 mois). D’après le prophète Mohammed, cette nuit est l’une des nuits impaires des dix derniers jours du mois de Ramadan, soit celles du 21, 23, 25, 27 ou celle du...