Recherche

La dissolution du Collectif contre l’islamophobie en France désormais actée

© Copyright : DR

21 novembre 2020 - 10h30 - Monde

Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin a notifié, ce jeudi au Collectif contre l’islamophobie en France sa dissolution. Il lui est reproché d’être une « officine islamiste œuvrant contre la République », suite à l’assassinat perpétré contre le professeur d’histoire-géographie.

Dans un tweet, le ministre a également invité les responsables de l’association « à faire valoir leurs observations » dans les huit prochains jours. En réponse à sa requête, le CCIF a estimé que le ministre Darmanin a cédé aux appels de l’extrême droite en prononçant cette dissolution sans objet. Il a en outre précisé avoir pris acte de la dissolution en déployant déjà une grande partie de ses activités à l’étranger ainsi que « son siège social ».

L’association assure également qu’elle pourra toujours soutenir juridiquement les personnes victimes d’islamophobie tout en informant les instances internationales du progrès de la lutte contre les discriminations et pour l’égalité en France.

En octobre dernier, la dissolution de l’ONG BarakaCity a été prononcée en Conseil des ministres. Tout comme le CCIF, elle était dans le viseur du gouvernement français.

Mots clés: France , Terrorisme

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact