Création d’un Conseil national des imams en France : déjà des contestations

22 novembre 2020 - 21h30 - France - Ecrit par : S.A

La création d’un Conseil national des imams en France suscite des réactions. Tarek Oubrou, recteur de la mosquée de Bordeaux, martèle qu’il ne revient pas à des laïcs de désigner les imams.

"Comment ça se fait qu’on impose par le haut un Conseil national des imams ? ? Les imams sont majeurs et vaccinés, et sont capables de s’organiser d’eux-mêmes", a-t-il réagi, jeudi, sur France info. Mercredi, le président français Emmanuel Macron a reçu à l’Élysée les dirigeants du Conseil français du culte musulman (CFCM) qui, à sa demande, ont présenté les grandes lignes d’un conseil national des imams chargé de labelliser les imams en France.

Pour le recteur, ce sera très difficile sur le terrain de labelliser les imams. "Les imams ne sont pas des produits halal qu’il faudrait labelliser", a-t-il ajouté, appelant le CFCM à se limiter "à la gestion administrative temporelle des cultes". "Quant au ministère des Cultes, il doit être réservé à des religieux. Ce n’est pas normal qu’on propose un Conseil national des imams en absence des imams, fustige M. Oubrou. Il faut partir de la base".

Selon lui, il faut initier une représentativité selon leur hiérarchisation, leur typologie, et d’accompagner cette représentativité des imams comme un Conseil indépendant du CFCM parce que ce sont les religieux qui doivent habiliter d’autres religieux. "Ce n’est pas à des laïcs ou des présidents de fédérations de désigner les imams. Ça ne rime à rien", a-t-il martelé.

Aux yeux du responsable, une charte des principes républicains est inutile "puisque les valeurs de la République s’imposent à tous les cultes sans distinction, à tous les citoyens. "On n’a pas besoin d’affirmer ce qui est évident", s’est-il emporté, avant de souligner que le problème de la radicalisation "n’est pas dans la langue, ou dans le fait d’être étranger, c’est dans le corpus doctrinal sur lequel on va former les imams".

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Bordeaux - Religion - Islam

Aller plus loin

France : les musulmans accepteront-ils des imams femmes ?

L’imamat féminin est loin d’être accepté au sein de la communauté musulmane française. Et pour cause, les positions divergent.

France : les imams vent debout contre le projet de « labellisation »

La création d’un Conseil national des imams (CNI) en France confiée au Conseil français du culte musulman (CFCM) n’est pas du goût de bon nombre d’imams indépendants et de...

Mohammed Moussaoui dénonce le refus de signature des trois fédérations du CFCM

Le président du Conseil français du Culte Musulman (CFCM), Mohammed Moussaoui, a dénoncé jeudi “la sortie unilatérale” de trois fédérations membres du Conseil qui refusent de...

La France s’active pour mettre fin au « système des imams détachés »

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) œuvre pour la mise en place d’un conseil national des imams chargé de labelliser les imams en France, ce qui mettra fin à l’accueil...

Ces articles devraient vous intéresser :

La Nuit du destin ou laylat al qadr, qu’est ce que c’est ?

La nuit du destin est citée par le Coran comme étant meilleure que mille mois (83 ans et 4 mois). D’après le prophète Mohammed, cette nuit est l’une des nuits impaires des dix derniers jours du mois de Ramadan, soit celles du 21, 23, 25, 27 ou celle du...

Officiel : voici la date de l’Aïd al Adha au Maroc

La date de l’Aid al Adha au Maroc est désormais connue. Elle vient d’être annoncée par le ministère des Habous et des affaires islamiques.

L’affaire Zakaria Aboukhlal prend de l’ampleur

L’affaire Zakaria Aboukhlal continue de créer des remous. Après la Fédération royale marocaine de football (FRMF), c’est au tour du Conseil national de la presse de condamner les propos contenus dans un article d’un site électronique sur un supposé...

Les écoles françaises au Maroc contraintes d’autoriser le voile ?

Sous la pression, les écoles de la Mission française au Maroc ont finalement dû adopter une nouvelle politique : le voile, auparavant strictement interdit, est désormais autorisé pour les étudiantes.

Université Paris-Dauphine : propos racistes envers une étudiante voilée

Une étudiante voilée a été victime de propos racistes de la part d’une intervenante du jury lors d’une soutenance de fin d’année à l’Université Paris-Dauphine.

Ramadan 2023 : le Maroc va envoyer 400 prédicateurs à l’étranger, surtout en Europe

Interpelé sur « l’encadrement religieux des MRE », le ministre des Habous et des Affaires islamiques, Ahmed Toufiq, a déclaré que le gouvernement a pris ses dispositions pour que durant le mois de ramadan, cette opération ait finalement lieu après...

L’Institut musulman Al Cham à Montpellier fermé par la Préfecture

L’Institut Al Cham, établissement religieux musulman situé à Montpellier, a été fermé suite à un contrôle administratif inopiné mené par la préfecture. Les autorités ont constaté que l’établissement accueillait illégalement des enfants mineurs de moins...

Maroc : voici la date de l’Aid Al Mawlid Annabaoui

Le mois de Rabie-I 1445 de l’hégire débutera le dimanche 17 septembre 2023 et Aïd Al Mawlid Annabaoui célébré le jeudi 28 septembre, a annoncé le ministère des Habous et des affaires islamiques.

Le Maroc veut construire 200 nouvelles mosquées par an

Le Maroc a besoin de construire 200 nouvelles mosquées par an. », selon le ministère des Habous et des Affaires islamiques.

« Tu mourras dans la douleur » : des féministes marocaines menacées de mort

Au Maroc, plusieurs féministes, dont des journalistes et des artistes, font l’objet d’intimidations et de menaces de mort sur les réseaux sociaux, après avoir appelé à plus d’égalité entre l’homme et la femme dans le cadre de la réforme du Code de la...