La question du Sahara, source de tensions à Mantes-la-Ville

16 septembre 2022 - 14h00 - France - Ecrit par : S.A

La venue à Mantes-la-Ville de la militante saharouie Sultana Khaya a provoqué la colère de responsables de plusieurs associations marocaines de la ville. Ces derniers appellent à l’ouverture d’une enquête.

Le conseiller municipal mantois Aziz Zaitar a, dans une déclaration, fustigé la « manifestation clandestine de la séparatiste Sultana Khaya », présidente d’une Ligue pour la défense des droits humains et contre le pillage des ressources naturelles qui se serait déroulée dans la commune. Cette déclaration a été lue à l’issue du conseil municipal du 13 septembre, le maire Sami Damergy ayant clos prestement la réunion avant la prise de parole de ce défenseur de la marocanité du Sahara, fait savoir Actu.fr.

À lire : À Paris, la militante saharaouie Sultana Khaya charge le Maroc

À son arrivée dans le quartier des Brouets, rue de Cherbourg (Mantes-la-Ville) le 8 septembre, Sultana Khaya a été accueillie par quelques dizaines de soutiens qui ont notamment scandé « Sahara libre ». Une manifestation qui n’est pas du goût d’Aziz Zaitar et de plusieurs associations marocaines du Mantois. Ces derniers ont dénoncé une « manifestation non autorisée ».

À lire : Sahara : le Polisario dénonce le soutien de la France au Maroc

« Monsieur le Maire, en votre qualité d’officier de police judiciaire, nous vous demandons de solliciter les services compétents pour ouvrir une enquête sur cette manifestation afin que ce genre d’incidents ne se reproduise plus à Mantes-la-Ville », s’est adressé Aziz Zaitar à Sami Damergy. Pour l’élu mantois, Sultana Khaya fait « l’apologie de l’action armée et cela constitue une incitation à des actes terroristes ».

Sujets associés : France - Sahara Marocain

Aller plus loin

Sahara : l’Algérie attaque le Maroc à l’ONU

Lors de son intervention à la 76ᵉ session de l’Assemblée générale de l’ONU à New York, Ramtane Lamamra, ministre algérien des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à...

Sahara : la Suisse tend la main au Maroc et au Polisario, l’Algérie réagit

La Suisse est préoccupée par la question du Sahara. Elle accepte d’accueillir à nouveau les tables rondes entre le Maroc et le Polisario. De son côté, l’Algérie oppose un refus...

À Paris, la militante saharaouie Sultana Khaya charge le Maroc

Invitée à la 87è fête de l’Humanité qui s’est tenue les 9, 10 et 11 septembre à Paris, la militante pro-Polisario Sultana Khaya en a profité pour critiquer vivement le Maroc.

Sahara : le Polisario dénonce le soutien de la France au Maroc

Oubbi Bouchraya, représentant en Europe et à l’Union européenne (UE) du Polisario, a dénoncé la politique française notamment son soutien au plan d’autonomie proposé par le...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Polisario craint les drones marocains

Le Polisario se plaint de l’utilisation par le Maroc de drones chinois contre ses milices dans le Sahara.

Brahim Ghali s’en prend à nouveau au Maroc

Le président de la « République arabe sahraouie démocratique » (RASD), Brahim Ghali, a mis en garde lundi contre les politiques hostiles du Maroc dans la région, allusion faite à son alliance avec Israël.

Sahara : l’ONU dément la démission de Staffan de Mistura

Les Nations unies ont apporté un démenti formel au sujet d’une éventuelle démission de Staffan de Mistura, l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara.

L’armée marocaine envoie l’artillerie lourde au Sahara

Après avoir prolongé en 2021 le mur de défense de 50 km à l’est pour sécuriser Touizgui dans la province d’Assa-Zag et compléter le dispositif sécuritaire à l’est, les Forces armées royales (FAR) ont déployé l’artillerie lourde dans la même zone.

Le Polisario a-t-il détourné les fonds de l’Europe destinés aux Sahraouis ?

La Commission de l’Union européenne a répondu à une question écrite du député européen Brice Hortefeux portant sur les fonds qu’elle a envoyés aux Saharouis.

La marque Lacoste présente ses excuses au Maroc

L’affaire des polos Lacostearborant une carte tronquée du Maroc, excluant ses provinces du sud, connaît un nouvel épisode. Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, a confirmé que les responsables de la célèbre marque française de...

Comment les drones marocains ont changé les règles du jeu face au Polisario

Depuis la rupture du cessez-le-feu le 13 novembre 2020, le Maroc utilise des drones pour contrer les attaques du Polisario.

Staffan de Mistura tiendra des « consultations bilatérales » avec le Maroc et le Polisario

L’envoyé du secrétaire général des Nations unies pour le Sahara occidental, Staffan de Mistura, tiendra des « consultations bilatérales » avec les représentants des autorités marocaines et du Front Polisario, a annoncé le porte-parole du secrétaire...

Sahara : l’ONU accuse, le Polisario récuse et critique le Maroc

Le Polisario critique le rapport du secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, sur la situation au Sahara qui l’accable et accuse le Maroc de violation continue de la présence et du travail de la MINURSO.

Le Maroc déploie de grands moyens pour surveiller ses frontières

Le Maroc mobilise d’importantes ressources matérielles et humaines pour contrôler et surveiller ses frontières terrestres longues de 3 300 km et maritimes sur une distance de 3 500 km en plus de l’espace aérien.