La villa d’un prince émirati cambriolée à Rabat

6 octobre 2021 - 19h30 - Ecrit par : S.A

Les services de la police judiciaire de la préfecture de police de Rabat et de la brigade antigang ont réussi à interpeller plusieurs individus soupçonnés d’être les auteurs du cambriolage de la résidence d’un prince émirati, de vols opérés au siège du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), ainsi que de l’incendie qui a ravagé récemment une partie de la forêt de la ceinture verte.

Un technicien, un employé de maison et un repris de justice faisant déjà l’objet d’un avis de recherche pour plusieurs crimes opérés dans des villes du nord du royaume sont parmi les individus arrêtés et qui seraient les auteurs du cambriolage de la résidence d’un prince émirati et du siège du Conseil national des droits de l’Homme, ainsi que de l’incendie qui a ravagé récemment une partie de la forêt de la ceinture verte à Rabat, rapporte Assabah.

À lire : Maroc : la femme de l’ex-président mauritanien récupère son argent volé

Un jeune homme né en 1995 est le premier suspect arrêté après la réception d’une plainte pour vols. Il est soupçonné d’être derrière plusieurs vols commis au sein de la résidence du prince émirati où il travaillait comme employé de maison. Après sa présentation devant le procureur du roi et le juge d’instruction, il a été placé en détention pour les besoins de l’enquête.

À lire : Cambriolage de la villa du patron de Maroc Télécom

La brigade antigang relevant de la préfecture de police de Rabat a mené une opération similaire, au cours de laquelle elle a procédé à l’arrestation quatre individus soupçonnés d’avoir dérobé plusieurs tablettes électroniques contenant des informations sensibles au siège du CNDH. Le principal suspect, un technicien, employé du CNDH, vendait les objets volés aux trois autres, tous des revendeurs de téléphones et autres appareils électroniques. Ils sont poursuivis en état de liberté.

La dernière personne interpellée est un individu âgé de 44 ans, recherché dans le cadre de plusieurs affaires. Il est soupçonné d’être le responsable de l’incendie qui a ravagé récemment une partie de la forêt de la ceinture verte à Rabat. Il assure n’avoir allumé le feu que pour se réchauffer lorsque l’incendie s’est déclaré.

Tags : Rabat - Conseil national des droits de l’Homme (cndh) - Vol

Aller plus loin

Un prince Emirati a travaillé comme serveur dans un restaurant au Maroc

Le prince héritier des Émirats arabes unis, Mohamed Ben Zayed, a fait la une du magazine New York Times. L’auteur de l’article a rédigé un rapport détaillé sur l’Emir, sous le titre...

Des cambrioleurs d’une villa de MRE arrêtés à Mohammedia

Les éléments de la gendarmerie royale de la région de Beni Yakhlef, relevant de la préfecture de Mohammedia, ont réussi à interpeller deux cambrioleurs d’une villa d’une famille de...

Étrange cambriolage de la villa d’un haut gradé de la Gendarmerie royale

Un vol avec effraction a été commis, lundi matin, dans la villa d’un haut gradé de la gendarmerie royale à Tanger. Le voleur, un professionnel, a agi en l’absence des propriétaires...

Cambriolage de la villa du patron de Maroc Télécom

Quatre individus ont été déférés devant le procureur général près la Cour d’appel de Rabat, pour constitution d’une association de malfaiteurs et escroquerie. Les prévenus ont été...

Nous vous recommandons

Un chef d’orchestre israélien et un pilote marocain ensemble pour la musique andalouse

La compagnie aérienne nationale Royal Air Maroc (RAM) a lancé dimanche la liaison aérienne Casablanca/Tel-Aviv. Une semaine plus tôt, le pilote marocain de ce vol était à Israël pour partager son amour pour la musique andalouse avec l’Orchestre Jérusalem...

Priorité totale aux MRE à la frontière de Sebta

Le Maroc a donné vendredi la priorité totale aux Marocains d’Europe arrivant à la frontière de Sebta dans le cadre de l’Opération Marhaba, retardant l’accès au Maroc aux habitants de la ville autonome.

Transport maritime : le Maroc doit disposer d’un pavillon national

La crise survenue avec l’Espagne a fait ressortir la nécessité pour le Maroc de disposer d’un pavillon national. Mais, de nombreuses raisons ralentissent la concrétisation de ce projet.

La poussière de sable venue du Sahara était porteuse d’un radioactif

La poussière de sable du Sahara qui avait traversé plusieurs pays d’Europe, dont la France, l’Espagne et le Portugal est arrivée en Belgique le 16 mars dernier. Elle est légèrement radioactive.

Gisement de fer : l’Algérie viole un accord avec le Maroc

Un ancien ambassadeur algérien affirme que le Maroc n’a aucun droit sur le gisement de Gara-Djebilet, qui avait fait l’objet d’une convention de coopération entre Rabat et Alger.

Maroc : la date de l’Aid Al Mawlid connue

Les Marocains sont désormais fixés sur la date de la célébration de l’Aid Al Mawlid 1443 / 2021. Le ministère des Habous et des affaires islamiques vient de l’annoncer.

La réouverture de la frontière Sebta est-elle imminente ?

Alors que l’Espagne s’apprêterait à rouvrir la frontière Sebta le 10 octobre, les autorités marocaines n’ont, pour l’instant, arrêté aucune date. La population s’impatiente, tandis que l’économie locale est en...

Voici l’état d’avancement du projet TGV Rabat-Fès

Les processus de réalisation du réseau de TGV reliant Rabat et Fès sont en bonne voie selon le ministère du Transport, qui a annoncé le lancement prochain d’une étude détaillée sur le financement du...

Maroc : le départ à la retraite à 65 ans

À l’instar de nombreux pays, le Maroc exprime la nécessité de reporter l’âge de départ en retraite pour rétablir l’équilibre financier des régimes. Le gouvernement souhaite procéder à un relèvement de l’âge...

La série « Braqueurs », au cœur de la «  Mocro-maffia  » belge

Le réalisateur français, Julien Leclercq, vient d’adapter son film « Braqueurs » en une nouvelle série qui sera disponible cette semaine sur Netflix. L’acteur marocain, Sami Bouajila, qui avait joué dans le film, tient le rôle principal dans cette série qui...