Recherche

Rabat : refusant d’être confinés, des habitants s’en prennent à la police

© Copyright : DR

19 septembre 2020 - 21h30 - Société

Après le quartier Takkadoum, c’est au tour des habitants des quartiers Farah et Rachad dans l’arrondissement Youssoufia de Rabat d’être obligés de fournir une autorisation spéciale de déplacement.

Selon le quotidien Al Ahdath Al Maghribia, il y a deux semaines, ces deux quartiers ont été isolés suite à la multiplication des cas de contamination. Cette décision fait l’objet d’un affrontement entre forces de l’ordre et population depuis vendredi dernier. La fermeture de certaines zones considérées comme dangereuses au regard du nombre de cas de contamination enregistrés a aggravé la tension.

Plusieurs manifestants ont même été arrêtés pour avoir défoncé les barrières de contrôle. Ils sont nombreux à s’opposer à leur mise en isolement. Pour eux, le nombre de contamination à Rabat n’est pas si important au point de mériter autant de mesures restrictives. Ils dénoncent un manque de communication et surtout une gestion hasardeuse de cette crise sanitaire. Les autorités pensent le contraire et estiment que ces mesures, non loin d’être une punition, visent le bien être de la population.

Selon le quotidien, la mise en quarantaine a aggravé la situation économique des habitants qui faisaient déjà face une précarité qui ne dit pas son nom.

Mots clés: Coronavirus au Maroc (Covid-19) , Etat d’urgence au Maroc , Rabat , Affrontements

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact