Le PP veut une réciprocité dans le trafic à la frontière de Melilla avec le Maroc

23 mai 2022 - 21h00 - Espagne - Ecrit par : P. A

Depuis la réouverture de la frontière de Melilla avec le Maroc, les autorités marocaines ne laissent entrer aucun produit acheté dans la ville autonome, alors que les autorités espagnoles autorisent les voyageurs à passer la frontière avec leurs biens. Le Parti populaire (PP) envisage de dénoncer ce manque de réciprocité devant le parlement si rien n’est fait dans les prochains jours pour corriger le tir.

Le PP veut demander au Maroc de respecter cette réciprocité à la frontière de Melilla pour ne pas léser davantage les entreprises locales. « Si les voyageurs entrent à Melilla depuis le Maroc avec des quantités importantes de produits par personne, nos commerçants seront lésés », a expliqué le député Daniel Conesa à El Faro de Melilla. Et d’ajouter : « Nous n’appelons pas à un retour de la contrebande, mais demandons au Maroc d’avoir un échange réglementé sous le régime des voyageurs entre les frontières ».

À lire : La douane marocaine interdit toute contrebande avec Sebta et Melilla

Le député du PP a indiqué que si aucun changement n’est observé dans le passage à la frontière dans les prochains jours, son groupe parlementaire va présenter une motion à l’Assemblée pour demander au gouvernement de prendre les mesures nécessaires pour résoudre le problème du tarif imposé par la poste pour l’envoi de colis à Melilla. Il y a quelques mois, les habitants de la ville ont dû payer près de 5 euros pour récupérer leur colis.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Melilla - Contrebande

Aller plus loin

Sebta et Melilla : le PP veut imposer le visa aux Marocains

Le président du Parti populaire (PP), Juan José Imbroda, a demandé que l’exemption de visa accordée aux Marocains de Tétouan et de Nador, proches de Sebta et Melilla, soit...

Le Maroc et l’Espagne veulent réduire les embouteillages à la frontière de Melilla

Le gouvernement espagnol a ouvert plus de voies à la frontière de Melilla avec le Maroc pour améliorer la fluidité de la circulation des piétons et des véhicules, après des...

Sebta et Melilla se meurent sans les Marocains

La réouverture des frontières ne profite toujours pas aux commerçants de Sebta et Melilla qui dénoncent la décision du Maroc d’interdire le passage des articles achetés dans les...

La douane marocaine interdit toute contrebande avec Sebta et Melilla

En annonçant la réouverture des postes frontaliers de Sebta et Melilla, les autorités marocaines avaient déclaré qu’elles n’admettront en aucun cas la contrebande. Aujourd’hui,...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc face au casse-tête des vendeurs ambulants

Malgré les actions mises en œuvre par les autorités marocaines, le phénomène de marchands ambulants, communément appelés "ferrachas", résiste au temps.

Les contrebandiers profitent de l’opération Marhaba (MRE)

L’opération Marhaba dédiée aux Marocains résidant à l’étranger est une opportunité pour certains commerçants qui n’hésitent pas à passer en contrebande des marchandises à caractère commercial ou prohibé.

Maroc : l’informel met à genoux les magasins de sport

Dans le secteur du sport en plein essor au Maroc, l’informel gagne du terrain. Les professionnels, mécontents, tirent la sonnette d’alarme.