Regragui et Ziyech sous le feu des critiques

9 juin 2024 - 12h30 - Sport - Ecrit par : S.A

Walid Regragui, sélectionneur des Lions de l’Atlas et l’international marocain Hakim Ziyech ont essuyé des critiques de la part des analystes sportifs après le match contre la Zambie au grand stade d’Agadir vendredi comptant pour la troisième journée des qualifications africaines pour la Coupe du Monde 2026 et soldé par une victoire du Maroc (2-1).

L’équipe nationale marocaine connaît une sorte de « désordre » en son sein, notamment au niveau du style de jeu, et qu’il y a des aspects « mal contrôlés » qui doivent être corrigés, commente l’analyste sportif Hicham Ramram auprès d’Al3omk. Selon lui, l’arrivée de Brahim Díaz, comme prévu, sera gênante pour certains joueurs. Il se demande dans quelle mesure Walid Regragui est capable de rassembler ses poulains et de restaurer l’image des Lions de l’Atlas telle qu’elle est apparue lors de la Coupe du Monde 202 au Qatar. L’analyste sportif n’a pas manqué de critiquer les protestations et la colère de Hakim Ziyech et Youssef En-Nesyri envers le sélectionneur des Lions de l’Atlas après leur remplacement. Ce comportement soulève plusieurs questions, bien que l’équipe nationale soit proche de se qualifier pour la Coupe du Monde 2026, souligne-t-il. S’exprimant sur la prestation des poulains de Regragui qui ont pu battre la Zambie (2-1), Ramram a souligné que le résultat prime toujours sur la performance, indiquant qu’il existe une grande différence dans la gestion de la question de la performance et du résultat dans toutes les équipes nationales.

À lire :Le Maroc domine la Zambie mais des inquiétudes persistent

Pour sa part, le journaliste marocain Khalid Yassine n’apprécie guère l’insistance de Walid Regragui à s’appuyer sur le duo Hakim Ziyech et Brahim Díaz sur le même flanc qu’Achraf Hakimi et Azzedine Ounahi, lors de la rencontre de vendredi. Expliquant sa position, il fait remarquer que la performance des Lions de l’Atlas s’est améliorée après la sortie de l’ex-star de l’Ajax en seconde mi-temps, ce qui a permis à Díaz de jouer plus librement et d’être à l’origine du deuxième but de l’équipe contre la Zambie. « Je pense que nous payons aujourd’hui le prix de la complaisance envers certains joueurs. Hakim Ziyech ne voulait pas sortir et a montré sa colère envers l’entraîneur Walid Regragui et le staff technique. C’est un comportement irresponsable, de joueurs non professionnels. Quand on le voit ainsi, on comprend pourquoi trois entraîneurs se sont succédé au Chelsea Football Club », a-t-il ajouté, notant qu’il « y a un problème de mentalité chez le joueur. » Et de poursuivre : « Zinedine Zidane est remplacé, Haaland est remplacé, l’image qu’il a renvoyée de lui-même aujourd’hui est très mauvaise, le problème doit être résolu avant qu’il ne s’aggrave ».

À lire :Lions de l’Atlas : victoire ternie par le coup de sang de Hakim Ziyech

« Je considère que c’était un bon match face à une équipe qui s’appuie sur les contre-attaques, et ce qui m’importe pour le moment ce sont les trois points et la qualification pour la Coupe du Monde. Jouer en juin n’est pas facile, nous avançons progressivement et l’essentiel est la victoire », a déclaré Regragui en conférence de presse d’après match. Il s’est par ailleurs prononcé sur la colère de Ziyech et d’En-Nesyri après leur remplacement en seconde mi-temps : « C’est bien qu’ils soient en colère, je dis toujours que le joueur qui ne s’énerve pas lorsqu’il est remplacé n’est pas un compétiteur, et cela montre qu’ils voulaient rester sur le terrain et aider, et l’essentiel c’est l’équipe ». Et d’ajouter : « C’est moi qui prends les décisions, et j’ai estimé qu’à ce moment-là nous avions besoin d’un attaquant. Ziyech s’est blessé la semaine dernière, et nous avons un match mardi. Ma tâche est aussi de le protéger, et puisque j’ai beaucoup d’options, je dois en profiter ».

À lire :Maroc-Zambie : Le point de Walid Regragui sur l’état des Lions de l’Atlas

Le prochain match des Lions de l’Atlas aura lieu le 11 juin. Ils affronteront l’équipe de la République du Congo Brazzaville, au Grand Stade d’Agadir, à partir de 20h00.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Lions de l’Atlas - Walid Regragui - Hakim Ziyech - Zambie - Agadir - Coupe du Monde 2026

Aller plus loin

Maroc - Congo : sur quelle chaine regarder le match en direct et à quelle heure ?

Le Maroc rencontrera ce mardi 11 juin son homologue de la République du Congo en match comptant pour la 4ᵉ journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2026. Les Lions de...

Maroc-Zambie : Le point de Walid Regragui sur l’état des Lions de l’Atlas

Lors de la conférence d’avant-match, Walid Regragui, sélectionneur de l’équipe du Maroc, a fait le point sur la préparation des Lions de l’Atlas qui affrontent ce vendredi la...

Hakim Ziyech : Walid Regragui déplore l’ingratitude du public

Walid Regragui, le sélectionneur de l’équipe du Maroc, a réagi aux critiques lancées contre Hakim Ziyech après le match contre la Zambie (2-1), affirmant que l’attaquant du...

Le Maroc domine la Zambie mais des inquiétudes persistent

L’équipe du Maroc a confirmé sa domination dans les éliminatoires de la Coupe du Monde 2026 en s’imposant face à la Zambie (2-1), vendredi 7 juin au Stade Adrar d’Agadir. Il...

Ces articles devraient vous intéresser :

Walid Regragui parmi les meilleurs entraîneurs du monde, selon Marca

À l’issue d’une saison 2022/2023 qui a vu se dérouler à la fois la Coupe du Monde au Qatar et les compétitions de clubs, des entraîneurs ont réussi à se distinguer, selon le journal espagnol, Marca, dont le sélectionneur des Lions de l’Atlas, Walid...

Erik ten Hag garde le mystère sur sa discussion avec Hakim Ziyech

L’entraîneur de Manchester United, Erik ten Hag, est resté muet sur sa conversation post-match avec Hakim Ziyech, après la victoire écrasante 4-1 des Red Devils contre Chelsea à Old Trafford. Ce succès a scellé la place de Manchester United en Ligue...

Historique : le Maroc en demi-finale

Le Maroc s’est imposé ce soir face à l’équipe du Portugal par 1 but à 0. Cette victoire permet aux Lions de l’Atlas de se qualifier en demi-finale. Oui demi-finale de la Coupe du monde.

Mea culpa dans l’affaire Zakaria Aboukhlal

Mohammed Tijjini fondateur du média « Achkayne » qui accusait l’international marocain Zakaria Aboukhlal de faire la promotion du rite salafiste en général et en particulier entre les joueurs de la sélection nationale, a présenté ses excuses au Lion de...

On reparle encore de Hakim Ziyech au PSG

Le milieu offensif de Chelsea, Hakim Ziyech, pourrait atterrir au Paris Saint-Germain (PSG). L’international marocain a traversé une période difficile à Chelsea, et un transfert semble être sur les cartes alors que le mercato estival doit commencer...

Flou autour de la présence de Brahim Díaz sur la liste de Walid Regragui

Walid Regragui devrait dévoiler lundi, la liste des joueurs convoqués pour les deux matchs amicaux contre le Brésil et le Pérou les 25 et 28 mars. On annonce le retour de certains anciens joueurs comme Samy Mmae et Imran Louza tandis que le doute...

Ces trois records que le Maroc vient de battre à la Coupe du monde

Les Lions de l’Atlas réalisent collectivement mais aussi individuellement des performances historiques à la coupe du monde Qatar 2022. Le Maroc est désormais le seul pays arabe encore en compétition.

Le Maroc qualifié en 8e de finale

Le Maroc passe en 8ᵉ de finale. Les Lions de l’Atlas se sont imposés cet après-midi face à une très difficile équipe du Canada.

Luis Enrique, futur entraîneur de Hakim Ziyech ?

Luis Enrique, ancien entraîneur de l’Espagne éliminée aux tirs au but par le Maroc en huitièmes de finale de la coupe du monde Qatar 2022 est pressenti pour être le successeur de l’Anglais Graham Potter limogé par Chelsea, le club au sein duquel évolue...

Lions de l’Atlas : victoire ternie par le coup de sang de Hakim Ziyech

La victoire des Lions de l’Atlas contre la Zambie (2-1), ce vendredi, dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 2026, a été quelque peu ternie par la réaction de colère de Hakim Ziyech lors de son remplacement à la 64ᵉ minute par Soufiane...