Voici les mesures de la banque centrale pour relancer l’économie marocaine

17 juin 2020 - 11h40 - Economie - Ecrit par : I.L

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

De nouvelles mesures ont été proposées par le Conseil de Bank Al-Maghrib, réuni mardi, afin de soulager l’impact de la pandémie du covid-19 et soutenir la relance de l’économie et de l’emploi d’un pays aujourd’hui à genoux.

Dans un communiqué rendu public, le conseil de banque a décidé, après une baisse de 25 points de base en mars dernier de réduire le taux directeur de 50 points de base. Bank Al-Maghrib a par mis en place des dispositions spécifiques pour fournir un appui au refinancement des banques participatives et aux associations de microcrédit.

Ces nouvelles décisions, conjuguées aux différentes mesures d’assouplissement déjà mises en œuvre, notamment l’élargissement du collatéral éligible à ses opérations de refinancement, le renforcement de ses programmes non conventionnels, ainsi que l’allègement temporaire des règles prudentielles, devraient contribuer, avec celles prises par le Comité de Veille Économique, à atténuer l’impact de la pandémie et à soutenir la relance de l’économie et de l’emploi.

Aussi a-t-elle promis au regard de la conjoncture particulière qui prévaut actuellement de veiller plus que par le passé, à la transmission de ses décisions à l’économie réelle. Elle annonce également qu’elle fera le point régulièrement à ce sujet avec le plus haut management du système bancaire. D’après la même source, BAM soutient qu’elle a déjà affiné le cadre de ses opérations de refinancement pour favoriser davantage les banques qui déploient le plus d’efforts dans ce sens.

Sujets associés : Bank Al-Maghrib (BAM) - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Au Maroc, l’économie reprend son souffle

Face à l’impact de la crise sanitaire liée au coronavirus, le Maroc entend accompagner son projet de loi de Finances rectificative 2020 d’un plan de relance. De quoi redémarrer de...

Au Maroc, le coronavirus affaiblit les banques

La crise sanitaire liée au coronavirus a produit un impact négatif sur le secteur bancaire marocain. En témoignent les baisses de performances au niveau de plusieurs...

Nous vous recommandons

Bank Al-Maghrib (BAM)

Légère hausse des prix de l’immobilier à Rabat

Au deuxième semestre de l’année, l’immobilier marocain a connu des fortunes diverses selon les villes. A Rabat les activités ont, quant à elles, retrouvé des couleurs, d’après Bank Al Maghrib (BAM).

Le recours au crédit bancaire s’est accentué en mars 2020 selon BAM

Dans une note sur les statistiques monétaires de mars 2020, Bank Al-Maghrib (BAM) indique que le crédit bancaire s’est accru, en glissement annuel, de 5,3 %, après 4,2 % en février. Cette évolution couvre également une augmentation des concours au secteur...

Coronavirus : de grosses pertes pour l’économie marocaine

Le coronavirus a produit un impact négatif sur l’économie marocaine avec comme conséquence une perte d’environ 70 milliards de dirhams. C’est du moins ce qu’a affirmé Abdellatif Jouahri, gouverneur de Bank Al-Maghrib...

Le dirham remonte face à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 0,27 % face à l’euro et s’est dépréciée de 0,07 % vis-à-vis du dollar, au cours de la semaine du 29 novembre au 3 décembre. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par BMCE Capital Global Research...

Vers une forte progression des transferts des MRE

Bank Al-Maghrib (BAM) est persuadée que les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) devraient poursuivre la tendance à la hausse amorcée depuis le début de l’année.

Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Le Maroc perd son «  investment grade  » à cause du covid-19

Le Maroc a été rétrogradé en matière de qualité d’investissement par l’agence internationale de notation Fitch. La note du Royaume est passée de BBB- à BB+ .

La vitamine K aiderait à lutter contre le Covid-19

Quelques patients atteints du coronavirus souffrent de formes sévères du virus. Leur carence en vitamine K pourrait favoriser ce type du covid-19, selon une étude conduite par des scientifiques...

Des MRE en colère au port de Sète (vidéo)

Le port de Sète a été ce jeudi, le théâtre d’un conflit entre transporteur et ses passagers. Ces derniers qui ont embarqué à Tanger ont refusé de descendre du ferry, obligeant la police à intervenir pour régler la...

Maroc : chute des recettes fiscales de 7,9% à fin mai

Les recettes fiscales brutes se sont établies à 82,6 milliards de dirhams (MMDH) à fin mai 2020 contre 89,7 MMDH à fin mai 2019, soit une baisse de 7,9 %, selon la Trésorerie Générale du Royaume (TGR).

Maroc : l’État a soulagé 2/3 des ménages touchés par la crise

Selon une enquête réalisée par le Haut-commissariat au plan (HCP), quelque 6 millions de Marocains, soit deux tiers des ménages touchés par la crise du Covid-19, ont bénéficié de l’aide publique.