Recherche

Au Maroc, l’économie reprend son souffle

© Copyright : DR

30 juin 2020 - 15h00 - Economie

Face à l’impact de la crise sanitaire liée au coronavirus, le Maroc entend accompagner son projet de loi de Finances rectificative 2020 d’un plan de relance. De quoi redémarrer de manière progressive son économie.

La machine économique tourne peu à peu après des semaines d’arrêt à cause de la pandémie du covid-19 qui touche le Maroc depuis début mars, rapporte Aujourd’hui le Maroc. Le ministre de l’Économie, des finances et de la réforme de l’administration a récemment déclaré que l’économie marocaine perdait 1 milliard de dirhams par jour en ces temps de coronavirus. Fort heureusement, l’ampleur de ces pertes a, a-t-il assuré, été contenue grâce au Fonds de gestion de la pandémie créé sur instructions du roi Mohammed VI.

Par la suite, il est apparu nécessaire d’élaborer un plan de relance de l’économie. Le comité de veille économique s’y est penché le CVE lors de sa huitième réunion, tenue le 21 mai. Depuis le 26 mai, l’ensemble de l’activité économique a repris timidement excepté les activités explicitement interdites par les autorités administratives.

De son côté, la CGEM a élaboré un plan de relance sectoriel à triple vocation. Il est question de remettre en marche l’appareil productif national sur des bases plus saines, de stimuler la demande locale en encourageant l’investissement et le "consommer local" et d’accélérer la normalisation de l’environnement économique et social du Maroc. Ces propositions seront approfondies dans le cadre du projet de loi de finances rectificative en cours d’élaboration, précise la même source.

Ce projet sera accompagné d’un plan de relance. Il s’agit d’une feuille de route post-covid globale et intégrée, laquelle va favoriser le redémarrage progressif de l’activité des différents secteurs économiques conformément au schéma de déconfinement prévu.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact