Recherche

Le gouvernement marocain prédit une baisse de la croissance de 5 % en 2020

© Copyright : DR

10 juillet 2020 - 06h00 - Economie - Par: G.A

Le ministère des Finances a diffusé sur son site la note de présentation du projet de loi de finances rectificative (PLFR) pour l’année 2020, qui relève que «  le taux de croissance est à – 5%, alors que la loi de finances initiale avait prévu 3,7%. Selon la note, le déficit budgétaire prévisionnel est fixé à 7,5% du PIB au lieu de 3,5%  ».

Ce sont des prévisions qui tiennent compte des répercussions économiques de la crise sanitaire, ainsi que les effets négatifs de la sécheresse sur l’activité économique. Avec ce PLFR, «  le gaz butane est fixé à 290 dollars US la tonne, contre 350 dollars US la tonne, prévu par la LF-2020,la parité euro/dollar de 1,11, outre une production céréalière estimée à 30 millions de quintaux au lieu de 70 millions de quintaux, prévue initialement  ».

En ce qui concerne la baisse significative des exportations des biens et services, la Loi de Finances Rectificative – 2020 doit constituer «  le socle pour approuver les mesures capables de contribuer à la redynamisation de l’activité économique post-Covid 19, relève le ministère des Finances.

Il a rappelé qu’au regard de la situation que traverse le Maroc, «  le recours à une loi de finances rectificative s’impose pour plusieurs raisons, dont la conformité avec les dispositions de l’article 77 de la Constitution, le respect du principe de la sincérité budgétaire, ainsi que le changement considérable de la conjoncture économique et sociale qui a prévalu au moment de la préparation de la LF-2020  ».

Mots clés: Croissance économique , PIB , Ministère de l’Economie et des Finances , Loi de finances (PLF 2022 Maroc)

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact