Un réseau de migrants clandestins démantelé à Laâyoune. Cinq arrestations

27 avril 2020 - 06h30 - Maroc - Ecrit par : I.L

Cinq individus soupçonnés de liens avec un réseau criminel, ont été interpellés samedi, à Laâyoune, par le service préfectoral de la police judiciaire de la ville.

Les mis en cause, âgés de 18 à 43 ans, dont deux ressortissants subsahariens et deux Marocains aux multiples antécédents judiciaires, sont soupçonnés d’être liés à un réseau criminel actif dans l’organisation de la migration clandestine, a indiqué un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Para ailleurs, les enquêtes préliminaires menées dans le cadre de cette affaire, ont permis l’interpellation des suspects à bord d’une voiture légère à Laâyoune. Sur la base des résultats des recherches effectuées après la réception, par les services de police judiciaire, de données concernant leur volonté d’organiser une opération d’émigration clandestine par les voies maritimes à partir des côtes sud du Royaume, ils ont été interpellés avec 13 candidats à l’émigration clandestine issus de l’Afrique subsaharienne.

Quant aux perquisitions effectuées sur les suspects, elles ont permis la saisie de trois gilets de sauvetage et de cinq embarcations pneumatiques, en plus d’un ensemble de téléphones portables utilisés dans cette activité criminelle.

Pour les besoins de l’enquête, les prévenus ont été placés en garde à vue.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immigration clandestine - Laayoune - Arrestation

Aller plus loin

Des migrants sauvés en Méditerranée, parmi eux des Marocains

75 migrants partis de Libye ont été recueillis par un navire égyptien qui, en manque de nourriture et pour des raisons de santé des migrants, vient de demander aux autorités...

Espagne : des passeurs Marocains accusés d’homicide par imprudence

Dans l’affaire d’une embarcation qui s’est renversée entraînant la mort d’une femme et la disparition d’un mineur, trois présumés passeurs marocains viennent d’être arrêtés. Et...

Un migrant «  extrait d’un sac de cendres  » à Melilla

Un agent a découvert, vendredi 19 février, un migrant vivant dans un sac contenant des déchets toxiques sur le port de Melilla. Cette annonce a été faite par la Guardia civil.

Accusé de trafic de migrants, un Guinéen en prison au Maroc

Un jeune guinéen s’est retrouvé en prison au Maroc pour trafic de migrants, alors qu’il a tenté l’immigration avec des Mauritaniens. Sa famille et l’association marocaine des...

Ces articles devraient vous intéresser :

Des soldats marocains accusés d’avoir tiré à balles réelles sur des migrants

L’Espagne a ouvert une enquête concernant des allégations de tirs sur des migrants tentant de rejoindre les îles Canaries depuis le Maroc. Une association caritative affirme que des soldats marocains auraient ouvert le feu sur ces migrants,...

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...

Immigration : l’aide européenne est « en deçà » des dépenses du Maroc

Le directeur de la migration et de la surveillance des frontières au ministère marocain de l’Intérieur, Khalid Zerouali, a déclaré que les 500 millions d’euros d’aide de l’Union européenne pour lutter contre l’immigration illégale pour la période...

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.

Des Marocains à la rue : la détresse d’une famille en Espagne

Un couple marocain et ses trois filles mineures âgées de 12, 8 et 5 ans sont arrivés clandestinement à Pampelune en provenance du Maroc il y a un mois, cachés dans une remorque chargée de légumes. Sans ressources ni aide, ils sont à la rue depuis...

En réponse au Qatargate, le Maroc ne respecte plus les accords de renvoi des déboutés d’asile

Depuis l’éclatement du scandale de corruption connu sous le nom de « Qatargate », les difficultés pour renvoyer les Marocains déboutés de leur demande d’asile vers leur pays d’origine se sont accrues.

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Forte augmentation de demandeurs d’asile marocains en Europe

L’Union européenne a enregistré en 2022 un nombre record de demandes d’asile. Parmi les demandeurs, de nombreux Marocains dont le nombre a bondi.