Retour volontaire des immigrés : l’Espagne déchante

14 février 2011 - 17h27 - Ecrit par : L.A

Le plan de retour volontaire des immigrés en Espagne n’a bénéficié qu’à 7500 immigrés chômeurs depuis son lancement en 2008. Pourtant lors de sa mise en œuvre, le gouvernement espagnole estimait que quelque 100.000 immigrés, pour la plupart en provenance du Maroc, d’Équateur et de Colombie, étaient concernés par cette mesure.

Le programme de retour, qui n’avait attiré que deux Marocains entre septembre 2008 et mars 2009, semblait pourtant bien parti avec 6000 demandes à fin 2009. Mais en 2010 ce chiffre a nettement baissé avec à peine 1500 adhérents pour tout le pays.

Le plan de retour volontaire d’immigrés chômeurs avait été mise en place par l’Espagne en pleine crise économique. Les participants bénéficient d’une compensation financière équivalente à 40% de leur indemnité chômage .

Les immigrés qui acceptent ce retour volontaire, doivent renoncer à leur carte de séjour et attendre trois ans avant d’être autorisés à revenir pour vivre et travailler en Espagne.

Tags : Espagne - Retour - Immigration - Crise économique

Nous vous recommandons

Visas : vers un accord entre le Maroc et la France ?

Les autorités françaises et marocaines multiplient ces derniers jours les échanges sur la mesure de restrictions de visa imposées par la France. On s’achemine vers un accord entre les deux parties.

L’espagnol Unisono racheté par le Marocain Intelcia

Le Groupe espagnol Unísono fait désormais partie du portefeuille du marocain Intelcia. Par cette acquisition approuvée par les Conseils d’Administration des deux groupes le 6 août 2021, Intelcia étend son développement à l’international avec de nouvelles...

Le Maroc reçoit de nouveaux chars américains (Abrams A2)

Les Forces armées royales (FAR) recevront dans les tout prochains jours de nouveaux chars américains de dernière génération. De quoi renforcer son armement dans un contexte marqué par des tensions avec...

Le Maroc pourrait payer 23 MMD à des investisseurs étrangers

Le Maroc encourt des sanctions financières de l’ordre de 23 milliards de dirhams pour n’avoir pas respecté ses engagements envers de nombreux investisseurs étrangers depuis une dizaine d’années.

Maroc : elle transforme le brouillard en eau potable

Au Maroc, une femme a développé une idée pour le moins brillante pour éviter des pénuries d’eau dans une région du royaume touchée par des sécheresses à répétition.

Israël fait l’éloge du roi Mohammed VI

Yaïr Lapid, ministre israélien des Affaires étrangères est en visite au Maroc ce mercredi et jeudi, où il procédera à l’inauguration de la mission diplomatique israélienne. Dans un message, il a salué le roi Mohammed VI pour « son courage et sa hauteur...

Emmanuel Macron redoute une pénurie alimentaire en Afrique du Nord

Le président français Emmanuel Macron, par ailleurs président du Conseil de l’UE, a exprimé jeudi la crainte d’une crise alimentaire sans précédent en Afrique du Nord et dans d’autres régions du monde.

Grand programme de développement pour Autoroutes du Maroc

La Société Nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) met en place un grand programme de développement basé sur la modernisation et la digitalisation de l’activité de l’exploitation, la diversification de l’offre de service sur le réseau. Ce programme...

Maroc : un maire condamné à 20 ans pour avoir empoisonné une MRE

Quatre individus dont un ancien président de conseil communal ont été condamnés pour tentative d’empoisonnement sur une MRE. Les accusés souhaitaient écarter une concurrente gênante pendant les élections.

Le Maroc prolonge l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 28 février 2022

Réuni ce jeudi 27 janvier à Rabat, le gouvernement a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national jusqu’au 28 février, après examen d’un projet de décret présenté par le ministre de...