Ridouan Taghi pense déjà à son évasion

15 février 2020 - 15h00 - Monde - Ecrit par : Bladi.net

Bien avant d’être arrêté par la police, le Néerlandais d’origine marocaine, Ridouan Taghi, avait déjà prévu son plan d’évasion. Il aurait chargé un réseau criminel, lourdement armé, d’attaquer la prison en vue de le libérer.

Ainsi, la police aurait eu vent d’un contrat passé entre le trafiquant de drogue marocain et un des membres d’un groupe criminel en vue de le faire évader. Interrogé par le site ad.nl, une source au sein de la police ne confirme pas l’information, mais ne la nie pas non plus. Elle a simplement laissé entendre que la prison de haute sécurité où le Marocain est incarcéré, a fortement renforcé sa surveillance.

Arrêté le 19 décembre dernier, Ridouan Taghi a été transféré à la prison de Vught. Il est poursuivi, en compagnie de 17 personnes, membres de la "mocro-mafia" ou la mafia marocaine aux Pays-Bas. Il leur est reproché, en plus du trafic de cocaïne, une série de meurtres perpétrés dans le pays entre 2015 et 2017, principalement à Amsterdam.

Il y a quelques mois, un autre marocain, Omar L, également chef d’un groupe mafieux sévissant en Hollande, avait échoué dans sa tentative d’évasion de la prison de Zutphen (Gueldre). Quatre personnes seront arrêtées et passeront bientôt devant la justice.

Pour rappel, Saïd Razzouki, le bras droit de Ridouan Taghi, a été arrêté, il y a quelques jours, en Colombie. Il devrait être extradé, dans quelques mois, aux Pays-Bas. La police avait offert 100 000 euros à toute personne pouvant fournir des informations quant à sa localisation.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Pays-Bas - Drogues - Ridouan Taghi - Saïd Razzouki

Aller plus loin

Mafia marocaine aux Pays-Bas : un complice de Ridouan Taghi libéré

L’un des complices de Ridouan Taghi, poursuivi dans l’affaire Marengo aux Pays-Bas, a été libéré sous conditions, lundi.

Ridouan Taghi "kidnappé" par la police néerlandaise

Ridouan Taghi sera finalement jugé par la justice néerlandaise. L’homme qui aurait commandité l’assassinat du café "La crème" à Marrakech, a été expulsé des Émirats arabes unis...

Comment la police marocaine a contribué à l’arrestation de Ridouan Taghi

Les services de sécurité marocains ont été d’une précieuse aide pour leurs homologues hollandais lors de l’arrestation du Maroco-néerlandais Ridouan Taghi, chef de...

Mafia marocaine : Ridouan Taghi est entré au Maroc avec un faux passeport

S’il a réussi pendant des années à semer la police, c’est parce que Ridouan Taghi, l’un des chefs de la mafia marocaine à Amsterdam, avait un vrai faux passeport. Ce document...

Ces articles devraient vous intéresser :

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

« L’Escobar du désert » fait tomber Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Plusieurs personnalités connues au Maroc ont été présentées aujourd’hui devant le procureur dans le cadre de liens avec un gros trafiquant de drogue. Parmi ces individus, un président de club de football.

Boufa, la drogue qui terrifie le Maroc

Le Maroc mène des actions de lutte contre les drogues dont la « Boufa », une nouvelle drogue, « considérée comme l’une des plus dangereuses », qui « envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés. »