Le chef de la mafia marocaine aux Pays-Bas, Ridouan Taghi, arrêté à Dubai

16 décembre 2019 - 21h30 - Monde - Ecrit par : L.A

Ridouan Taghi a été arrêté à Dubai ce lundi. Le chef de la "Mocro maffia", la mafia marocaine aux Pays-Bas, était recherché par la Hollande mais aussi par le Maroc et est considéré comme l’un des plus dangereux criminels au monde.

L’arrestation de Taghi aurait eu lieu dans une villa à Dubai grâce à une coopération étroite entre les services de police des Pays-Bas et de Dubaï. C’est du moins ce que soutient le ministère public néerlandais qui affirme que Taghi devrait être extradé dans quelques semaines vers les Pays-Bas. Il ne sera pourtant pas simple d’obtenir son extradition, les Pays-Bas n’ayant pas d’accord d’extradition avec Dubai, contrairement au Maroc.

Taghi, 41 ans, est recherché depuis des années pour son implication présumée dans plusieurs meurtres dans le milieu de la drogue aux Pays-Bas. Il est également suspecté d’être l’un des leaders du trafic international de cocaïne. Le Maroc le recherche pour la fusillade dans le café La Crème à Marrakech, laquelle avait coûté la vie au fils d’un juge. Plusieurs membres de la famille de Taghi ont depuis été incarcérés au Maroc.

Les Pays-Bas tentaient depuis plusieurs années de lui mettre la main dessus. Plus d’une centaine d’inspecteurs ont participé à l’enquête et soupçonnaient depuis longtemps qu’ils se cachait à Dubai et qu’il était protégé par l’Iran.

Said Razzouki, considéré comme le bras droit de Taghi, est toujours en fuite. Il fait également l’objet de plusieurs mandats d’arrestations internationales lancés via Inyerpol. Au Maroc, plusieurs membres de sa famille ont également été arrêtés et condamnés à des peines de prison.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Pays-Bas - Dubaï - Extradition - Interpol - Criminalité - Cocaïne - Ridouan Taghi

Aller plus loin

Le criminel le plus recherché des Pays-Bas, Ridouan Taghi, lâché par son avocate

Inez Weski, avocate de Ridouan Taghi, le criminel le plus recherché des Pays-Bas, a décidé d’abandonner la défense de son client. Selon elle, le procès n’est pas équitable....

Mafia marocaine : fin de cavale pour Saïd Razzouki

L’unité de police dénommée Diran a arrêté, vendredi 7 février à Medellin, en Colombie, Saïd Razzouki, en cavale depuis plusieurs mois. Il est l’un des lieutenants de Ridouan...

Arrestation à Dubaï d’Omar G., baron de la drogue anversois

L’ancien kickboxeur Omar G., par ailleurs baron de drogue anversois, a été arrêté à Dubaï en début de semaine à Dubaï, aux Émirats arabes unis. La Belgique pourrait demander son...

Mafia Marocaine aux Pays-Bas : 100.000 euros pour l’arrestation de Taghi et Razzouki

Le ministère pubic néerlandais a décidé d’augmenter à 100.000 euros la récompense pour l’information qui mènera à l’arrestation des leaders de la Mocro-maffia (mafia marocaine)...

Ces articles devraient vous intéresser :

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Interpol : les 11 Marocains les plus recherchés de la planète

Onze Marocains sont actuellement recherchés par l’organisation de la police internationale : Interpol. Ces individus, sous le coup de mandats internationaux, sont accusés de crimes et délits graves.

Criminalité au Maroc : les chiffres

Les chiffres officiels de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) montrent les baisses importantes dans toutes les catégories de crimes en 2023.

La criminalité au Maroc est sous contrôle selon le ministre de l’Intérieur

Pas d’inquiétude à avoir en ce qui concerne la criminalité au Maroc. La situation sécuritaire dans le pays est « normale et sous contrôle », grâce aux efforts déployés par les autorités, affirme le ministre de l’Intérieur.

Maroc : appel à l’arrêt immédiat des opérations d’abattage de chiens

Un collectif des associations marocaines de protection animale dénonce « des opérations brutales et inhumaines, de capture et d’abattage des animaux à travers tout le pays, incluant ceux déjà stérilisés, vaccinés et identifiés ».

Maroc : les tribunaux submergés après la levée des mesures restrictives

Depuis que l’amélioration de la situation épidémiologique au Maroc a entraîné l’assouplissement des mesures restrictives, la vie a repris dans les tribunaux avec une hausse considérable du nombre de plaintes, procès et affaires pénales.

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.

Détournement de 230 000 euros : le Maroc réclame l’extradition de son ex-agent consulaire

L’ancien agent consulaire marocain à Barcelone, Hamid Chraite, se trouve dans une situation délicate. Il est sous la menace d’une extradition au Maroc, une demande approuvée par le Parquet de l’Audience nationale.