Royal Air Maroc : mauvaise surprise pour les voyageurs

16 juillet 2020 - 07h00 - Economie - Ecrit par : P. A

Les Marocains bloqués à l’étranger et les ressortissants marocains éligibles pour les vols spéciaux vers le Maroc, sont confrontées à la dure réalité de la cherté des tarifs pratiqués par Royal Air Maroc et Air Arabia.

Ces personnes dénoncent une hausse exagérée des tarifs de vol, qui dépassent le triple du prix normal. Elles y voient une «  arnaque  » des compagnies aériennes, notamment Royal Air Maroc (RAM), qui veulent profiter de la situation.

En plus des billets qui leur reviennent cher, ces Marocains résidant à l’étranger qui désirent rentrer au pays devront également débourser 54 euros pour faire un test PCR dont les résultats sont exigés avant embarquement, indique Hespress.

Pour Bouazza Kherrati, président de la Fédération marocaine des droits des consommateurs, «  les compagnies aériennes veulent rentabiliser tout ce qu’elles ont perdu du fait de la crise sanitaire, sur le dos des pauvres citoyens marocains bloqués à l’étranger dont certains se sont retrouvés sans travail  », rappelant par ailleurs les annulations de vols qu’ils ont subies sans bénéficier d’un remboursement.

Le président de l’association a également dénoncé la politique de deux poids deux mesures du ministère marocain des Affaires étrangères dans le rapatriement des Marocains bloqués à l’étranger. Tandis que certains ont pu rentrer au Maroc avec une prise en charge complète, d’autres restent bloqués en Europe, notamment en France et en Espagne, et devront finalement prendre en charge leur retour ainsi que les frais de test de Covid-19.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Royal Air Maroc (RAM) - None

Ces articles devraient vous intéresser :

Royal Air Maroc fait une fleur aux supporters marocains

Royal Air Maroc s’engage à faciliter le transport des supporters qui désirent se rendre au Qatar suite à la qualification de l’équipe nationale.

Mondial 2022 : un dispositif exceptionnel pour les supporters marocains

À quelques semaines du coup d’envoi du Mondial 2022 au Qatar, les autorités marocaines ont mis en place un dispositif spécial pour que le voyage des supporters vers le Qatar se passe dans de bonnes conditions.

Double certification pour Royal Air Maroc

L’Association internationale du transport aérien (IATA) a récemment décerné à Royal Air Maroc les certifications IEnvA (IATA Environmental Assessment) et IWT (IATA Illegal Wildlife Trade) pour son engagement constant en faveur de l’environnement et de...

De nouveaux avions pour Royal Air Maroc

Invité sur l’émission « Grand invité de l’économie » de RFI et Jeune Afrique, Abdelhamid Addou, PDG de Royal Air Maroc, a passé en revue les sujets brûlants de l’heure qui touchent à la vie et à la survie de la compagnie aérienne marocaine.

Mauvaise passe pour Royal Air Maroc

Selon le ministère du Budget, Royal air Maroc (RAM) devrait connaître un manque à gagner de 2,7 milliards de dirhams, cette année, en raison de la hausse incontrôlée des prix du kérosène. Cette tendance devrait se poursuivre au moins jusqu’en 2023, si...

Royal air Maroc s’explique après les annulations de vols vers le Qatar

Le pont aérien mis en place par Royal Air Maroc en faveur des supporters n’a pas été accepté par les autorités qataries. Sept vols en direction de Doha ont été annulés mardi soir au grand mécontentement des supporters.

Royal Air Maroc : 200 avions prévus d’ici 2037

Le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch et le Président-directeur général de la Royal Air Maroc (RAM), Hamid Addou, ont procédé mardi à Rabat, à la signature du contrat-programme 2023-2037. Objectif, améliorer l’attractivité de la destination Maroc et...

L’aéroport de Casablanca et Royal Air Maroc sous le feu des critiques

Les voyageurs sont mécontents de l’aéroport Mohammed V Casablanca et de la compagnie aérienne nationale Royal Air Maroc (RAM). À l’origine de ce mécontentement, la perte répétée des bagages mais aussi la mauvaise qualité des services d’escorte.

Des soucis avec les bagages à l’aéroport Mohammed V de Casablanca

L’aéroport Mohammed V de Casablanca, en collaboration avec la Royal Air Maroc (RAM) et l’Office national des aéroports (ONDA), vient de créer une équipe spéciale pour améliorer la gestion des bagages en correspondance.

Royal Air Maroc : 200 nouveaux avions pour la Coupe du monde 2030

En prévision de la coupe du monde 2030, la Royal Air Maroc (RAM) a annoncé le lancement, d’ici la fin de l’année 2023, d’un appel d’offres pour l’achat de 200 avions qui lui seront livrés de manière échelonnée sur les 10 prochaines années.