Sahara : un camouflet pour l’Afrique du Sud en Russie

4 mai 2024 - 20h30 - Monde - Ecrit par : S.A

L’Afrique du Sud a tenté d’inscrire la question du Sahara à l’agenda d’une réunion des représentants des vice-ministres des Affaires étrangères des pays membres des BRICS à Moscou, mais elle s’est heurtée au refus catégorique de la majorité des participants, notamment la Russie.

Les BRICS ne sont pas près de se pencher sur la question du Sahara. Lors de la réunion des vice-ministres des Affaires étrangères et des envoyés spéciaux des pays membres tenue à Moscou le jeudi 25 avril, l’Afrique du Sud a tenté d’inscrire le dossier du Sahara marocain à l’ordre du jour, mais cette tentative s’est soldée par un échec. Les pays membres, notamment la Russie ont unanimement rejeté la proposition. Selon eux, « l’idée de soumettre la question du Sahara marocain n’était pas judicieuse », car « cette crise est artificielle et que le groupe BRICS ne devrait en aucun cas contribuer à créer un conflit dépourvu de fondements historiques, d’autant plus que la question est connue de tous les participants », rapportent les médias égyptiens.

À lire :Un ex-ministre sud-africain se moque du Maroc

Par conséquent, les participants à la réunion n’ont eu que d’importantes discussions sur la sécurité, la stabilité et la situation politique au Moyen-Orient qui est actuellement un centre mondial, avec des attentes croissantes d’un conflit qui pourrait s’étendre et affecter la paix, la sécurité et l’économie mondiale.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Afrique du Sud - Russie - Moscou - Sahara Marocain

Aller plus loin

Un ex-ministre sud-africain se moque du Maroc

Un ex-ministre sud-africain se félicite de l’élimination surprise des Lions de l’Atlas face à l’Afrique du Sud en huitièmes de finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN Côte...

Brics : l’Algérie dénonce un complot maroco-israélien

L’Algérie accuse le Maroc et Israël d’avoir mis le Premier ministre indien Narendra Modi, à contribution pour faire échec à sa candidature aux BRICS (Brésil, Russie, Inde,...

Le Maroc au BRICS : l’Afrique du Sud a menti

Le Maroc n’a jamais demandé à intégrer les BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud), a confirmé un responsable au ministère sud-africain des Affaires étrangères.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc menace d’occuper le reste du Sahara

L’ambassadeur du Maroc aux Nations-Unies, Omar Hilale, a laissé entendre que le Maroc pourrait récupérer la partie du Sahara située à l’est du mur de séparation.

Le Polisario a-t-il détourné les fonds de l’Europe destinés aux Sahraouis ?

La Commission de l’Union européenne a répondu à une question écrite du député européen Brice Hortefeux portant sur les fonds qu’elle a envoyés aux Saharouis.

Marathon des sables : le Marocain Rachid El Morabity vise un 10ᵉ titre

Le Marocain Rachid El Morabity, 9 fois vainqueur du Marathon des sables, l’un des plus difficiles au monde, vise une dixième victoire de cette course qui démarre ce dimanche.

Antonio Guterres reçu par le roi Mohammed VI

Le Secrétaire Général des Nations Unies, Antonio Guterres, a été reçu mercredi en audience par le roi Mohammed VI, annonce le cabinet royal dans un communiqué.

La marque Lacoste présente ses excuses au Maroc

L’affaire des polos Lacostearborant une carte tronquée du Maroc, excluant ses provinces du sud, connaît un nouvel épisode. Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, a confirmé que les responsables de la célèbre marque française de...

Soupçons de corruption par le Maroc au Parlement européen

Le scandale de corruption qui secoue le Parlement européen continue de livrer ses secrets. Le Maroc est, lui, aussi soupçonné d’avoir sollicité des eurodéputés pour qu’ils interviennent en sa faveur notamment sur la question du Sahara.

Le Maroc déploie de grands moyens pour surveiller ses frontières

Le Maroc mobilise d’importantes ressources matérielles et humaines pour contrôler et surveiller ses frontières terrestres longues de 3 300 km et maritimes sur une distance de 3 500 km en plus de l’espace aérien.

L’armée marocaine envoie l’artillerie lourde au Sahara

Après avoir prolongé en 2021 le mur de défense de 50 km à l’est pour sécuriser Touizgui dans la province d’Assa-Zag et compléter le dispositif sécuritaire à l’est, les Forces armées royales (FAR) ont déployé l’artillerie lourde dans la même zone.

Une boule de feu aperçue dans le ciel marocain

Une boule de feu a été aperçue dans une grande partie du Maroc, notamment au Sahara. L’image a été capturée en début de semaine par les caméras de Playa Blanca à Lanzarote (Canaries).

Quatre membres du Polisario tués par un drone marocain

Quatre personnes auraient été tuées ces derniers jours par des drones marocains au Sahara, selon des médias proches du Polisario.