Recherche

Sahara : démission surprise de Horst Köhler, le Maroc regrette

Le roi Mohammed VI recevant Horst Köhler

23 mai 2019 - 08h15 - Maroc

L’envoyé personnel du SG de l’ONU pour le Sahara vient de démissionner de son poste avançant des « raisons médicales ». Cette information a été reçue de la part du Maroc qui a dit en prendre note « avec regret ».

Âgé de 76 ans, Horst Köhler vient de devenir l’ancien émissaire de l’ONU pour le Sahara en déposant sa démission de ses fonctions pour « raison de santé ». Ainsi est-il spécifié dans un communiqué de l’Organisation des Nations Unies.

Le Maroc, via le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, a déclaré avoir pris note « avec regret » de cette démission. En outre, le Royaume du Maroc rend Hommage aux efforts déployés par Köhler et salue, selon la MAP, « la constance, la disponibilité et le professionnalisme avec lesquels M. Köhler s’est acquitté de ses fonctions ».

Et le Maroc n’est pas le seul qui regrette puisque Guterres (Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres), selon le même communiqué de l’ONU : « regrette profondément cette démission mais dit la comprendre parfaitement et transmet ses meilleurs vœux à l’émissaire ».

L’ancien président allemand Horst Köhler avait été nommé envoyé personnel d’António Guterres pour le Sahara en août 2017, succédant à l’Américain Christopher Ross qui avait démissionné quelques mois plus tôt après avoir passé huit ans à tenter de trouver une solution entre le Maroc et le Front Polisario.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact