Recherche

Sahara : la réponse sèche d’Omar Hilale à l’Algérie

© Copyright : DR

18 juin 2019 - 21h40 - Maroc

Le Chargé d’affaires algérien a émis un propos devant le Conseil des Nations-Unies. Ceci désengage l’Algérie de ses responsabilités ; il annonce que ce pays "n’est pas partie, mais juste un observateur" dans le dossier du Sahara. Le représentant permanent du Maroc, Omar Hilale, lui a répondu sèchement.

L’Ambassadeur a interrogé : "Si l’Algérie n’est qu’un observateur, pourquoi est-ce qu’elle arme, finance, abrite et se mobilise diplomatiquement pour le "Polisario", mouvement séparatiste armé non-étatique ?". L’orateur faisait référence aux civils originaires des provinces du Sud, qui sont séquestrés dans les camps de Tindouf, dans des “conditions inhumaines”.

Il a, par ailleurs, évoqué la haine du Maroc, inculquée aux enfants du primaire, les multiples interventions de l’Algérie auprès des missions diplomatiques, la scission du territoire, le non-respect des recommandations internationales, ainsi que le détournement des aides humanitaires adressées aux populations dans les camps.

“La communauté internationale s’est rendue compte de la supercherie créée et maintenue par l’Algérie et qui ne trouve plus aucun écho nulle part au monde”, a-t-il souligné, faisant allusion au Salvador, qui vient d’annoncer le retrait de sa reconnaissance de la “république virtuelle” de la RASD. Il ajoute que “le Gouvernement du Salvador a exprimé son soutien à l’intégrité territoriale du Maroc et sa souveraineté nationale, ainsi que son initiative d’autonomie comme seule solution à ce différend régional”.

Mots clés: Algérie , ONU , Sahara Marocain , Omar Hilale

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact