Recherche

Mort d’un scientifique au Maroc, le Mossad accusé

© Copyright : DR

10 septembre 2019 - 15h40 - Société

Le décès du scientifique égyptien, Abou Bakr Ramadan, continue de nourrir la polémique. Dans leur ensemble, les médias égyptiens n’excluent pas que les services de renseignements israéliens, le Mossad, soient à l’origine de la mort soudaine et suspecte du scientifique nucléaire.

Alors que l’ambassadeur d’Egypte au Maroc, Ashraf Ibrahim, a essayé de faire taire la polémique en déclarant que le scientifique est décédé à la suite d’une crise cardiaque, les médias égyptiens voient derrière la disparition d’Abou Bakr Ramadan, une possible implication du Mossad.

En effet, pour ces médias, le Mossad a derrière lui une longue histoire d’assassinats de scientifiques, spécifiquement des spécialistes du nucléaire, dans différents pays du monde.

Ils ajoutent que la mort soudaine et suspecte d’Abou Bakr Ramadan qui travaillait pour l’Autorité égyptienne pour le Contrôle nucléaire et radiologique, laisse suspecter ce service des renseignements israéliens.

Pour certains médias égyptiens, la possibilité que le Mossad soit impliqué dans cet événement tragique pourrait s’expliquer surtout quand on sait que Ramadan était chargé d’enquêter sur les impacts environnementaux des radiations provenant des installations nucléaires israéliennes de Dimona, dans le désert du Néguev, situé au sud des territoires palestiniens occupés.

Pour d’autres médias encore, en dehors des scientifiques du nucléaire, des écrivains et des dirigeants politiques ont été également visés par les attaques du Mossad, pour leur positionnement anti-israélien et anti-américain.

Pour rappel, le scientifique Abou Bakr Ramadan est décédé jeudi dernier à Marrakech, alors qu’il prenait part à une conférence sur l’énergie. Les rapports préliminaires indiquent que sa mort est due à une crise cardiaque.

Une thèse soutenue par l’Ambassadeur de l’Egypte près le Maroc, Ashraf Ibrahim. Toutefois, le Bureau du procureur égyptien a ordonné une autopsie du corps, afin de déterminer la véritable cause de son décès.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact