Recherche

Meknès, nouvelle destination des équipementiers automobiles

© Copyright : DR

20 novembre 2020 - 23h30 - Economie

Le géant américain du secteur automobile Lear Corporation est déterminé à poursuivre ses investissements entamés voici 17 ans dans la ville de Meknès. L’équipementier automobile basé au Michigan, vient de créer Lear Corporation Meknès (LCM), pour porter son nouveau projet de développement au Maroc, qui devra se concrétiser par l’entrée en service d’une sixième usine marocaine, dès fin 2021.

Cette nouvelle filiale devra se spécialiser dans la fabrication de composants automobiles autres que les sièges et coiffes, où le groupe Lear tient la place de numéro deux mondial, fait savoir Challenge, ajoutant que LCM fera donc partie de la Business Unit Câblage & Electronique (la deuxième opérant au Maroc est celle des sièges).

Le groupe coté à la bourse de New York emploie au Maroc près de 15 000 salariés sur un effectif mondial de 165 000. Près des deux tiers des salariés marocains sont à Tanger, où le groupe Lear avait débarqué en 2003. Le site d’Atlantic Free Zone à Kénitra occupe, pour sa part, quelque 3 000 employés, alors que près d’un millier de salariés animent l’unité de Technopolis à Rabat qui abrite le centre R&D Seating.

Ce nouvel investissement à Meknès épouse la stratégie des autorités locales et régionales. Celles-ci veulent réorienter l’activité industrielle de la capitale ismaélienne vers de nouveaux secteurs porteurs, tels l’automobile et l’aéronautique, en faisant valoir une main-d’œuvre qualifiée bon marché, une bonne connectivité aux principaux ports du pays que sont ceux de Casablanca et de Tanger Med, souligne la même source, qui dit toutefois, ne rien savoir sur le montant que compte investir LCM dans la zone industrielle de Sidi Bouzekri à Meknès.

Mots clés: Automobile , Emploi , Meknès , Investissement

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact