Meknès, nouvelle destination des équipementiers automobiles

20 novembre 2020 - 23h30 - Economie - Ecrit par : J.K

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Le géant américain du secteur automobile Lear Corporation est déterminé à poursuivre ses investissements entamés voici 17 ans dans la ville de Meknès. L’équipementier automobile basé au Michigan, vient de créer Lear Corporation Meknès (LCM), pour porter son nouveau projet de développement au Maroc, qui devra se concrétiser par l’entrée en service d’une sixième usine marocaine, dès fin 2021.

Cette nouvelle filiale devra se spécialiser dans la fabrication de composants automobiles autres que les sièges et coiffes, où le groupe Lear tient la place de numéro deux mondial, fait savoir Challenge, ajoutant que LCM fera donc partie de la Business Unit Câblage & Electronique (la deuxième opérant au Maroc est celle des sièges).

Le groupe coté à la bourse de New York emploie au Maroc près de 15 000 salariés sur un effectif mondial de 165 000. Près des deux tiers des salariés marocains sont à Tanger, où le groupe Lear avait débarqué en 2003. Le site d’Atlantic Free Zone à Kénitra occupe, pour sa part, quelque 3 000 employés, alors que près d’un millier de salariés animent l’unité de Technopolis à Rabat qui abrite le centre R&D Seating.

Ce nouvel investissement à Meknès épouse la stratégie des autorités locales et régionales. Celles-ci veulent réorienter l’activité industrielle de la capitale ismaélienne vers de nouveaux secteurs porteurs, tels l’automobile et l’aéronautique, en faisant valoir une main-d’œuvre qualifiée bon marché, une bonne connectivité aux principaux ports du pays que sont ceux de Casablanca et de Tanger Med, souligne la même source, qui dit toutefois, ne rien savoir sur le montant que compte investir LCM dans la zone industrielle de Sidi Bouzekri à Meknès.

Sujets associés : Investissement - Meknès - Automobile - Emploi

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Le groupe américain Adient s’installe à Kénitra

Quelques jours après l’annonce de la reconnaissance des États-Unis de la marocanité du Sahara, l’équipementier américain Adient, leader mondial du segment des sièges automobiles, va...

Renault et Dacia, leaders incontestés au Maroc

Au Maroc, plus de 14.000 véhicules neufs dont près de 2000 utilitaires légers ont été vendus en octobre, soit une hausse de 24%. Ces importateurs de véhicules comptent dépasser cet...

Voitures électriques : une innovation de Rachid Yazami à l’étude au ministère de l’Industrie

Le chercheur marocain, Rachid Yazami a inventé un nouveau système de recharge de batterie électrique en moins de 20 minutes. L’inventeur franco-marocain veut offrir cette...

Automobile : vers la création de quatre nouvelles usines au Maroc

Le Maroc vient de signer avec deux groupes japonais Yazaki et Sumitomo deux protocoles d’accord pour la création de quatre usines dans le secteur automobile pour un...

Nous vous recommandons

Investissement

Le Maroc veut augmenter la part d’investissements des MRE

Au Maroc, la part d’investissement privé provenant des Marocains du monde reste faible. Seulement 10 % des transferts des MRE y sont consacrés. Un dispositif incitatif se met en place pour mieux mobiliser les investissements de cette...

Maroc : la deuxième édition du Maghrib Belgium lancée

Le Maroc a procédé lundi, au lancement, dans la ville d’Anvers, de la deuxième édition du programme «  Maghrib Belgium impulse  » (MBI), programme conçu pour inciter les MRE de Belgique à s’intéresser aux opportunités d’affaires dans les régions...

Investissement public au Maroc : 230 MMDH en 2021

Pour le compte de cette année 2021, le volume d’investissement public au Maroc est estimé à 230 milliards de dirhams. C’est la conclusion du rapport sur le bilan de l’action du gouvernement 2017-2021.

Les transferts des Marocains du monde repartent à la hausse

Les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) vont repartir à la hausse, indique Bank Al-Maghrib (BAM). Ils passeront de 65,8 milliards de dirhams (MMDH) en 2020, à 70 milliards de dirhams (MMDH) en 2021, et à 71,4 MMDH en...

Maroc : une subvention pour renouveler les camions

Dans le cadre de la relance du programme de renouvellement du parc du transport routier, le gouvernement a annoncé le déblocage d’un budget de 500 millions de dirhams pour la période 2022-2023.

Meknès

La ville de Fès confinée durant l’Aid al Fitr ?

À la veille de la célébration de l’Aïd Al Fitr, des informations font état d’éventuelles restrictions des déplacements à destination et en provenance de la ville de Fès. Le Comité régional de veille et de suivi de la wilaya de la région de Fès-Meknès assure qu’il...

Les Marocains délaissent les écoles privées pour le public

Insensibles à la douleur des parents d’élèves, dont la situation financière est alarmante pour cause de covid-19, certains établissements privés de Fès-Meknès optent pour des décisions unilatérales qui ne prennent pas en compte leur situation sociale. Après...

Maroc : l’appel d’un patient atteint du coronavirus à la population

Un patient atteint du coronavirus, à Meknès, a adressé un message de sensibilisation sur l’épidémie à la population.

Meknès : ivre et muni d’un coutelas, il s’en prend à la police

Un agent de police envoyé dans un quartier de Meknès pour procéder à l’interpellation d’un multirécidiviste de 40 ans a été obligé de sortir son arme. Impulsif et ivre, le suspect était une menace pour les citoyens et les éléments de la patrouille venue en...

Bloqué en France, un élu risque sa vie pour retourner au Maroc

Le conseiller communal de Taoujtat, dans la région de Meknès, vient de goûter à l’angoisse que vivent les migrants clandestins, en empruntant un canot afin d’effectuer la traversée vers le Maroc. Il a été arrêté et retourné à l’hôtel où il...

Automobile

Maroc : l’année 2020, un vrai cauchemar pour le marché de l’automobile

Les performances que prévoyait l’année 2020 dans le secteur de l’automobile, se sont vite noyées avec l’arrivée du Covid-19. Toutefois, les trois mois qui ont suivi le post-confinement ont permis de redresser la barre, selon Adil Bennani, président...

Covid-19 : au Maroc, le secteur automobile résiste à la crise

Le secteur de l’automobile a affiché une grande résistance face aux impacts de la crise engendrée par la pandémie du Covid-19. Au premier trimestre 2021, le secteur a enregistré une croissance de...

Vous avez une assurance auto, ceci vous concerne

Les contrats d’assurance automobile qui ont expiré depuis le 20 mars dernier, ont bénéficié d’une mesure exceptionnelle à cause de l’état d’urgence sanitaire. Selon la Fédération marocaine des sociétés d’assurances et de réassurance (FMSAR), cette période de...

Le Maroc, l’un des marchés à croissance rapide de Porsche

Le Maroc est l’un des marchés à croissance la plus rapide du constructeur automobile allemand de voitures de luxe, Porsche. Ce dernier a l’ambition d’étendre son réseau de recharge.

Adient crée 600 nouveaux emplois à Kénitra

L’équipementier américain Adient Automotive Seating, spécialisé dans la fabrication des coiffes pour sièges automobiles, a inauguré mercredi une nouvelle unité à Kénitra, avec à la clé 600 emplois, qui seront doublés d’ici...

Emploi

Investissements au Maroc 23 projets évalués à 9,74 milliards de DH validés

23 projets de conventions et d’avenants aux conventions d’investissement, d’un coup total de 9,74 milliards de Dirhams (MMDH), ont été examinés et approuvés vendredi par la Commission des Investissements.

Marché du travail au Maroc : l’ombre du Covid-19 toujours présente

Les affres de la crise sanitaire liée au coronavirus continuent de perturber le marché du travail au Maroc. Toutefois, les acteurs font preuve d’un optimisme devant conduire à un nouvel ordre.

Un grand voyagiste supprime des emplois en France pour en créer au Maroc

Alors que le voyagiste TUI (Nouvelles Frontières, Marmara, Look, Passion des îles etc) annonce des suppressions d’emplois en France, il en crée et en préserve au Maroc.

Casablanca : la misogynie bat son plein dans les débits d’alcool

Pour pouvoir décrocher un emploi dans un hôtel ou un restaurant à Casablanca, les femmes sont obligées de faire une demande auprès de la police, présenter une fiche anthropométrique et avoir l’accord du tuteur. La nouvelle mesure vient d’être communiquée par...

La compagnie Emirates va-t-elle licencier ses employés marocains ?

Les Marocains qui travaillent au sein d’Emirates pourraient perdre leurs emplois. Et pour cause, la compagnie aérienne veut supprimer des emplois à cause de la crise sanitaire liée au covid-19.