Le séisme d’Al Hoceima continue à frapper

31 octobre 2007 - 01h16 - Ecrit par : L.A

Des centaines de familles continuent de vivre sous des tentes dans certains douars de la province d’El Hoceima. Les plaies du séisme qui a frappé la région le 24 février 2003 ne sont pas encore cicatrisées.

Cette situation précaire ne cesse de préoccuper de nombreuses sensibilités marocaines et étrangères, civiles et politiques. Aussi ont-elles décidé de constituer une commission d’enquête en vue d’établir un nouveau constat de proximité.

Selon un membre du comité préparatoire de cette commission, « le travail de la commission se base sur les observations finales au sujet de la gestion du dossier du séisme d’El Hoceima, adressées à Rabat par le Comité des droits économiques, sociaux et culturels relevant de l’ONU ». Les notes de la convention onusienne se rapportent notamment au droit au logement.

Les articles 27 et 51 font état particulièrement du déficit en matière d’initiatives menées par l’Etat marocain dans ce cadre, l’appelant donc à redoubler d’efforts pour reloger les sinistrés. Les associations civiles reprochent aux autorités et aux institutions locales et régionales le manque de transparence dans la gestion de ce dossier.

Dans un procès-verbal signé en juillet dernier, l’Association Tamassint pour le suivi des conséquences du séisme (ATSCS), l’Equipe civile, le représentant des autorités et l’Association espagnole pour le soutien de la démocratie locale au Maroc se sont mis d’accord pour que les familles sinistrées bénéficient notamment d’un soutien logistique.

Cependant et même après une réunion à la mi-août dernier, l’Association Tamassint a rendu public, le 23 du mois courant, un communiqué où elle dénonce les tergiversations des autres parties qui n’ont pas honoré leurs engagements.

L’Association qui reste la plus proche institution civile des populations a dénoncé cet état de fait dont la responsabilité incombe en priorité aux autorités.

Libération - Nouri Zyad

Tags : Al Hoceima - Pauvreté - Séisme

Nous vous recommandons

Un Marocain sauve sa petite amie espagnole séquestrée par sa famille

Une jeune fille espagnole, séquestrée par sa famille pour l’empêcher de voir son petit ami d’origine marocaine, a été libérée par la police, alertée par ce dernier après que la victime l’a informé de sa...

Lot : il était à deux doigts de rater son vol à destination du Maroc à cause d’un test PCR

Alors qu’il s’apprêtait à partir en vacances au Maroc, Nassim*, un habitant de Cahors, était à deux doigts de rater son vol. Et pour cause, il a été testé faussement positif au Covid-19.

Elections : des musulmans veulent quitter la France

Des Français de confession musulmane envisagent de quitter leur pays si la candidate de l’extrême droite, Marine Le Pen, venait à être élue. Le second tour de l’élection présidentielle se joue demain, dimanche 24 avril...

Mort d’Emin et Pisly : les parents veulent faire pression sur le Maroc

Les parents d’Emin et Pisly demandent au gouvernement de Pedro Sánchez de profiter de cette période de bonne entente pour « faire pression » sur le Maroc afin que justice soit rendue pour la mort des deux...

Maroc : ces diplômes qui protègent (un peu) du chômage

Les titulaires d’un doctorat et d’un bachelor au Maroc seraient les plus recherchés sur le marché de l’emploi, d’après une enquête qui vient d’être publiée.

Les réserves d’or du Maroc occupent la 5ᵉ place en Afrique

Les réserves d’or marocaines sont estimées à 22,12 tonnes métriques, selon la base de données allemande Statistica.

La Russie ne chercherait-elle pas à pousser le Maroc et l’Algérie à la guerre ?

L’historien et arabisant français Jean-Pierre Filiu estime qu’une « escalade de la crise ukrainienne pourrait désormais avoir des retombées en Méditerranée » et qu’après l’Ukraine une guerre pourrait avoir lieu en Méditerranée orientale, où la Russie a envoyé...

Tensions au conseil municipal d’Ivry-sur-Seine à cause du Sahara

Le conseil municipal d’Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne) a eu lieu sous protection policière la semaine dernière. En cause, les esprits se sont échauffés lors d’une délibération portant sur le financement d’un projet solidaire pour les enfants Sahraouis à...

Maroc : les raisons derrière le retard dans l’acheminement des bagages vers les aéroports

Impossible pour de nombreux voyageurs d’avoir accès à leurs bagages au niveau des aéroports marocains. Selon l’Office national des aéroports (ONDA), cette situation est due à certaines perturbations enregistrées dans les aéroports...

Les joueurs musulmans de l’Euro autorisés à retirer les bières des sponsors

L’UEFA, organisateur du championnat d’Europe de football, accepte d’enlever les bouteilles de bière des sponsors devant les joueurs musulmans sur le pupitre pendant les conférences de presse s’ils en font la...