Séisme : l’économie marocaine touchée en plein cœur

11 septembre 2023 - 22h00 - Maroc - Ecrit par : P. A

Le puissant séisme qui a touché le Maroc dans la nuit du vendredi 8 septembre, n’a pas causé que des dégâts humains et matériels. Il affecte durement l’économie du royaume, en plein essor depuis une dizaine d’années.

Les perspectives économiques du Maroc sont encourageantes. Selon les données 2022 de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), le taux de croissance de l’économie marocaine sera de 3,1 % d’ici 2023, supérieur à celui de l’Algérie dont les prévisions tournent autour de 2,1 %, ou de la Tunisie (2 %).

La Banque mondiale et le Fonds monétaire international (FMI) établissent les mêmes perspectives, annonçant une croissance de 3,1 % du Produit intérieur brut (PIB) du Maroc en 2023, contre 2,1 % en 2022, et de 3,4 % en 2024 si les réformes en cours aboutissent. Mais des inquiétudes pointent après le séisme survenu vendredi. Ces organismes internationaux attendent de voir comment le pays va se relever, du point de vue économique, de ce drame qui intervient dans un contexte d’inflation galopante du fait de la crise ukrainienne, analyse El Debate.

À lire : L’économie marocaine reste solide malgré la guerre en Ukraine

Le tourisme est l’un des poumons de l’économie du Maroc. Les recettes du secteur ont augmenté de 52 % au cours du premier trimestre de 2023, atteignant 2,4 milliards de dollars, soit 52 % de plus qu’en 2019, selon les données de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT). Le secteur de l’industrie au Maroc connaît également une forte croissance grâce aux segments de l’automobile, du textile et de l’agro-industrie.

Les investissements publics et privés ont aussi enregistré une hausse dans les secteurs des infrastructures et l’éducation. Les investisseurs étrangers se sont davantage rués vers le Maroc depuis sa sortie de la liste grise du Groupe d’action financière (GAFI), après des réformes soutenues en matière de lutte contre le blanchiment d’argent.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tourisme - Croissance économique - PIB - Industrie - Tremblement de terre du 8 septembre au Maroc

Aller plus loin

Marrakech prête pour les réunions du FMI et de la Banque mondiale

Malgré le séisme meurtrier qui a secoué le Maroc dans la nuit du vendredi 8 septembre, les autorités marocaines souhaitent accueillir les réunions annuelles du Fonds monétaire...

Marrakech se remet du séisme, mais le tourisme tremble encore

La vie reprend son cours à Marrakech, une semaine après le violent séisme qui a frappé la région. Les hôteliers et restaurateurs de la ville touristique craignent une annulation...

« Vous faites fuir les touristes et vous tuez l’économie du Maroc ! »

Un gérant de riads à Marrakech s’est agacé contre un média français qu’il accuse de faire « fuir les touristes » et de tuer « l’économie du Maroc », de par ses reportages sur le...

L’économie marocaine reste solide malgré la guerre en Ukraine

L’économie marocaine reste solide malgré les effets de l’invasion de l’Ukraine et la pandémie du Covid-19, car le Maroc dispose d’instruments économiques capables d’absorber les...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maria, la sage-femme miraculée qui a aidé à accoucher pendant le séisme

Une sage-femme a aidé des femmes à accoucher au milieu du puissant et dévastateur séisme survenu le 8 septembre au Maroc qui a fait près de 3000 morts, plus de 5000 blessés et détruit des milliers de maisons.

Ayoub, 16 ans : l’impossible deuil après le séisme au Maroc

Ayoub, 16 ans, est l’un des survivants du puissant et dévastateur séisme qui a touché une partie du Maroc dans la nuit du 8 septembre. Il a perdu cinq membres de sa famille dans la catastrophe.

Le FMI confirme un prêt pour le Maroc

Le Maroc bénéficiera d’un prêt de 1,3 milliard de dollars du Fonds monétaire international (FMI) pour soutenir sa transition écologique et renforcer sa résilience face aux catastrophes naturelles.

Mondial 2030 : le vrai décollage économique pour le Maroc ?

L’organisation de la coupe du monde 2030 par le Maroc, le Portugal et l’Espagne, aura certainement un impact significatif sur le Produit intérieur brut (PIB) du Maroc qui pourrait se situer entre 3 et 5 %, affirme Zaki Lahbabi, DG de Transatlas Sport...

L’architecture traditionnelle face au béton : Quel avenir pour le Maroc post-séisme ?

Le tremblement de terre du 8 septembre qui a endeuillé le Maroc a fait environ 3 000 morts et 5 600 blessés et endommagé quelque 60 000 habitations dans près de 3 000 villages dans le Haut-Atlas et ses environs. Un mois après, comment reconstruire les...

Le tourisme marocain bat des records

L’année 2023 a vu repartir à la hausse la fréquentation touristique au Maroc. Une embellie pour le tourisme marocain après les trois années noires qu’elle a connues à cause de la pandémie de Covid-19.

Tourisme : Le Maroc vise le Top 10 mondial

L’Office national marocain du tourisme (ONMT) a présenté son plan d’action ambitieux pour la période 2023-2026 lors d’une nouvelle édition des « Tourism Marketing Days » qui s’est tenue à Rabat le 4 avril. Intitulé « Light In Action », ce plan d’action...

Zones industrielles militaires : les grands projets du Maroc

Le Maroc s’active pour la mise en place d’une industrie de défense robuste. Il dévoile sa stratégie axée sur la création de zones industrielles.

Le Mondialito : un boost économique pour le Maroc

Du 1ᵉʳ au 11 février prochain, le Maroc abritera la 13ᵉ édition du Mondial des clubs. Au-delà de l’aspect sportif, il y aura les retombées économiques, notamment pour le secteur du tourisme.

Suite au violent séisme, peut-on voyager au Maroc ?

Le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre a fait près de 3000 morts, plus de 5600 blessés et causé d’énormes dégâts matériels dans plusieurs régions, principalement rurales. Peut-on se rendre au Maroc après la catastrophe ?