Le séisme réveille le débat sur la construction traditionnelle au Maroc

19 septembre 2023 - 08h00 - Maroc - Ecrit par : P. A

Le séisme de magnitude 6,8 qui a frappé la région d’Al Haouz dans la nuit du vendredi 8 septembre, a déjà fait au moins 2 946 morts et 5 674 blessés, selon les autorités. Un bilan qui s’alourdit de jour en jour en raison de la vulnérabilité des habitations en terre cuite, en briques et en pierre.

« Il est difficile de sortir les gens vivants parce que la plupart des murs et des plafonds se sont transformés en décombres lorsqu’ils sont tombés, enterrant tous ceux qui se trouvaient à l’intérieur », a expliqué un secouriste militaire ayant requis l’anonymat. La plupart des maisons dans les montagnes du Haut Atlas, construites en terre crue, en bois ou en pierre par les populations elles-mêmes sans l’aide d’un architecte, ont croulé sous les violentes secousses.

À lire : Tremblement de terre au Maroc : le plus violent en 100 ans

Selon un récent article du National Geographic, les architectes locaux réalisent souvent des constructions en terre crue ou en béton parce qu’elles « créent des structures plus froides que le béton, sont moins chères et nécessitent moins d’énergie pour être produites », préservant ainsi ces techniques de construction traditionnelles vieilles de plusieurs siècles.

Mais en dépit des avantages climatiques et économiques, ces habitations sont très vulnérables aux tremblements de terre. Les fortes secousses ressenties à Al Haouz dans la région de Marrakech, dans la nuit du vendredi 8 septembre, ont causé d’importants dégâts dans les villages de montagne les plus reculés. « Le niveau de destruction est […] absolu », a affirmé Antonio Nogales, chef de l’ONG espagnole Pompiers unis sans frontières, depuis Amizmiz, au sud de Marrakech, l’une des zones les plus touchées par le séisme.

À lire : Séisme au Maroc : le sol s’élève de 20 centimètres selon des chercheurs

« Là où les tremblements de terre destructeurs sont rares, les bâtiments ne sont tout simplement pas construits de manière suffisamment robuste pour résister aux fortes secousses du sol, ce qui entraîne de nombreux effondrements entraînant de nombreuses victimes », souligne Bill McGuire, professeur émérite de risques géophysiques et climatiques à l’UCL. « Le problème avec les matériaux en moellons et en briques crues pour les maisons plus anciennes, c’est que l’ensemble du matériau est si fragile », renchérit Colin Taylor, professeur émérite de génie parasismique à l’Université de Bristol.

Selon les premières estimations des dégâts établies par le Centre satellitaire des Nations Unies (UNOSAT), plusieurs villes et villages proches de l’épicentre du séisme ont été rasés de la carte. Le séisme du 8 septembre a été le plus meurtrier au Maroc depuis 120 ans, après celui de magnitude 5 qui a frappé la ville d’Agadir en 1960 et fait plus de 13 000 victimes. Plus récemment, en février 2004, un séisme de magnitude 6,4 avait également secoué le nord du royaume, tuant près de 628 personnes.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tremblement de terre du 8 septembre au Maroc

Aller plus loin

Le PJD évoque un lien entre le séisme et les péchés collectifs du Maroc

Le Parti de la Justice et du Développement (PJD) s’est exprimé sur le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre qui a endeuillé le Maroc et a lancé un appel...

Le Maroc touché par un gros tremblement de terre

Une secousse sismique d’une magnitude de 7 sur l’échelle de Richter a été ressentie dans diverses régions du Maroc vendredi soir.

Tremblement de terre au Maroc : le bilan s’alourdit (chiffres)

Le bilan du séisme qui a secoué la province de Marrakech et d’autres régions du Maroc vendredi soir s’alourdit.

Maroc : nouvelle tragédie pour les rescapés du séisme

Les rescapés du violent et puissant tremblement de terre du 8 septembre se battent maintenant pour survivre aux rafales de vent et aux inondations qui frappent le Maroc. Ils...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : versement imminent des aides pour les victimes du séisme

Fouzi Lekjaa, ministre délégué chargé du Budget, a annoncé à Rabat le versement imminent des aides d’urgence pour les familles affectées par le séisme d’Al Haouz. Ces aides, qui s’élèveront à 30 000 dirhams par famille sur 12 mois, seront versées dès...

Séisme : l’économie marocaine touchée en plein cœur

Le puissant séisme qui a touché le Maroc dans la nuit du vendredi 8 septembre, n’a pas causé que des dégâts humains et matériels. Il affecte durement l’économie du royaume, en plein essor depuis une dizaine d’années.

Le beau message de Hervé Renard aux Marocains

Hervé Renard, ex-entraineur des Lions de l’Atlas et actuel coach de la sélection française féminine de football s’associe à l’émotion suscitée par le violent tremblement de terre survenu au Maroc le 8 septembre, exprime sa solidarité aux victimes, et...

Tanger Med : venus aider pour le séisme, des MRE se plaignent de « bakchich »

Le passage de Tanger Med, l’immense complexe industrialo-portuaire du nord du Maroc, relève d’un parcours de combattant pour les convois humanitaires. De quoi agacer les personnes ou associations venues apporter leur aide aux victimes du puissant et...

Gad Elmaleh : gros chèque pour les victimes du séisme au Maroc

L’humoriste marocain Gad Elmaleh a tenu sa promesse de venir en aide aux victimes du puissant et dévastateur tremblement de terre qui a frappé le Maroc.

Après le séisme, le défi éducatif du Maroc sous les tentes

Après le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre, les enfants marocains se rendent à l’école et reçoivent les cours sous des tentes. Certains ont du mal à s’adapter, tandis que d’autres tentent d’« oublier la tragédie ».

Maroc : une «  reconstruction rapide  » avec «  tous les moyens  »

Le chef du gouvernement marocain Aziz Akhannouch a déclaré que le royaume « utilisera tous ses moyens » dans la phase de « reconstruction rapide » des dégâts causés par le violent et meurtrier séisme qui a frappé la province d’Al Haouz dans la nuit du...

H&M débloque 250 000 dollars pour les victimes du séisme au Maroc

Touchée par le puissant séisme qui a secoué le Maroc et fait près de 3 000 morts et causé d’énormes dégâts, la fondation H&M manifeste sa générosité envers les victimes.

Séisme au Maroc : le Roi Mohammed VI passe à l’action

Le Roi Mohammed VIa présidé ce 14 septembre une réunion stratégique au Palais Royal de Rabat, focalisée sur l’activation d’un plan d’urgence relatif au récent séisme d’Al Haouz.

Le FMI va accorder un important prêt au Maroc

Le Fonds monétaire international (FMI) s’apprête à débloquer, à partir du nouveau fonds fiduciaire pour la résilience et la durabilité, un énorme prêt au Maroc, afin de renforcer la résistance du pays aux catastrophes liées au climat.