Maroc : nouvelle tragédie pour les rescapés du séisme

25 octobre 2023 - 07h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Les rescapés du violent et puissant tremblement de terre du 8 septembre se battent maintenant pour survivre aux rafales de vent et aux inondations qui frappent le Maroc. Ils vivent dans des tentes qui ne résistent pas aux intempéries. Face à la situation, les habitants du camp d’Amezmiz ont programmé une manifestation pour protester contre « les carences et l’ambiguïté persistante du gouvernement en matière d’aide financière et de plans de reconstruction ».

« Toutes les tentes ont été détruites. Nous nous sommes retrouvés à nouveau sans abri. Nous avions prévenu, mais personne ne nous a écoutés », a déclaré The New Arab Mouhssin, un habitant du village Douar Douzrou, près de Taroudant. Cet homme de 30 ans a perdu sa femme enceinte, sa mère et un ami proche dans le violent séisme qui a secoué une partie du Maroc. Il a tout de même pu réussir à sauver son fils après avoir passé cinq heures à creuser à mains nues. Actuellement, il affirme que son cœur ne peut plus supporter la tragédie.

À lire : Dimanche noir au Maroc (vidéo)

Amezmiz, une autre région touchée par le tremblement de terre, fait face aux inondations après la pluie diluvienne de samedi. Un camp de centaines de villageois qui s’étaient réfugiés dans la région a été inondé. « Au milieu de la nuit, l’eau a commencé à s’infiltrer dans les tentes. Tout ce que j’avais sauvé de ma maison est maintenant en ruine », a déclaré Najat, une mère de trois enfants, désespérée. Les habitants du camp affirment avoir signalé le problème aux autorités avant la pluie, mais qu’on leur a demandé de creuser des tunnels autour de leurs tentes et de rester à l’intérieur.

À lire :Maroc : l’énigme du gouffre grandissant après le séisme

Dimanche, les autorités locales sont venues en aide à la population. Des « tentes imperméables » ont été distribuées dans les villages proches de Marrakech. Elles prévoient également de construire un réseau de canaux pour évacuer l’eau de pluie des camps. Aux yeux des villageois, les tentes imperméables ne constituent pas l’alternative durable, car ils craignent le pire avec l’arrivée de la saison des neiges. Chaque année, en novembre, de violentes tempêtes de neige bloquent les routes des villages isolés, isolant pendant des semaines plus de 1 000 villages de l’Atlas, sans accès à l’électricité, aux hôpitaux et aux écoles, est-il précisé.

À lire :Après le séisme, le défi éducatif du Maroc sous les tentes

Si les villageois ont pu résister aux intempéries ces dernières décennies, ils ne pourront pas faire face à la saison des neiges cette année, car ils sont aujourd’hui sans abri. « Affronter la saison des neiges de cette année en étant sans abri sera une nouvelle tragédie pour la région touchée par le tremblement de terre », affirment les villageois.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Environnement - Tremblement de terre du 8 septembre au Maroc

Aller plus loin

Après le séisme, le défi éducatif du Maroc sous les tentes

Après le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre, les enfants marocains se rendent à l’école et reçoivent les cours sous des tentes. Certains ont du mal à...

Dimanche noir au Maroc (vidéo)

Trois accidents sont survenus dimanche 22 octobre sur l’axe autoroutier Benguerir–Chichaoua à cause des intempéries qui se sont abattues sur le Maroc.

Un mystérieux cratère apparaît au Maroc après le séisme

Après le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre qui a secoué le Maroc, une fosse géante s’est formée dans une zone rurale. Le séisme a-t-il favorisé sa...

Maroc : des appartements offerts aux sinistrés du séisme

Une centaine d’appartements viennent d’être offerts par le groupe immobilier Alliance suite au terrible séisme qui a touché le Maroc il y a quelques jours.

Ces articles devraient vous intéresser :

Séisme au Maroc : le roi Mohammed VI fait don d’un milliard de dirhams

Un don d’un milliard de dirhams au Fonds spécial destiné à gérer les effets du séisme survenu au Maroc il y a une semaine a été fait par le roi Mohammed VI.

Plan de sauvetage des monuments marocains après le séisme

Le ministre de la Jeunesse, de la culture et de la communication, Mohamed Mehdi Bensaid, a assuré vendredi de la forte implication de son département dans le plan de reconstruction des sites historiques touchés par le séisme.

Maroc : « Marée » de déchets après les iftars sur les plages

Les associations de défense de l’environnement dénoncent le non-respect des règles environnementales par certaines familles qui laissent d’importantes quantités de déchets sur les plages après y avoir rompu le jeûne pendant le mois de Ramadan.

Le séisme au Maroc est une « punition divine »

Des partisans d’Al-Qaïda et de l’État islamique (EI) estiment que le tremblement de terre du 8 septembre au Maroc est une « punition divine ». Sans manquer de critiquer l’aide internationale dont bénéficient les victimes.

Environnement : l’engagement fort Royal Air Maroc

Royal Air Maroc (RAM) a adhéré au programme d’évaluation environnementale de l’Association Internationale du Transport Aérien (IEnvA), visant à atteindre la durabilité dans tous les domaines des opérations aériennes et au sol.

Ayoub, 16 ans : l’impossible deuil après le séisme au Maroc

Ayoub, 16 ans, est l’un des survivants du puissant et dévastateur séisme qui a touché une partie du Maroc dans la nuit du 8 septembre. Il a perdu cinq membres de sa famille dans la catastrophe.

Maroc : forte augmentation du prix de l’huile d’olive

Le Maroc figure parmi les pays dont la production d’huile d’olive est durement touchée par la sécheresse. Une situation qui fait grimper les prix mondiaux.

Une belle innovation sauve des villages marocains des pénuries d’eau

Au Maroc, la mise en œuvre d’un projet novateur permet aux villages situés dans le sud-ouest du pays de s’approvisionner en eau potable. De quoi amoindrir voire mettre fin à une difficulté majeure des populations qui souffrent chaque année des pénuries...

Le Maroc aura besoin d’aide après le séisme (Fitch)

L’agence de notation Fitch a évoqué jeudi la nécessité d’un soutien financier extérieur pour aider le Maroc à faire face aux conséquences du violent et meurtrier séisme qui a frappé la province d’Al Haouz le 8 septembre.

Séisme au Maroc : Maes a tenu sa promesse

Le rappeur Maes a tenu sa parole de venir en aide aux victimes du puissant et dévastateur tremblement de terre survenu au Maroc le 8 septembre.