L’architecture traditionnelle face au béton : Quel avenir pour le Maroc post-séisme ?

10 octobre 2023 - 10h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le tremblement de terre du 8 septembre qui a endeuillé le Maroc a fait environ 3 000 morts et 5 600 blessés et endommagé quelque 60 000 habitations dans près de 3 000 villages dans le Haut-Atlas et ses environs. Un mois après, comment reconstruire les villages pour éviter une autre catastrophe.

L’un des enjeux de la réhabilitation des “douars” montagneux décimés par le puissant séisme qui a secoué le Maroc il y a un mois est la reconstruction sans bétonner les villages. Une reconstruction pouvant allier durabilité et respect de l’architecture traditionnelle. Sur le terrain, les architectes se mobilisent et esquissent des idées en vue d’une reconstruction qui respecte les habitats traditionnels de ces régions isolées, largement défavorisées, rapporte The National News. Une lueur d’espoir pour les rescapés qui vivent sous tente, reçoivent des soins dans les hôpitaux de campagne et fréquentent des écoles temporaires. Il faut « encourager l’auto-construction encadrée, avec des matériaux locaux », estime l’architecte marocain Karim Rouissi après avoir visité une trentaine de villages, notamment à Al-Haouz, la province la plus touchée par le séisme.

À lire : Maroc : une «  reconstruction rapide  » avec «  tous les moyens  »

« Il est important que la réponse urbaine ne soit pas la même que pour les douars (villages) et les centres ruraux », a ajouté celui qui a récemment participé à des missions de diagnostic dans les zones sinistrées aux côtés d’autres bénévoles, architectes, ingénieurs, représentants du ministère de l’Habitat. Elie Mouyal, un autre architecte marocain déplore que les bâtisses traditionnelles en terre ou en pierre dans les zones touchées par le séisme, aient petit à petit laissé place ces dernières années, à des constructions en béton moins chères, mais « souvent mal faites ». « La confiance exagérée dans le béton a été un piège », affirme ce spécialiste de l’habitat traditionnel et de la construction en terre au Maroc, ajoutant qu’il a vu beaucoup plus de maisons en béton par terre après le séisme.

À lire :Le Maroc lance un ambitieux programme de reconstruction

Selon lui, les bâtisses en terre qui se sont effondrées étaient déjà en mauvais état avant le tremblement de terre. Aujourd’hui, il s’agit d’éviter « de calquer des expériences externes ou opter pour un habitat uniformisé », dira Philippe Garnier, architecte français ayant étudié les séismes de Bam en Iran (2003) ou en Haïti (2010). Selon ses explications, l’idée est de partir des expériences de construction traditionnelle des populations locales en y apportant des améliorations et ainsi revaloriser leur savoir-faire.

À lire :Le séisme réveille le débat sur la construction traditionnelle au Maroc

Le Maroc a alloué un budget de 120 milliards de dirhams sur cinq ans à la reconstruction, au relogement et à la valorisation socio-économique des zones touchées par le séisme. Pour le roi Mohammed VI, il est d’une importance capitale « d’être à l’écoute permanente de la population locale » et de s’assurer du respect du « patrimoine unique » et des “traditions” de chaque région, lors de la reconstruction.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : BTP - Tremblement de terre du 8 septembre au Maroc

Aller plus loin

Le Maroc aura besoin d’aide après le séisme (Fitch)

L’agence de notation Fitch a évoqué jeudi la nécessité d’un soutien financier extérieur pour aider le Maroc à faire face aux conséquences du violent et meurtrier séisme qui a...

Le Maroc lance un ambitieux programme de reconstruction

Suite au dévastateur séisme qui a secoué six provinces du sud du Maroc, il y a deux semaine, faisant près de 3 000 morts et plus de 5 500 blessés, le Cabinet Royal a annoncé,...

Maroc : une «  reconstruction rapide  » avec «  tous les moyens  »

Le chef du gouvernement marocain Aziz Akhannouch a déclaré que le royaume « utilisera tous ses moyens » dans la phase de « reconstruction rapide » des dégâts causés par le...

Séisme au Maroc : le sol s’élève de 20 centimètres selon des chercheurs

Selon des chercheurs japonais, s’appuyant sur des données satellitaires, le sol marocain s’est élevé de 20 centimètres près de l’épicentre du séisme qui a secoué le royaume...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : des hôtels pour les sinistrés du séisme

La ministre du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire, Fatim-Zahra Ammor, a évoqué l’éventualité d’une réouverture de certains hôtels fermés en vue d’accueillir les sinistrés du séisme qui a frappé le royaume dans la nuit du...

Le mariage qui a sauvé un village

La célébration d’un mariage a sauvé tous les habitants d’un village marocain lors du tremblement de terre meurtrier du 8 septembre, qui a détruit leurs maisons.

Séisme au Maroc : le Roi Mohammed VI passe à l’action

Le Roi Mohammed VIa présidé ce 14 septembre une réunion stratégique au Palais Royal de Rabat, focalisée sur l’activation d’un plan d’urgence relatif au récent séisme d’Al Haouz.

Maria, la sage-femme miraculée qui a aidé à accoucher pendant le séisme

Une sage-femme a aidé des femmes à accoucher au milieu du puissant et dévastateur séisme survenu le 8 septembre au Maroc qui a fait près de 3000 morts, plus de 5000 blessés et détruit des milliers de maisons.

Les ministres marocains offrent un mois de salaire aux victimes du séisme

Les ministres marocains viennent de décider de faire don d’un mois de salaire suite au terrible séisme que le Maroc a connu dans la nuit de vendredi à samedi.

Le FMI confirme un prêt pour le Maroc

Le Maroc bénéficiera d’un prêt de 1,3 milliard de dollars du Fonds monétaire international (FMI) pour soutenir sa transition écologique et renforcer sa résilience face aux catastrophes naturelles.

Maroc 2030 : le chantier des infrastructures s’accélère

Le Maroc se prépare activement pour la Coupe du monde 2030 qu’il coorganise avec l’Espagne et le Portugal. Les autorités ont annoncé, au titre de l’année 2024, une augmentation de 42 % du volume des projets d’infrastructures pour un montant total de 64...

Séisme au Maroc : le roi Mohammed VI fait don d’un milliard de dirhams

Un don d’un milliard de dirhams au Fonds spécial destiné à gérer les effets du séisme survenu au Maroc il y a une semaine a été fait par le roi Mohammed VI.

Le Maroc face au défi de l’eau et de l’hygiène après le séisme

L’eau et l’hygiène dans les campements, où vivent désormais sous des tentes les sinistrés du séisme dévastateur du 8 septembre au Maroc, constituent un enjeu majeur pour les autorités du royaume.

L’architecture traditionnelle face au béton : Quel avenir pour le Maroc post-séisme ?

Le tremblement de terre du 8 septembre qui a endeuillé le Maroc a fait environ 3 000 morts et 5 600 blessés et endommagé quelque 60 000 habitations dans près de 3 000 villages dans le Haut-Atlas et ses environs. Un mois après, comment reconstruire les...