Recherche

L’extrême droite ne veut pas de la grande mosquée de Séville

© Copyright : DR

7 octobre 2021 - 10h20 - Maroc - Par: A.P

La communauté de la mosquée islamique d’Ishbilia, a demandé à la mairie de Séville l’autorisation de transformer l’ancien bâtiment marocain qui abrite actuellement le siège du service municipal des Parcs et jardins, en un lieu de culte. Le groupe municipal du parti Vox (extrême droite) s’est opposée à cette demande.

« La communauté musulmane de Séville dispose déjà de mosquées où elle exprime sa foi sans aucune difficulté », a déclaré Cristina Peláez, la porte-parole municipale de Vox, rejetant ainsi la demande de la communauté islamique de la mosquée d’Ishbilia de transformer le pavillon, avec sa tour attrayante semblable à un minaret, en une « mosquée centrale ».

À lire : Vox ne veut plus d’imams marocains à Ceuta

« Les espaces qui appartiennent au conseil municipal doivent être utilisés pour promouvoir et défendre notre culture. Nous n’avons pas besoin que le conseil municipal abandonne les bâtiments municipaux pour une religion qui sous-estime, réprime et veut que les femmes soient soumises et persécutées », a-t-elle ajouté, demandant le « rejet pur et simple » de la demande.

La communauté islamique de la mosquée d’Ishbilia avait initié un projet de construction d’une mosquée à Séville Est qui n’a pu se concrétiser parce que la mairie de Séville, alors dirigée par le socialiste Juan Espadas, ne lui a plus finalement accordé le terrain demandé.

Mots clés: Religion , Islam

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact