Recherche

Victime de sextorsion, un haut fonctionnaire américain appelle l’ambassade du Maroc à Washington à l’aide

© Copyright : DR

15 août 2020 - 09h20 - Société

Deux individus ont été interpellés à Salé après qu’un haut fonctionnaire américain qui se dit victime de sextorsion a sollicité l’aide de l’ambassade du Maroc à Washington. Le principal instigateur de ce réseau est en cavale.

Dans sa plainte, l’Américain affirme avoir été victime d’extorsion et subi un harcèlement permanent de la part des membres d’un réseau de crime organisé, rapporte Assabah. Le cerveau présumé de ce réseau, un homme originaire de la province de Khouribga lui aurait soutiré plusieurs dizaines de milliers de dollars en échange de la non-divulgation de séquences vidéo.

À en croire le haut fonctionnaire américain, ce réseau est devenu trop exigeant au point qu’il a dû solliciter l’aide des autorités marocaines. Il lui a été exigé une cinquantaine de transferts contre la non-diffusion de vidéos sexuelles privées.

Les autorités marocaines ont pris à bras le corps ce dossier de dénonciation de sextorsion. Les forces de l’ordre ont mené des investigations qui ont conduit à l’interpellation de deux suspects à Salé. Ceux-ci ont été ensuite placés en détention à la prison El Arjat. Le présumé cerveau du réseau, lui, est activement recherché par la police. Un mandat d’arrêt a été d’ailleurs émis contre lui.

Mots clés: Salé , Arrestation , États-Unis , Washington , Sextorsion

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact