Sit-in de solidarité avec le peuple espagnol à Casablanca

17 mars 2004 - 09h58 - Ecrit par :

Sit-in de solidarité avec le peuple espagnol à Casablanca

Casablanca, 17/03/04 - Plus d’un millier de personnes ont tenu mardi soir, devant le Consulat d’Espagne à Casablanca, un sit-in de solidarité avec le peuple espagnol suite aux attentats terroristes perpétrés jeudi dernier à Madrid, faisant plus de 200 morts dont trois Marocains.

Après avoir observé une minute de silence, les manifestants, dont des représentants de la société civile, de partis politiques, du monde artistique, des autorités locales et les membres de l’Association des Victimes et des Familles des victimes des attentats du 16 mai, ont exprimé leur condamnation des actes barbares dont ont été victimes des innocents parmi lesquels des ressortissants marocains.

Les manifestants ont vigoureusement dénoncé, à travers slogans et banderoles, ces "actes abjects qui n’ont aucun lien avec l’Islam", une religion qui prône la tolérance, mais contribuent, en revanche, à dénaturer les valeurs et les idéaux de cette religion et à porter atteinte à l’image des musulmans.

Ils ont aussi appelé à une mobilisation pour combattre l’obscurantisme, mettant en garde contre tout amalgame qui risque de se traduire par des actes de violence à l’égard de la communauté marocaine établie en Espagne.

Le Consul d’Espagne à Casablanca a, à cette occasion, rendu hommage au peuple marocain qui fait preuve d’esprit de solidarité chaque fois que nécessaire, rappelant la profondeur des relations entre les deux pays.

Les participants à ce rassemblement ont déposé des gerbes de fleurs et des bougies aux portes du consulat en guise d’hommage aux victimes de ces attentats.

Tags : Espagne - Casablanca - Manifestation - Madrid - Terrorisme

Nous vous recommandons

La Turquie répond au cri de détresse d’une mère marocaine

Répondant au cri de détresse d’une mère marocaine, la Turquie a assuré samedi le transport de Yunus, un enfant de deux mois atteint d’une maladie génétique rare, d’Utrecht aux Pays-Bas, vers Ankara, afin qu’il puisse être soigné. Ses parents l’ont...

Maroc : plaidoyer pour une baisse du prix des carburants

Face à la hausse des prix des carburants, les propriétaires et gérants de stations-service appellent au Maroc notamment à la réactivation du raffinage au sein de la Samir ou encore au recours aux pleines capacités de stockage et de traitement de la...

Le Puy-de-Dôme, un département de transit pour le cannabis marocain

Les douanes de Clermont-Ferrand sont impliquées dans la lutte contre le trafic de drogue dans le Puy-de-Dôme, un département de transit pour le cannabis marocain ainsi que d’autres stupéfiants. En tout, 380 kilos de stupéfiants saisis depuis janvier...

Affaire Pegasus : « Trop facile » d’accuser le Maroc

« C’est trop facile » d’accuser le Maroc d’être à l’origine de l’espionnage d’Emmanuel Macron et de plusieurs personnalités politiques françaises grâce au logiciel israélien Pegasus, a soutenu Bernard Squarcini, ancien patron de la DCRI (actuelle...

Maroc : une mauvaise surprise à la pompe

Mauvaise surprise à la pompe pour les automobilistes marocains. Les prix des carburants ont encore flambé atteignant 14,18 dirhams le litre pour l’essence, et frôlant les 12 dirhams pour le diesel.

Le Maroc pas concerné par la fermeture de l’espace aérien russe

En réponse aux sanctions européennes, la Russie a décidé de fermer son espace aérien à 36 pays, dont les 27 membres de l’Union européenne. Le Maroc n’est pas concerné par cette mesure.

WhatsApp alerte ses utilisateurs

Le service de messagerie WhatsApp va cesser de fonctionner sur certains smartphones à partir de demain, lundi 1ᵉʳ novembre.

L’Espagne justifie l’octroi de l’aide au Maroc

Le parti d’extrême droite Vox demande au gouvernement espagnol de ne pas transférer au Maroc les 30 millions d’euros d’aide, approuvés en conseil des ministres au lendemain de la crise migratoire de Ceuta, et destinés à renforcer les capacités des forces de...

Un homme politique espagnol compare Mohammed VI à Poutine

Santiago Abascal, chef de la formation d’extrême droite espagnole, Vox, a profité mercredi du débat sur l’invasion russe en Ukraine pour comparer le roi du Maroc, Mohammed VI, à Vladimir Poutine.

Découverte des restes d’une communauté judéo-marocaine au Maroc

Un groupe de chercheurs israéliens, marocains et français a découvert des restes d’une communauté judéo-marocaine qui existait depuis des siècles dans une synagogue en ruine.