Le Sommet du Néguev au Maroc reporté à cause de la reprise du conflit Israël-Palestine

21 février 2023 - 13h30 - Maroc - Ecrit par : A.P

Le deuxième Forum du Néguev, prévu pour se tenir le mois prochain dans le sud du Maroc, vient d’être reporté en raison de l’escalade des attaques israéliennes contre les Palestiniens.

La deuxième réunion des ministres des Affaires étrangères des pays signataires des Accords d’Abraham et du secrétaire d’État américain (Sommet Néguev), devait avoir lieu en mars au Sahara marocain, mais aucune date n’avait été retenue, rapporte Israel Hayom. Le sommet vient d’être reporté à cause de l’escalade des attaques israéliennes contre les Palestiniens.

À lire : Al Adl Wal Ihssane fustige la tenue du deuxième sommet du Néguev au Maroc

Dans un message adressé à Israël, le Maroc s’est dit préoccupé par la situation dans les territoires occupés, ainsi que par la politique du ministre israélien de la Sécurité nationale, Itamar Ben-Gvir. 

À lire : Prochain sommet du Néguev au Maroc avec la participation de la Palestine ?

Lors de la première réunion qui s’est déroulée dans le Néguev en Israël, les participants (Émirats arabes unis, Bahreïn, Soudan et Maroc) ont échangé sur la coopération dans les domaines de l’énergie, de la sécurité régionale, du tourisme, de la sécurité alimentaire, de l’eau et de l’assainissement. Le Maroc a normalisé ses relations avec Israël dans le cadre des accords d’Abraham, en échange de la reconnaissance américaine de la marocanité du Sahara. 

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Israël - Palestine - Normalisation Maroc Israël

Aller plus loin

Sommet du Néguev : le Maroc répond à l’expansion israélienne par une annulation

Le Maroc a décidé de ne pas accueillir le deuxième Sommet du Néguev prévu en juillet, en réponse aux actions expansionnistes israéliennes en Cisjordanie.

Israël va financer l’institutionnalisation du forum du Néguev

Le bureau du Premier ministre israélien Yair Lapid a annoncé dimanche l’intention de son gouvernement d’accompagner l’institutionnalisation et le financement du Forum du Néguev,...

« Opération héroïque » : le PJD (Maroc) réagit à l’attaque d’Israël

L’offensive surprise du mouvement du Hamas palestinien suscite des réactions de la part du Parti de la Justice et du Développement (PJD). Le parti dirigé par l’ancien chef de...

Le Maroc condamne les agressions israéliennes à Jénine

Le Maroc, par la voix de son ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, a fermement condamné mardi...

Ces articles devraient vous intéresser :

Mémorandum d’entente entre l’ONEE et la société israélienne Mekorot

L’Office national de l’eau et de l’électricité (ONEE) et son homologue israélien Mekorot ont signé, jeudi à Marrakech, un mémorandum d’entente portant sur les projets de développement et d’assainissement de l’eau potable.

Maroc : une pétition pour mettre fin aux relations avec Israël

Mustapha Baitas, porte-parole du gouvernement, s’est expliqué sur le refus d’accès à la présidence du gouvernement aux universitaires, juristes et des personnalités politiques venus mercredi pour déposer une pétition appelant à mettre fin à la...

Israël importe des étrogs marocains pour la fête de Souccot

Pour la célébration de la fête de Souccot cette année, les juifs d’Israël vont utiliser des étrogs marocains. Une grande quantité de ce fruit a été acheminée en Israël, en raison des restrictions liées à la loi juive et grâce à la normalisation des...

Lutte : le Maroc et Israël renforcent leur coopération

La Fédération royale marocaine des luttes associées (FRMLA) et le Comité olympique d’Israël ont signé, mardi, un accord pour consolider leur coopération bilatérale couvrant tous les domaines de cette discipline sportive.

Maroc : pressions pour rompre les relations avec Israël

Alors que Israël intensifie sa riposte contre le mouvement palestinien du Hamas, de nombreux Marocains multiplient les appels à rompre les relations diplomatiques entre le Maroc et l’État hébreu. Au Maroc, de nouvelles manifestations ont été organisées...