La situation en Palestine brouille les relations entre le Maroc et Israël

13 avril 2023 - 19h50 - Monde - Ecrit par : P. A

La nouvelle escalade de la violence en Palestine crée des tensions entre le Maroc et Israël. Les deux pays ont normalisé leurs relations bilatérales en 2020 dans le cadre des accords d’Abraham, sous l’égide des États-Unis.

Les États parties aux accords d’Abraham ont tenu en mars 2022 un premier sommet qui s’est tenu dans le désert du Néguev en Israël, en présence des États-Unis. Le deuxième sommet devrait se tenir en mars 2023 « dans un autre désert », avait annoncé Nasser Bourita, le ministre marocain des Affaires étrangères, faisant référence au Sahara. Mais jusque-là, le sommet n’a pas eu lieu et aucune date n’est annoncée. Selon la presse israélienne, il devrait se tenir, non plus au Maroc mais aux États-Unis.

À lire : Le Sommet du Néguev au Maroc reporté à cause de la reprise du conflit Israël-Palestine

La raison de ce changement est liée au malaise de Rabat face à l’escalade de la violence dans les territoires palestiniens, croit savoir La Nación, indiquant que le nombre de morts enregistrés cette année dans ce conflit dépasse déjà la centaine, et est le plus élevé depuis 2000. La situation préoccupe également les autres pays signataires des accords d’Abraham et supprime la possibilité pour l’Arabie saoudite de rejoindre le groupe. De plus, Washington n’approuvait pas l’option de tenir le deuxième sommet à Dakhla au Sahara.

À lire : Prochain sommet du Néguev au Maroc avec la participation de la Palestine ?

La situation interne en Israël, avec de nombreuses manifestations anti-gouvernementales, rend également difficile la tenue de ce sommet, ce qui envenime les relations entre le Maroc et Israël qui ont renforcé depuis 2020 leur coopération bilatérale, notamment dans le domaine militaire. « La situation dans les territoires palestiniens n’arrêtera pas la coopération entre le Maroc et Israël, qui est stratégique pour Rabat, mais elle la rendra moins publique », analyse Khadija Mohsen-Finan, spécialiste du Maghreb.

À lire : Al Adl Wal Ihssane fustige la tenue du deuxième sommet du Néguev au Maroc

L’experte rappelle que malgré la rupture de leurs relations en 2000, les deux pays ont maintenu leur coopération dans les domaines du renseignement et de la sécurité. Mais pour le moment, aucun des deux pays n’a ouvert d’ambassade dans la capitale de l’autre. Selon la presse marocaine, Rabat attend d’Israël une reconnaissance explicite de la souveraineté marocaine sur le Sahara. Par ailleurs, seulement 31 % des Marocains approuvent la reprise des relations avec Israël. Des manifestations pro-palestiniennes sont régulièrement empêchées dans le royaume.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : États-Unis - Palestine - Sahara Marocain - Normalisation Maroc Israël - Relations Maroc Israël

Aller plus loin

Accusations de collusion avec Israël : Abdelilah Benkirane s’insurge

Abdelilah Benkirane, secrétaire général du Parti de la Justice et du Développement (PJD), a réagi aux accusations des dirigeants musulmans de « trahison et de collaboration avec...

Al Adl Wal Ihssane fustige la tenue du deuxième sommet du Néguev au Maroc

Le Groupe d’action national pour la Palestine et le mouvement « Al Adl Wal Ihssane » (Justice et bienfaisance), considéré comme le plus grand groupe islamiste au Maroc, ne...

Le Maroc condamne l’intrusion israélienne à la Mosquée Al-Aqsa

Le gouvernement marocain a fermement condamné l’intrusion d’ultranationalistes israéliens dans la mosquée Al-Aqsa. Cette irruption s’inscrit dans le cadre de leur participation...

Des hackers marocains attaquent Israël

À l’heure où Israël riposte après l’attaque surprise menée samedi par des combattants palestiniens, des groupes hacktivistes – dont des Marocains – s’attaquent à son cyberespace.

Ces articles devraient vous intéresser :

Attaque marocaine de drone : Le Polisario décrète trois jours de deuil

Le chef du Polisario, Brahim Ghali, vient de décréter trois jours de deuil, après le décès vendredi d’un haut responsable militaire et trois miliciens dans une attaque marocaine.

Le PJD exprime son regret après la mise en garde du Cabinet royal

Le Parti Justice et Développement (PJD) est sorti de son silence après avoir été recadré par le Cabinet royal au sujet des relations du Maroc avec Israël. Dans un communiqué signé par son secrétaire général, Abdelilah Benkirane, le parti a exprimé son...

La normalisation des relations avec le Maroc booste les exportations d’armes israéliennes

Depuis la normalisation des relations entre le Maroc et Israël, les exportations d’armes israéliennes ne cessent d’augmenter. Une hausse de 30 % a été enregistrée l’année dernière grâce, notamment, au Maroc.

Au Maroc, un trek solidaire vire au cauchemar

Alors qu’elles participaient fin octobre au Trek Rose Trip, qui sensibilise au cancer du sein, récolte des fonds pour l’association Ruban Rose et plusieurs autres structures, au Sahara, au Maroc, plus de 800 femmes ont vécu une expérience...

Maroc : une pétition pour mettre fin aux relations avec Israël

Mustapha Baitas, porte-parole du gouvernement, s’est expliqué sur le refus d’accès à la présidence du gouvernement aux universitaires, juristes et des personnalités politiques venus mercredi pour déposer une pétition appelant à mettre fin à la...

Israël importe des étrogs marocains pour la fête de Souccot

Pour la célébration de la fête de Souccot cette année, les juifs d’Israël vont utiliser des étrogs marocains. Une grande quantité de ce fruit a été acheminée en Israël, en raison des restrictions liées à la loi juive et grâce à la normalisation des...

Le Maroc menace le Polisario en cas d’utilisation de drones

Le Maroc, par la voix de son représentant permanent auprès de l’ONU Omar Hilale, a prévenu l’organisation dirigée par Antonio Gutteres de la reprise du contrôle de toutes les zones situées à l’extérieur du mur et d’une réaction militaire appropriée au...

Le Maroc aurait réceptionné des drones SpyX israéliens

Les Forces armées royales (FAR) marocaines auraient réceptionné un lot de drones suicides SpyX développés par la société israélienne BlueBird Aero System.

L’armée marocaine envoie l’artillerie lourde au Sahara

Après avoir prolongé en 2021 le mur de défense de 50 km à l’est pour sécuriser Touizgui dans la province d’Assa-Zag et compléter le dispositif sécuritaire à l’est, les Forces armées royales (FAR) ont déployé l’artillerie lourde dans la même zone.

Sahara : un drone marocain abattu par le Polisario ?

Des images montrant un drone prétendument marocain abattu par le Polisario dans le Sahara circulent sur les réseaux sociaux. De quoi s’agit-il en réalité ?