Prochain sommet du Néguev au Maroc avec la participation de la Palestine ?

12 juillet 2022 - 09h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Après Israël, Manama (Bahreïn), la prochaine réunion des hauts responsables des nations représentées au sommet israélo-arabe du Néguev pourrait se tenir dans le Sahara marocain. Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger demande que la Palestine y soit invitée.

Prévue en 2023, la prochaine réunion des hauts responsables des nations représentées au sommet du Néguev qui a donné naissance à la création et au renforcement d’un front contre l’Iran aura lieu à Dakhla, dans le Sahara marocain, rapportent plusieurs médias. Aucune source officielle n’a, pour l’instant, confirmé l’information. Mais c’est un souhait que le chef de la diplomatie marocaine avait exprimé lors de la conférence de presse sanctionnant la fin du premier sommet du Néguev en Israël. « J’espère vous voir bientôt dans un autre désert », avait déclaré Nasser Bourita.

À lire : Sommet du Néguev : le Maroc invité à une réunion à Bahreïn

Fin juin, les mêmes alliés ont tenu leur première réunion de suivi d’un comité directeur à Manama, au Bahreïn, au cours de laquelle ils ont tenté d’“étoffer” le projet du Forum du Néguev, afin de mieux préparer le prochain sommet. A l’occasion, une feuille de route qui comprend six groupes de travail dans les domaines des énergies renouvelables, de l’éducation et de la coexistence pacifique, de la sécurité alimentaire, de la santé, de la sécurité régionale et du tourisme a été adoptée.

À lire : Le Maroc participe à un sommet « historique » sur la sécurité en Israël

Le souhait du chef de la diplomatie marocaine est de voir la Palestine participer aux négociations du Néguev. Le Maroc et l’Égypte, « auraient fait pression pour la participation de la Palestine au forum », rapporte Times of Israel. Il s’agit d’une « sonde d’information » délibérément divulguée par le Gouvernement israélien pour obtenir les réactions de l’opinion publique sur la question, réagissent des sources diplomatiques israéliennes auprès de l’hebdomadaire panafricain Jeune Afrique.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Israël - Palestine - Bahreïn - Nasser Bourita

Aller plus loin

Le Maroc condamne les agressions israéliennes à Jénine

Le Maroc, par la voix de son ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, a fermement condamné mardi...

Le Maroc participe à un sommet « historique » sur la sécurité en Israël

Le Maroc participe aux côtés de plusieurs pays dont les États-Unis, au sommet du Néguev en Israël. Une rencontre « historique » initiée pour discuter des défis régionaux.

Dakhla accueille le prochain sommet du Néguev

Après Israël et le Bahreïn, le prochain Sommet du Néguev, regroupant les hauts responsables israéliens, américains et des nations arabes, se tiendra au Maroc en janvier 2023.

Sommet du Néguev : le Maroc répond à l’expansion israélienne par une annulation

Le Maroc a décidé de ne pas accueillir le deuxième Sommet du Néguev prévu en juillet, en réponse aux actions expansionnistes israéliennes en Cisjordanie.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc et le Cambodge veulent organiser un forum d’affaires

En marge de la visite de Prak Sokhonn, vice-premier ministre et ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération internationale du royaume du Cambodge au Maroc, il a été décidé de l’organisation d’un forum d’affaires.

Les Marocains du monde, au cœur d’une importante réunion à Rabat

Le Premier ministre marocain, Aziz Akhannouch, a présidé la dixième réunion de la Commission ministérielle dédiée aux Marocains résidant à l’étranger (MRE)à Rabat hier, jeudi. Dans le cadre de cette réunion, il a mis en avant l’engagement du...

La justice espagnole sépare une famille marocaine : Nasser Bourita réagit

Suite à la décision de la justice espagnole de retirer la garde des enfants à une famille marocaine établie dans le nord du pays, le ministère des Affaires étrangères a tenu à commenter cette décision et fournir quelques détails.

Le Maroc compte sur ses consulats pour protéger les enfants de MRE

Des actions seront mises en place pour contrer les problèmes liés au retrait de la garde des enfants des ressortissants marocains par les services sociaux de divers pays européens, a promis le ministre marocain des Affaires étrangères, de la...

Le nouveau modèle dédié aux MRE bientôt une réalité

Le processus pour la réalisation d’un nouveau modèle dédié aux Marocains de l’étranger se poursuit. Mardi, les différents comités thématiques ont déposé leurs premières propositions lors d’une rencontre tenue à Rabat et présidée par le ministre des...

Le Maroc mise sur ses compétences à l’étranger

Le Maroc veut impliquer davantage ses compétences à l’étranger à son processus de développement. Dans ce sens, un mécanisme est en cours d’élaboration pour accompagner les talents marocains à l’étranger, conformément aux orientations royales.

Antonio Guterres reçu par le roi Mohammed VI

Le Secrétaire Général des Nations Unies, Antonio Guterres, a été reçu mercredi en audience par le roi Mohammed VI, annonce le cabinet royal dans un communiqué.

Agression de MRE en Europe : le parlement marocain interpellé

Un parlementaire du parti de l’Istiqlal vient d’appeler Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération africaine, à agir pour combattre les attaques racistes répétées ciblant les Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Consulats à l’étranger : le Maroc passe de la location à l’achat

Afin de rationaliser les dépenses et atténuer les coûts élevés des locations à l’étranger, le ministère marocain des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger a mis en place un plan stratégique.