Maroc-Israël : fin de la lune de miel ?

8 juillet 2023 - 22h00 - Monde - Ecrit par : A.P

Le Maroc n’a pas réagi à l’annonce des autorités israéliennes de reconnaître la marocanité du Sahara. Rabat préfère faire preuve de prudence dans ses relations avec Tel-Aviv dont il désapprouve la politique envers la Palestine.

En visite officielle à Rabat il y a trois semaines, le président de la Knesset ou Parlement israélien, Amir Ohana, avait exhorté son gouvernement à reconnaître la souveraineté marocaine sur le Sahara. Le ministre israélien des Affaires étrangères, Eli Cohen, a annoncé lundi que son pays reconnaîtrait la marocanité du Sahara si le Maroc organisait le deuxième Sommet du Néguev, regroupant les ministres des Affaires étrangères des pays signataires des accords d’Abraham (Émirats, Bahreïn, Maroc, Jordanie, Égypte), d’Israël et des États-Unis.

À lire : Sommet du Néguev : le Maroc répond à l’expansion israélienne par une annulation

Le Sommet était initialement prévu pour se tenir à Dakhla, dans le Sahara marocain. Mais il a été reporté à plusieurs reprises par le Maroc en raison des tensions israélo-palestiniennes. Selon le journal espagnol Nius, le royaume serait en train d’étudier l’opportunité et le format de cette rencontre. Israël, de son côté, espère la tenue de ce sommet d’ici septembre et la matérialisation des relations diplomatiques avec le Maroc, par l’installation réciproque d’ambassades, en remplacement des bureaux de liaison actuels. Mais le royaume ne voit pas l’avenir de la même manière, du moins pour l’instant. Rabat n’a cessé de condamner les actions militaires israéliennes en Cisjordanie et l’intention récemment affirmée du gouvernement israélien d’y construire des colonies.

À lire : Le Sommet du Néguev au Maroc reporté à cause de la reprise du conflit Israël-Palestine

Rabat est conscient que la normalisation des relations avec Tel-Aviv depuis décembre 2020, continue de susciter des remous au sein de la société marocaine, notamment dans le rang des islamistes du Parti justice et développement (PJD).

À lire : La normalisation Maroc-Israël « est devenue une alliance militaire »

Ces derniers mois, le Maroc essaie de jouer aux équilibristes en préservant ses bonnes relations avec les États-Unis, tout comme avec la Russie de Poutine, malgré la guerre en Ukraine. Au niveau régional, le Maroc, membre de la Ligue arabe et de l’Union africaine, s’est imposé comme leader en raison de son rôle de médiateur dans le conflit israélo-palestinien, et du charisme du roi Mohammed VI, président du Comité Al Qods. Le Maroc et Israël ont renforcé leur coopération dans tous les domaines depuis le rétablissement de leurs relations en 2020. La question du Sahara est certes une priorité pour le Maroc, mais il ne serait pas prêt à ternir son image dans le monde arabo-musulman pour une reconnaissance de la marocanité du Sahara par Israël.

Sujets associés : Israël - Sahara Marocain - Normalisation Maroc Israël - Relations Maroc Israël

Aller plus loin

La normalisation Maroc-Israël « est devenue une alliance militaire »

Près de trois ans après, bon nombre de Marocains continuent d’afficher leur opposition à la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël. Sion Assidon,...

Le Sahara marocain et Israël : le Polisario réagit

Israël vient de reconnaître officiellement la souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental, après plus de deux ans de normalisations entre les deux pays, rejoignant ainsi une...

Sommet du Néguev : le Maroc répond à l’expansion israélienne par une annulation

Le Maroc a décidé de ne pas accueillir le deuxième Sommet du Néguev prévu en juillet, en réponse aux actions expansionnistes israéliennes en Cisjordanie.

Nouvelles manifestations contre la normalisation Maroc-Israël

Les manifestations contre la normalisation des relations entre le Maroc et Israël continuent. Des dizaines de militants pro-Palestine ont encore défilé dans plusieurs villes.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Polisario a-t-il détourné les fonds de l’Europe destinés aux Sahraouis ?

La Commission de l’Union européenne a répondu à une question écrite du député européen Brice Hortefeux portant sur les fonds qu’elle a envoyés aux Saharouis.

Le Polisario craint les drones marocains

Le Polisario se plaint de l’utilisation par le Maroc de drones chinois contre ses milices dans le Sahara.

Le Maroc participera à un tournoi de lutte en Israël

L’équipe marocaine de lutte prendra part en Israël au tournoi de Beer Sheva, prévu les 25 et 26 août prochain. Une participation qui matérialise le dynamisme de la coopération sportive entre les deux pays.

Comment le Maroc et Israël renforcent leur coopération militaire

Depuis la normalisation de leurs relations en décembre 2020, le Maroc et Israël travaillent à renforcer leur coopération militaire au grand dam de l’Algérie, qui craint pour sa sécurité.

Antonio Guterres reçu par le roi Mohammed VI

Le Secrétaire Général des Nations Unies, Antonio Guterres, a été reçu mercredi en audience par le roi Mohammed VI, annonce le cabinet royal dans un communiqué.

Le Maroc et Israël consolident leur coopération dans le secteur des transports et de la Logistique

Une délégation marocaine composée d’acteurs clés du secteur des transports et de la logistique a effectué une visite de travail de trois jours à Tel-Aviv, et ce pour consolider la coopération entre le Maroc et Israël dans le secteur de la logistique.

La marque Lacoste présente ses excuses au Maroc

L’affaire des polos Lacostearborant une carte tronquée du Maroc, excluant ses provinces du sud, connaît un nouvel épisode. Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, a confirmé que les responsables de la célèbre marque française de...

Marathon des sables : le Marocain Rachid El Morabity vise un 10ᵉ titre

Le Marocain Rachid El Morabity, 9 fois vainqueur du Marathon des sables, l’un des plus difficiles au monde, vise une dixième victoire de cette course qui démarre ce dimanche.

Agriculture : appel au renforcement de la coopération entre le Maroc et Israël

Le ministre israélien de l’Agriculture appelle le Maroc et l’État hébreu à s’investir davantage dans le développement du secteur agricole à travers la signature d’accords de partenariat.

Que retenir de la visite de l’inspecteur de l’Artillerie des FAR en Israël ?

Le général de division Mohamed Benawali, inspecteur de l’Artillerie des Forces armées royales (FAR), s’est récemment rendu en Israël. Cette visite de travail s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations de coopération militaire entre les FAR...